Cyberbougnat

La Présidentielle 2017 vue d’Auvergne

A la veille des élections présidentielles et législatives, Cyberbougnat vous propose une série d’interviews politiques de ceux qui font bouger l’Auvergne.

Sommaire:

Franck Azéma n’oublie pas de suivre la campagne présidentielle

Publié par Catherine Lopes le vendredi 7 avril 2017 à 12h08min, mis a jour le vendredi 7 avril 2017 à 12h10min - 728 lectures

ASM Clermont Auvergne — A la veille du derby contre Brive, Cyberbougnat a osé poser quelques questions politiques lors de la conférence de presse de l’ASM Clermont. L’entraîneur Franck Azéma et le troisième ligne Alexandre Lapandry ont bien voulu jouer le jeu. Merci à eux.

Catherine Lopes : Le premier tour des élections coïncide avec la demie-finale de Coupe d’Europe. Avez-vous prévu de faire une procuration ?
Franck Azéma : Oui, il va falloir. On va s’organiser. J’y ai pensé, c’est normal. C’est un événement important. J’imagine que les joueurs se sont organisés par rapport à ça et vont l’anticiper.

Alexandre Lapandry : Non je ne l’ai pas encore fait. Je vais le faire, oui.

CL : Suivez-vous la campagne ?
FA : Oui, on regarde. Même les débats. Ca fait coucher tard…(rires)
AL : Je préfère ne pas en parler.

CL : Le sport est-il complètement absent des débats ?
FA : Oui, on sait que c’est important dans l’éducation et dans les mentalités. On peut faire passer pas mal de messages. Mais après il y a d’autres priorités et d’autres enjeux.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee