Cyberbougnat

VIPA, un véhicule intelligent et sans conducteur testé au CHU Estaing

Publié par Bertrand le jeudi 26 septembre 2013 à 06h30min, mis a jour le vendredi 27 septembre 2013 à 09h22min - 1849 lectures

Clermont-Ferrand — Construit par un groupement de chercheurs et entreprises clermontoises et auvergnates, VIPA est un véhicule capable de se déplacer seul. Il est actuellement expérimenté au CHU, une grande première en France.

Un drôle de véhicule est arrivé depuis quelques semaines aux abords du CHU Estaing. Bardé de technologie, il peut véhiculer 6 personnes sans faire de bruit mais aussi de manière plus surprenante sans chauffeur. Le CHU constitue ainsi la 1ère expérimentation du VIPA, Véhicule Individuel Public Autonome. C’est aussi une grande première en France et un pas important fait par Ligier alors que de nombreuses grandes marques ainsi que Google travaillent sur des voitures autonomes.

Le concept de VIPA est un peu celui de « ascenseur horizontal » et vient apporter une solution dédiée aux déplacements dits dits « du dernier kilomètre ». Il est capable de se déplacer tout seul entre plusieurs points. Un écran tactile permet d’indiquer à quel point mémorisé on souhaite aller.

JPEG - 319.3 ko

Au CHU, VIPA pourrait faciliter la vie des personnels et usagers du CHU en proposant une formule de déplacement silencieuse et écologique avec son moteur électrique et pratique notamment pour les personnes ayant des difficultés à marcher. Car un gros défaut du CHU Estaing est l’éloignement entre les parkings et l’entrée. Le lieu fournit donc une occasion de tester VIPA en situation réelle, ce qui permettra d’analyser son fonctionnement mais aussi comment les usagers vont se l’approprier. D’abord testé à l’extérieur, il devrait dans un second temps circuler à l’intérieur.

L’excellence auvergnate

Ce nouveau concept de véhicule est un projet issu de l’excellence auvergnate avec des partenariats entre l’industriel et chercheurs : les Automobiles Ligier, les chercheurs de l’institut Pascal (une équipe du CNRS et de l’Université Blaise Pascal anciennement LASMEA), Michelin, Exotic Systems et le laboratoire d’Excellence IMobS3. Le projet bénéficie aussi du soutien et d’aides de la Ville de Clermont, Clermont Communauté, le Grand Clermont ou encore l’Etat.

Cette première expérimentation est le résultat de nombreuses recherches entreprises par le LASMEA, laboratoire de recherche clermontois travaillant sur le développement d’aide à la conduite puis la conduite autonome. Un véhicule ressemblant au VIPA actuel a d’ailleurs déjà été vu Place de Jaude et dans le centre historique dès 2003, mais depuis les chercheur ont totalement modifié le fonctionnement.

JPEG - 352.5 ko

Les chercheurs ont abandonné la technologie GPS, coûteuse et qui pose problèmes dans les univers denses comme le centre-ville, pour une technologie vidéo plus « simple » mise au point après une thèse conduite au sein de l’Institut Pascal.

Ainsi VIPA fonctionne un peu comme nous quand nous découvrons pour la première fois un lieu ou une route. Il mémorise d’abord le chemin en filmant son environnement lors d’un trajet initial puis s’en sert pour se repérer ensuite. Les logiciels intégrés dans le cerveau du véhicule analysent la vidéo et repèrent les points remarquables de l’environnement.

La vidéo initiale est alors utilisée comme une sorte de rail virtuel. Moins coûteuse, la technologie s’adapte aussi à tous les environnements puisqu’il suffit d’un premier trajet pour que VIPA mémorise ses déplacements. Par rapport au GPS, ce système permet une plus grande précision des mouvements, à 2 cm près.

Ainsi après un test au CHU, VIPA sera déployé en 2015 dans le nouveau centre de recherche de Michelin à Ladoux. L’enjeu est de passer rapidement d’un véhicule pilote à une solution industrialisable. Dans le futur, le véhicule pourra ensuite être déployé dans des événements, sur des parkings d’hôpitaux ou d’aéroports où les parkings sont éloignés, des sites touristiques mais aussi pour aider les personnes à mobilité réduite dans des zones piétonnes. Le VIPA devrait être commercialisé fin 2015.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois