Cyberbougnat

Les salariés du Cantal moins malade que ceux de Haute-Loire

Publié par Bertrand le jeudi 25 avril 2013 à 15h32min, mis a jour le vendredi 26 avril 2013 à 10h56min - 391 lectures

Les salariés du Cantal sont beaucoup moins souvent en arrêt maladie que leurs voisins auvergnats et en particulier ceux de Haute-Loire. C'est ce qui ressort d'un rapport parlementaire sur la Sécurité sociale.

La député Bérengère Poletti a présenté ce mercredi le rapport de la mission d’évaluation et de contrôle des lois de financement de la Sécurité sociale (Mecss). Il montre une importante augmentation des arrêts maladie en 10 ans.

Les dépenses d’indemnisation des arrêts maladie ont ainsi flambé de 47% en dix ans, passant de 4,3 milliards d’euros en 2000 à 6,3 milliards en 2011. Le nombre d’arrêts est passé de 180 millions de journées à 205 millions sur cette période.

Plus surprenant, l’Irdes (Institut de recherche et documentation en économie de la santé) avait fait une étude l’an dernier sur les disparités départementales et dressé une carte de France montrant d’importantes différences suivant les régions. Et ces disparités sont aussi très importantes en Auvergne. Ainsi le nombre de moyen de journées d’arrêt maladie indemnisés par salarié en 2010 était de 8 à 9 dans le Cantal, de 9 à 10 dans le Puy-de-Dôme, de 10 à 11 dans l’Allier et de plus de 12 en Haute-Loire.

De nombreux facteurs peuvent expliquer ces différences comme le tissu économique et les secteurs d’activité, le taux de chômage, l’âge moyen de la population, l’accessibilité aux soins, le régime d’assurance mais aussi les contrôles. Le rapport prône ainsi un contrôle renforcé dans le privé notamment pour les arrêts de moins de 7 jours. Mais pour y parvenir, le rapport milite pour la mise en place de l’obligation pour les médecins d’envoyer l’avis d’arrêt de travail dématérialisé.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois

Mots clés
2013-17 - Actu - Auvergne - Cantal - Haute-Loire