Cyberbougnat
Publicité Faire un don en ligne pour l'AFM-Téléthon.

Comment les élus du Puy-de-Dôme ont utilisé leur réserve parlementaire

Publié par Bertrand le mercredi 10 juillet 2013 à 15h19min, mis a jour le vendredi 12 juillet 2013 à 10h05min - 2735 lectures

Cagnotte longtemps secrète des députés et sénateurs, la réserve parlementaire est utilisée par les élus pour financer des projets dans leur circonscription. En 2011, Louis Giscard d'Estaing et Michèle André se sont montrés très généreux.

La réserve parlementaire est une dotation financière utilisable par les sénateurs et députés, issue du budget de l’Assemblée nationale et du Sénat, qui sert à financer des associations et des collectivités de leur circonscription. En 2011, plus de 153 millions d’euros ont été mis à la disposition des collectivités via cette réserve.

Une cagnotte mise en place par le président Pompidou et très critiquée par la finalité des projets financés et le clientélisme des dépenses. Il faut dire que ces sommes sont attribuées dans la plus grande opacité et que les élus n’ont pas manqué d’utiliser dans leurs circonscriptions et leur commune quand ils étaient maire.

Le tribunal administratif de Paris a décidé il y a quelques semaines de lever le secret sur cette réserve en sommant le Ministère de l’Intérieur de lever la confidentialité sur l’attribution de ces subventions très spéciales. Le journal Sud-Ouest a publié un moteur de recherche avec les sommes distribuées en 2011 qui permet de consulter facilement l’utilisation de ces fonds listés dans un document de 1.038 pages. Le Monde a lui aussi publié le tableau.

Il ne permet pas de consulter l’ensemble de la liste mais donne une bonne idée. Le Puy-de-Dôme a bénéficié de 1.666.277 € d’aides via la réserve parlementaire. Ces subventions proviennent soit de celle de l’Assemblée Nationale (592.003 €), du Sénat (586.510 €) ou des ministères (487.764 €). Par comparaison l’Allier a bénéficié de 964.416 €, le Cantal de 1.433.048 € et la Haute-Loire de 1.396.000 €. Une répartition plutôt inégale en comparaison du nombre d’habitants.

Michèle André très généreuse

Odile Saugues a elle contribué à la rénovation de l’Opéra municipal de Clermont-Ferrand pour la somme de 35.000 €. Un financement qui avait été rendu public il y a longtemps déjà.

Alain Néri a lui réparti 93.533 € de subventions dans de nombreuses communes avec souvent une participation de 5.000 € :

restauration de la toiture et le remplacement des menuiseries du presbytère Domaize 3.533 €
aménagement d’une aire de jeux multisports Beuregard l’Evèque 5.000 €
réfection de la voirie (programme 2011) Bort l’Etang 5.000 €
remplacement des menuiseries extérieures de l’école Bouzel 5.000 €
réfection de la voirie (programme 2011) Ceilloux 5.000 €
aménagement du village des Vigiers Egliseneuve près Billom 5.000 €
aménagement d’un espace public au coeur du bourg Espirat 5.000 €
mise aux normes énergétiques du secrétariat de mairie, la rénovation de la salle associative et d’un appartement Fayet le Château 5.000 €
réfection du mur du cimetière Glaine Montaigut 5.000 €
aménagement de la voirie (programme 2011) Lussat 5.000 €
aménagement des jardins du Parc Mezel 5.000 €
aménagement de la route de Pironin et d’une aire de jeux Moissat 5.000 €
enfouissement des réseaux et la réfection de la chaussée (1ère phase) Neuville 5.000 €
réhabilitation de la Maison Grenouille Pérignat es Allier 5.000 €
aménagement du chemin de Vione Reignat 5.000 €
réfection du mur de soutènement de la place de l’école Saint-Flour l’étang 5.000 €
réfection de la voirie (programme 2011) Saint-Julien de Coppel 5.000 €
travaux de voirie (programme 2012) Trezioux 5.000 €
aménagement du terrain de la Coharde Vassel 5.000 €

André Chassaigne a été encore un plus généreux avec 98.000 euros de dépenses dans sa circonscription :

restauration des cloches de l’église Novacelles 3.250 €
construction d’un second pavillon d’accueil sur le site culturel du Volcan de Montpeloux à Saillant Communauté de communes de La Vallée de l’Ance 5.050 €
aménagement et la réfection des chemins de Vindiolet (VC 11) et de Chigros (VC 18) Auzelles 7.000 €
rénovation du logement situé au 1er étage de la Cure Doranges 7.000 €
aménagement d’un bâtiment communal en salle multi-activités Mayres 7.000 €
travaux de voirie (programme 2011) Sainte Catherine du Fraisse 7.000 €
construction d’un garage communal Sauviat 7.000 €
réfection de voirie (programme 2011) Beurrières 8.000 €
aménagement intérieur de la salle associative Valcivières 8.000 €
acquisition de mobilier et de matériel pour l’espace culturel multi-activités Ambert 8.700 €
aménagement et la réfection de la voirie (programme 2011) Saint-Gervais sous Meymont 11.000 €
travaux de voirie (programme 2011) Saint-Amant Roche Savine 12.000 €
réhabilitation du logement situé au-dessus de la poste La Monnerie Le Montel 7.000 €

Louis Giscard d’Estaing a lui bien servi sa commune de Chamalières dont il est maire en prenant en charge 36.600 € de dépenses à la place de sa commune. Il a aussi financé un défibrilateur cardiaque pour 110 euros. Une petite somme en comparaison des 217.970 € accordés.

acquisition de bancs pour les espaces publics Chamalières 1.600 €
installation de citernes de défense incendie Vernines 2.500 €
restauration de la toiture de l’église Ceyssat 2.740 €
mise aux normes de l’éclairage extérieur de l’église et de la fontaine, place de l’Ormeau Saint-Saturnin 3.900 €
mise en éclairage du terrain de football Ceyssat 4.050 €
réfection de la salle de la mairie réservée aux mariages Orcival 4.170 €
aménagement d’une salle informatique à l’école Jules Ferry Chamalières 5.000 €
réfection de la voirie (programme 2011) Vernines 7.500 €
aménagement de la Tour des Forts Saint-Sandoux 15.000 €
rénovation du groupe scolaire Herment 21.150 €
réaménagement et l’extension des vestiaires du stade de football Briffons 21.750 €
illumination du viaduc ferroviaire Chamalières 30.000 €
aménagement du cimetière Laqueuille 30.000 €
réfection de la voirie et des réseaux, chemin du Mas (tranches conditionnelles 1 et 2) Durtol 36.000 €
construction d’une structure multi-accueil petite enfance et l’aménagement des abords Ceyrat 40.000 €
construction d’un terrain de football synthétique et d’un plateau sportif Orcines 40.000 €
acquisition d’un défibrillateur cardiaque semi-automatique et d’une armoire externe Nébouzat 110 €

Mais le record pour le département du Puy-de-Dôme revient à Michèle André qui a pioché 280.000 euros dans la réserve du Sénat :

réfection de la toiture du gîte rural La Celle D’auvergne 3.157 €
aménagement d’une aire de jeux Chanat La Mouteyre 3.505 €
réfection de la voirie (programme 2011) Espinchal 4.594 €
consolidation et la restauration de l’église (2ème tranche) Saint Germain L’herm 5.000 €
aménagement et l’équipement mobilier de la bibliothèque scolaire et associative Tourzel Ronzieres 5.125 €
réfection de la voirie (programme 2011) Chidrac 9.540 €
réfection de la voirie (programme 2011) Saint Hilaire Les Monges 14.181 €
réfection de la tribune du stade Jean Mommessin Puy Guillaume 14.898 €
construction d’une salle des fêtes Beaulieu 15.000 €
réfection de la voirie (programme 2011) Champetières 15.000 €
construction de vestiaires sportifs Cisternes La Foret 15.000 €
réfection de la voirie (programme 2011) La Roche Noire 15.000 €
réhabilitation de l’ancienne scierie Roux La Tour d’Auvergne 15.000 €
réhabilitation du château de Bellevue en pôle multi-activités Mezel 15.000 €
aménagement des abords du presbytère (tranches ferme et conditionnelle) Saint-Sauves d’Auvergne 15.000 €
restructuration du pôle associatif et sportif Villossanges 15.000 €
réhabilitation et l’extension de l’école élémentaire (1ère tranche) Billom 25.000 €
la réfection de la toiture de l’école Malauzat 25.000 €
la réhabilitation d’un bâtiment communal en cantine scolaire Saint-Etienne sur Usson 25.000 €
la construction d’un ensemble immobilier comprenant une école maternelle, une bibliothèque, une salle d’activités, une cantine et une garderie Saint-Georges es Allier 25.000 €

Et même si ce chiffre est impressionnant, la sénatrice est bien loin d’Alain Marleix qui avait distribué cette année là 532.256 € d’aides dans 45 communes du Cantal !


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois