Cyberbougnat

Les auvergnats aux Jeux Olympiques de Rio 2016

Publié par Bertrand le samedi 6 août 2016 à 09h00min, mis a jour le jeudi 18 août 2016 à 11h28min - 2002 lectures - 5 partages

Les Jeux Olympiques de Rio se sont ouverts ce vendredi soir. Plus de 10.000 athlètes ont défilé au Stade Maracanã en rêvant de médaille. Voici les chances et le calendrier des auvergnats

 Romain Bardet et Julian Alaphilippe (Cyclisme - Course en ligne)

Deuxième du Tour de France au mois de juillet, Romain Bardet participait aux JO pour la première fois. Le brivadois installé à Clermont avait toutes ses chances sur un parcours qui a confirmé qu’il était difficile et très piégeux. Il était accompagné dans le peloton par Julian Alaphilippe. Le puncheur de Montluçon avait lui aussi les moyens de briller sur ce parcours et est passé très près de la médaille (4e) ce samedi 6 août.

Le montluçonnais se sentait bien et semblait pouvoir se mêlé à la lutte pour la médaille mais a chuté, comme d’autres, dans la dernière descente :

« Je n’avais pas pris de risque. J’avais fait une descente rapide. J’ai vu Nibali et tout au milieu de la route. Je me disais qu’il fallait faire attention. Deux virages après, c’est moi qui allais tout droit. J’ai filé dans un arbre. Mon vélo était cassé. J’ai rallié l’arrivée avec la roue en travers. »

Distancé par le trio Van Avermaet (or), Fuglsang (argent), Majka (bronze), Alaphilippe a remporté le sprint pour la quatrième face à Joaquim Rodriguez. Même s’il garde le côté positif d’une belle cours, plus loin des micros, il lâchait d’ailleurs le fond de sa pensée : « Encore une place de con. »

Julian Alaphilippe était aussi en lice en contre-la-montre le mercredi 10 août. Malade, il n’a pu réellement défendre ses chances dans cette épreuve. Il termine à la 32ème place pour sa dernière épreuve des JO.

C’est le Suisse Fabian Cancellara qui l’a emporté, devant Tom Dumoulin et Chris Froome.

 Renaud Lavillenie (Athlétisme - Saut à la perche)

Champion Olympique en titre depuis Londres, il tentera de faire le doublé ce que seul l’Américain Bob Richards à réussi en 1952 et 1956. Meilleur performeur mondial de l’année (5,96m) il a normalement suffisamment de marge pour s’imposer mais le zéro aux championnats d’Europe dans des conditions météo difficiles rappelle que la perche est en partie aléatoire.

Renaud Lavillenie s’est qualifié pour la finale en effaçant une barre à 5m70 à son deuxième essai. Il a d’abord beaucoup attendu avant de pouvoir sauter. « J’ai regardé vite fait : entre mon dernier saut d’échauffement et mon saut de compet, il s’est déroulé près de trois heures » confirmait Renaud Lavillenie après le concours.

Après un premier saut où il tombe la barre, le deuxième fut parfait :

« Je ne me suis pas fait peur en loupant la première barre parce que c’est un très bon saut. Je préfère faire un saut où je rentre plein paquet dedans et que le perche est souple, plutôt qu’un saut où tu retombes dessus. Après, vu l’attente qu’il y a eue, vu le contexte de la compétition, mon premier essai est plutôt bien. Après si c’était passé, c’était mieux, mais ce n’est pas très grave dans le cas des qualifications. »

Ces qualifications furent fatales aux deux autres français, mais aussi trois anciens vainqueurs devant Lavillenie en grand championnats : Pawel Wojciechowski (Mondiaux 2011), Raphael Holzdeppe (Mondiaux 2013) et Robert Sobera (Euro 2016). Le Canadien Barber, l’Américain Kendricks et le Brésilien Silva sont eux passés.

Le Clermontois a ensuite échoué en finale. Malgré un concours quasiment parfait, il a été battu par le brésilien Thiago Braz qui a battu son record de 10cm pour remporter l’or.

 Audrey Merle (Triathlon)

La jeune clermontoise n’avait pas obtenue les points nécessaires à une qualification directe mais la Fédération française de triathlon lui a attribué le dossard olympique dont elle dispose après le forfait de Emmie Charayron à la suite d’une blessure. La championne du monde espoirs vient prendre de l’expérience.

Samedi 20 août à 16h00

 Lucas Daniel (Tir à l’arc)

Champion du monde en salle juniors en 2014, médaillé de bronze des championnats du monde universitaires en 2014 et classé 25ème mondial, le tireur des Archers Riomois participait à ses premiers JO. Il participait d’abord en équipe avant de tenter sa chance en solo.

Par équipe (samedi 6 août) : Après avoir remporté le premier tour contre la Malaisie (6-2), les archers français sont tombés en quart de finale contre l’Australie après avoir remporté le premier set (5-3).

En individuel (mardi 9 août) : L’archer riomois a chuté dès le premier tour. Il a été battu par l’Espagnol Alvarino Garcia, vainqueur de la Coupe du monde 2015 et 9ème mondial. L’espagnol a été impérial et a remporté les trois premiers sets (6-0).

 Laurence Brize (Tir)

La ponote est une habituée des JO puisqu’elle a déjà participé en 2004, 2008 et 2012. Elle était cette année en lice sur le tir carabine 50m 3 positions le jeudi 11 août à 14 heures.

Mais Laurence Brize ne s’est pas qualifiée pour la finale. Avec un score de 577, l’Auvergnate a pris la 20e position, à 5 points de la 8e place qualificative pour la finale.

 Gwladys Nocera (Golf)

Le golf refait son apparition aux Jeux cette année après 112 ans d’absence. Si les stars ont prétexté la peur du virus Zika pour ne pas participer à la compétition, la moulinoise sera bien là. A 41 ans elle ne boude pas son plaisir de pouvoir participer à cet événement :

« Je suis hyper impatiente d’être à Rio. Je sais qu’il ne faudra pas que je sois trop comme un enfant qui découvre un parc d’attraction et qui veut tout faire trop vite. Je vais donc avant tout me concentrer sur ce que j’ai à faire et sur mon envie de médaille. Mais c’est certain que je vais ouvrir grand les yeux et les oreilles et en profiter pour rencontrer plein d’autres sportifs et aller voir d’autres sports. C’est sûr que je suis en fin de carrière et j’ai d’autres projets qui commencent à prendre forme. Mais je reste dans les clous en termes de frappe de balle, j’ai su adapter mon jeu aux nouveaux standards qu’imposent les plus jeunes sur le Tour. J’ai encore quelques trucs à faire et ces Jeux arrivent au meilleur moment parce que, quelque part, finir une carrière la-dessus c’est quand même génial. J’ai une chance extraordinaire, je vais en profiter. »

Du mercredi 17 août au samedi 20 août

 Pierre Volla (Equitation)

Le ligérien qui a débuté l’équitation à Clermont défendra les chances du dressage français avec son explosive Badinda Altena. Ils ont terminé au pied du podium lors de la Coupe des Nations en juin dernier.

Dressage par équipe du 10 au 12 août, individuel les 12 et 15 août

Première épreuve de la compétition de dressage, le Grand Prix permettait de qualifier six nations pour le Grand Prix Spécial, support de la finale par équipe le vendredi. Hélas, la France n’a pas réussi à se hisser dans le top 6 et termine huitième.

Toutefois, les huit meilleurs individuels qui ne sont pas déjà qualifiés en équipe sont repêchés pour poursuivre la compétition. Pierre Volla et Badinda Altena ont réussi leur meilleur Grand Prix et ont établi à Rio leur nouveau record personnel en obtenant 71,500%. La compétition se poursuit donc pour eux ce vendredi 12 août.

 Joffrey Lauvergne (Basket)

Le clermontois estampillé NBA avec les Denver Nuggets est devenu incontournable en équipe de France après les JO de 2012. La bande à Tony Parker vise une médaille même si les USA seront difficiles à battre.

Matches de poule :

  • Samedi 6 août à 19h15 contre l’Australie : Défaite 87-66 (0 point et 3 rebonds en 10 minutes de jeu)
  • mardi 9 août à 3h30 contre la Chine : victoire 88-60 (6 points et 4 rebonds en 16 minutes de jeu)
  • mercredi 10 août à 19h15 contre la Serbie : victoire 76-75 (12 points en 17 minutes de jeu)
  • samedi 13 août à 3h30 contre le Venezuela : victoire 96-56 (17 points, meilleur marqueur, en 19 minutes de jeu)
  • dimanche 14 août à 19h15 contre les Etats-Unis défaite 100-97 (12 points en 21 minutes de jeu)

On retiendra notamment dans son match contre les USA un énorme dunk :

Les Français ont été éliminés en quart de finale le mercredi 17 août par l’Espagne. Pour le dernier match de Tony Parker en sélection l’Equipe de France a pris une belle claque (92-67). Joffrey Lauvergne a marqué 12 points en 21 minutes.

 Amidou Mir et Jérémy Rencurel (BMX)

Quatre Français sont sélectionnés pour les épreuves de BMX des Jeux olympiques de Rio dont Amidou Mir et Jérémy Rencurel chez les hommes qui s’entraînent en Auvergne. Le premier est né en Côte d’Ivoire et originaire du Var mais a choisi de s’entraîner à Gerzat depuis deux ans avec Nicolas Arschoot. Un tandem qui fonctionne bien puisqu’il était troisième du général de la Coupe du monde l’an dernier.

Le jeune Francilien Jérémy Rencurel est lui licencié au Lempdes BMX Auvergne. Quatrième des récents Mondiaux à Medellin pour sa première participation en Elite, il se retrouve un peu par surprise à Rio. Ils auront fort à faire face à Joris Daudet, champion du monde en titre et numéro 1 depuis quelques années.

Lors du tour de qualification Mir a réalisé le 11ème temps (35"248) et Rencurel le 22ème (35"884). C’est le français Daudet (34"617) qui a fait le meilleur temps. Mir et Rencurel se retrouvent dans le troisième quart de finale (18 août - 18h30). Ils devront arriver dans les quatre premiers pour se qualifier pour la suite.

Axelle Etienne, pilote au Lempdes BMX Auvergne, est aussi à Rio mais comme remplaçante.

Du mercredi 17 août au vendredi 19 août

 Jessy Trémoulière (Rugby à 7 féminin)

Sur la liste des réservistes en début de compétition, la joueuse de Romagnat a finalement intégré la compétition lors de la deuxième journée. Elle a remplacé Shannon Izar, joueuse très importante de l’équipe, qui s’est blessée aux ischio-jambiers et a déclaré forfait pour le reste de la compétition après le match d’ouverture face à l’Espagne samedi. Elle a été préférée à Lauriane Lissar notamment pour ses qualités dans le jeu aérien et au pied.

Elle a ainsi intégré l’équipe dès le dernier match de poule face à la Nouvelle-Zélande dimanche 7 août. Elle n’a ensuite pas participé au quart de finale perdu contre le Canada (5-15). Jessy Trémoulière a joué contre l’Espagne en match de classement (24-12). Les françaises ont finalement terminé à la 6ème place des JO.

 Et aussi

Volley : les trois joueuses de Chamalières Christelle Tchoudjang Nana, Stéphanie Fotso et Fawziya Abdoulkarim joueront avec le Cameroun. Leurs résultats :

  • Brésil - Cameroun (3-0 - samedi 6 août)
  • Japon - Cameroun (3-0 - lundi 8 août)
  • Russie - Cameroun (3-0 - mercredi 10 août)
  • Argentine - Cameroun (3-2, vendredi 12 août)
  • Corée - Cameroun (3-0 - dimanche 14 août)

Les camerounaises terminent à la dernière place de la poule et ne sont donc pas qualifiées pour la suite.

Lutte : né à Clermont, formé à l’ASM et ancien champion de France, Chakir Ansari défendra les couleurs du Maroc en lutte libre -57kg (vendredi 19 août).

 Les remplaçants

  • Jessy Trémoulière (rugby à 7 - Romagnat),
  • Axelle Etienne (BMX - Lempdes),
  • Jordan Sarrou (VTT),
  • Léa Labrousse (trampoline - Chamalières),
  • Michael Sanna (tir à l’arc - Stade Clermontois).

Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics