Cyberbougnat

Serge Godard classé 17ème au palmarès des maires de France de L’Express

Publié par Bertrand le mardi 25 février 2014 à 22h54min, mis a jour le vendredi 28 février 2014 à 14h12min - 2588 lectures

Le magazine L'Express a dressé un classement des maires de France en fonction de leur bilan. Le maire de Clermont arrive 17ème.

L’Express a établi un palmarès des maires des 34 plus grandes villes de France en fonction de leur efficacité et de leurs résultats dans les thèmes suivants : culture, développement durable, développement économique, fiscalité, rayonnement de l’élu, sécurité, solidarité, transports en commun et urbanisme.

Avec un jury de 18 connaisseurs des collectivités locales ils ont désigné les cinq meilleurs maires de grandes villes pour chacun des domaines et fait un classement général.

À un mois des élection ce palmarès sera peut-être un argument électoral pour les biens classés, un élément de critique pour les adversaires des mal classés. Le cas de Clermont-Ferrand est particulier, car Serge Godard ne se présentant pas, c’est son adjoint et candidat Olivier Bianchi qui doit assumer ce bilan que l’on qualifiera de moyen.

Dans ce palmarès remporté par Alain Juppé à Bordeaux, Serge Godard est classé 17ème, pile au milieu. Un classement moyen qui s’explique par le fait qu’il n’a excellé nulle part d’après le jury d’experts mais se retrouve aussi rarement en queue de peloton.

En fait aucun des projets de Serge Godard n’a retenu suffisamment l’attention du jury en comparaison à ce que les autres villes ont réalisé. Les autres villes ont souvent pris de l’avance ou eu des projets plus ambitieux. Ainsi, dans le domaine des transports, le tramway et sa récente extension ne suffisent pas à se faire une place dans le top 10, d’autres villes l’ayant réalisé avant. Serge Godard arrive ainsi 13ème dans les transports malgré le tramway ou le vélo libre-service.

Son meilleur classement est en fait 8ème pour la sécurité, domaine dans lequel la municipalité est la plus attaquée par l’opposition et Jean-Pierre Brenas en particulier. Le journal note dans ce domaine une prime aux villes moyennes. L’Express remarque au passage que Limoges qui arrive en tête n’a pas une police municipale très fournie ni de vidéo-surveillance, même si le maire vient de s’y rallier.

Serge Godard arrive en 9ème position pour le développement économique. Le journal relève d’ailleurs que ce classement global est à peu près conforme aux performances obtenues par les grandes villes en matière de création d’emplois et de réduction du chômage. Serge Godard obtient aussi la 9ème place en développement durable.

Beaucoup décrié en matière de fiscalité, Serge Godard s’en sort à la 15ème place. Alain Juppé en sort premier grâce à un endettement en baisse, mais les maires suivants sont socialistes preuve que dans ce domaine la droite n’a pas le monopole de la compétence. Il s’en sort aussi dans la moyenne en matière d’urbanisme malgré quelques catastrophes comme les friches de la ZAC Kessler-Rabanesse et de l’Hôtel-Dieu et un certain raté architectural pour le Grand Carré Jaude, trop haut et trop près des voisins.

 Mauvais points

Serge Godard arrive cependant en fin de classement, dernier ex-aequo, dans quatre domaines. Le classement du rayonnement note la capacité des maires à exister au niveau national, domaine dans lequel Serge Godard n’a guère brillé même quand il était sénateur. Etonnant pour une ville de gauche, il arrive aussi loin au classement de la solidarité. C’est Grenoble qui arrive en tête dans le domaine notamment pour son accessibilité aux handicapés, l’apprentissage précoce du langage dans les crèches des quartiers en difficulté ou la lutte contre le racisme. Le jury de L’Express n’a pas non plus décerné de points particulier pour le bilan en matière de développement durable.

Enfin, et cela ne fera pas forcément plaisir à son adjoint et candidat Olivier Bianchi, Serge Godard arrive en fin de classement aussi pour la culture. Dans ce domaine, c’est Martine Aubry et Jean-Claude Gaudin profitent que leur ville fut capitale européenne de la culture. Un projet qu’a justement inscrit Olivier Bianchi dans son programme avec un objectif 2030.

 Classement de Serge Godard

CatégoriesRang
Général 17e ex-aequo
Sécurité 8e ex-aequo
Développement économique 9e
Transports 13e ex-aequo
Fiscalité 15e ex-aequo
Urbanisme 17e
Culture Dernier ex-aequo
Développement durable Dernier ex-aequo
Rayonnement Dernier ex-aequo
Développement durable Dernier ex-aequo
Solidarité Dernier ex-aequo

Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois