Cyberbougnat

En France le tramway est en bout de course

Publié par Bertrand le mardi 4 décembre 2012 à 10h29min, mis a jour le mardi 4 décembre 2012 à 10h30min - 1545 lectures

Le Monde s’est penché sur l’avenir du tramway en France. Si de nombreuses villes se sont équipées, les projets sont de plus en plus souvent remis en question et remplacés par des bus à haut niveau de service.

Pour Le Monde, « si l’aura du tramway est loin d’avoir pâli, personne ne doute que son âge d’or est derrière lui. » Jusqu’à maintenant, le tramway était considéré comme « Pratique, agréable et propre avec sa propulsion électrique, le tramway reste un mode de transport moderne, confortable... et considéré comme électoralement payant.  » Mais son coût trois fois plus important que celui d’une ligne de bus fait réfléchir.

Au Centre d’études sur les réseaux, les transports et l’urbanisme (Certu) on constate que « les demandes de financement émanant des collectivités privilégient aujourd’hui le bus circulant sur une voie spécifique alors que le tramway dominait encore il y a trois ans.  » L’article évoque Metz Métropole qui a présenté Mettis : un superbus qui desservira le centre-ville toutes les quatre minutes aux heures de pointe.

L’article ne cite pas le cas de Clermont-Ferrand qui mettra pourtant en service le tout nouveau bus sur la ligne B. Ainsi, samedi sera inauguré Créalis, bus dit à Haut Niveau de Service (BHNS). Un bus plus confortable, avec la montée par toutes les portes, des écrans dans les bus, des arrêts modifiés. En 2014, la ligne deviendra plus performante avec une fréquence plus élevée, la priorité aux feux et une vitesse commerciale accrue.

Une manière de rapprocher les performances du bus de celle d’un tramway... et peut être d’enterrer une seconde ligne de tramway.

En lire plus : Le Monde

Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois