Cyberbougnat

Rhône-Alpes et Auvergne bien placées dans le classement des régions les mieux gérées mais...

Publié par Bertrand le lundi 9 novembre 2015 à 16h04min, mis a jour le lundi 9 novembre 2015 à 16h03min - 781 lectures

Une étude parue dans Capital place Rhône-Alpes sur le podium des régions les mieux gérées en France et l'Auvergne pas loin derrière. Et si nous lisions le tableau différemment ?

La gestion des régions est au coeur de la campagne pour les prochaines élections régionales dans un mois. Il est facile pour les candidats se présentant contre les majorités actuelles de pointer la mauvaise gestion des présidents sortants. L’étude publiée dans Capital sur la gestion des régions depuis 2009 pendant la dernière mandature sera donc probablement un argument pour les exécutifs sortant des régions désignées comme bonnes gestionnaires.

C’est notamment le cas de Rhône-Alpes qui est sur le podium des régions les mieux gérées en prenant en compte l’évolution des charges de personnel, les subventions et l’endettement. Rhône-Alpes fait ainsi partie des seules trois régions qui présentent pour ces trois premiers paramètres des valeurs inférieures ou égales à la moyenne hexagonale. L’étude a exclu Corse et Outremer de la moyenne car leur gestion faussait toutes les moyennes.

Capital affiche un bémol toutefois. Si les charges de personnel augmentent à peine plus vite que l’inflation, « les subventions ont beaucoup augmenté en Rhône-Alpes, de même que les emprunts, et c’est d’ailleurs pourquoi sa durée moyenne de désendettement est supérieure d’un an à la moyenne métropolitaine. » Le magazine pointe aussi que comme pour l’Île de France, la région est aidée par sa taille pour contenir les charges de personnel par foyer fiscal.

L’Auvergne n’est pas sur le podium mais n’en est pas très loin, seulement pénalisée par un endettement par foyer fiscal supérieur à la moyenne. Il a pourtant diminué (-1,23%) tout comme les subventions (-11,85%). Reste que comme pour beaucoup de région les charges de personnel ont augmenté plus rapidement que l’inflation (+16% contre +7,18% d’inflation). Et à bien y regarder, c’est après PACA la région de métropole pour laquelle ces charges de personnel ont le plus augmenté par foyer fiscal. En prenant l’explication proposée par Capital pour notre voisine, l’exécutif auvergnat pourra dire qu’il a été pénalisé sur ce plan par notre petite taille.

Surtout, le vrai bémol de cette étude serait plutôt d’observer qu’il s’agit d’un classement relatif entre les régions. Rhône-Alpes est sur le podium parce que ses chiffres restent en dessous de la moyenne nationale, mais ils ont augmenté fortement. Et le constat dans le domaine est qu’au plan national, les régions ont plutôt raboté les subventions (-5,32%) tout en augmentant les charges de personnel (+15,58%) et l’endettement (+32,18%).

On pourrait alors considérer qu’il y a une moindre redistribution de l’impôt au profit d’une collectivité plus lourde. Une politique qui a pénalisé de nombreuses structures, et pas seulement associatives, ces dernières années. Peut-on alors vraiment parler de bons élèves ? Les candidats prendront eux le côté de l’étude qui les intéresse le plus...

En lire plus : Capital

Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics