Cyberbougnat

Clermont veut s’installer dans l’élite

Publié par Bertrand le samedi 8 octobre 2005 à 00h15min, mis a jour le samedi 8 octobre 2005 à 00h15min - 1028 lectures

Basket - Pro A — Le Stade a attaqué cette saison sa seconde saison de Pro A. Avec un effectif renouvelé à forc accent américain, il vise bien entendu le maintien mais souhaite aussi progresser en accrochant une place en playoffs.

Après avoir franchi avec joie et enthousiasme les étapes qui le menait à l’élite, après avoir bataillé dur sur les parquets pour sa première saison de Pro A, le Stade Clermontois attaque une saison où il devra confirmer.

L’exemple de Vichy relégué en fin de saison dernière a d’ailleurs montré que cette mission n’est pas simple dans ce championnat nivelé par les moyens financiers et la qualité des joueurs américains.

Malgré le maintien, le groupe de la saison dernière a été jugé trop limité, et le club s’est lancé dans un nouveau cycle en renouvelant au passage les deux tiers de son effectif. Comme les autres clubs de l’élite, le Stade a profité d’un changement de réglementation pour miser sur l’importation en masse de joueurs américains.

Ces derniers ont normalement l’avantage d’avoir une bonne technique individuelle mais doivent assimiler les particularités du jeu européen. D’autant qu’avec son petit budget, il n’est pas question pour le Stade de recruter des joueurs en vu sur le continent européen et déjà rôdés à ce championnat.

Le coach et les dirigeants ont donc du miser sur des joueurs universitaires ou évoluant au Moyen-Orient. Repérés d’après leurs stats, observés sur cassettes ces joueurs doivent désormais s’adapter, montrer de quoi ils sont capables et qu’ils sont dignes des stats affichées avant leur arrivée. D’ailleurs avant même le début de la saison, le club s’est déjà séparé de Cliff Hawkins peu convaincant.

Il a aussi remplacé en cours de préparation Taï Crutchfield par Mike Smith (29 ans) qui sort d’une belle saison avec Vichy, 17 points de moyenne en 34 minutes de jeu. Il aura en outre un rôle à jour pour faciliter l’intégration de ses jeunes compatriotes. Un rôle important, car les autres américains sont très peu sortis des USA, voir jamais pour Kevinn Pinkney (22 ans) qui arrive directement du championnat universitaire américain.

Les autres ont à peine plus d’expérience, Darell Tucker (25 ans) ayant seulement joué une saison au Liban, alors que le meneur Brandon Spann (24 ans) arrive de Pologne après une saison au Qatar. Enfin le coach clermontois mise sur les qualités de défense de l’ailier jamaïcain Andrew Hunter repéré à Bourg-en-Bresse et sur l’espoir Thomas Larrouquis (20 ans) qui évoluait en Nationale 1 à Bayonne et s’est avéré être le meilleur français lors de l’euro espoirs en juillet dernier.

Ces six joueurs viennent se greffer sur l’ossature française composée de David Melody, Dounia Issa, Gauthier Darrigand, Sambou Traoré et la force tranquille Régis Racine qui rempile pour une nouvelle saison à 35 ans. L’entraîneur clermontois compte aussi sur ce groupe pour transmettre les valeurs de la maison.

Car cette saison encore, le succès passera par une défense intraitable, marque de fabrique du Stade et de son coach, Jean-Aimé Toupane, qui insiste aussi beaucoup sur l’état d’esprit. Les stadistes doivent donc aborder la saison avec beaucoup d’humilité mais pas sans ambition. L’objectif sera ainsi, outre le maintien, de décrocher la douzième place synonyme de playoffs.

Après une défaite à la dernière seconde à Châlons, le Stade attaque ce samedi (20h00) sa saison à domicile contre un gros calibre du championnat, Gravelines.
- www.lestade.fr


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat

Cyberbougnat limite la pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee.

Nouveau : Soutenez en un clic via Paypal sans créer de compte :

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois