Cyberbougnat

Records de chaleur tardive ce week-end en Auvergne

Publié par Bertrand le mardi 21 octobre 2014 à 09h47min, mis a jour le mardi 21 octobre 2014 à 09h50min - 1489 lectures

Météo — L’Auvergne a connu un week-end quasi-estival. Clermont et Vichy n’avaient jamais connu des températures si élevées si tard dans la saison.

La France a connu les 18 et 19 octobre un week-end particulièrement chaud pour la saison. Météo France a relevé des températures maximales souvent 7 à 11°C au dessus des normales, battant localement des records de chaleur tardive.

C’est le cas de l’Auvergne. On a ainsi relevé 28,5°C à Vichy samedi 18 et 28,2°C dimanche 19 octobre, ou encore 26,7°C et 28,5°C aux mêmes dates à Clermont-Ferrand. Des températures supérieures à 28°C n’avaient jamais été relevées si tard dans la saison dans ces stations de mesures. Météo France a aussi relevé 25°C au Puy-en-Velay et 23,9°C à Aurillac.

Ce qui surprend c’est bien entendu cette température élevée en fin de mois. Les records de température pour l’Auvergne en octobre datent plutôt du début de mois : 2 octobre 1985 avec 30.6°C à Vichy, 29.7°C le 7 octobre 2009 à Clermont.

Ainsi, de manière surprenante, les températures les plus faibles ont pour le moment été relevées en début de mois sans pour autant qu’elles soient très froides. Ainsi à Clermont, le thermomètre est à 8.3°C le 6 octobre. Le jour le plus froid fut le 10 octobre avec une température maximum de 16°C. Les archives montrent que le thermomètre peut descendre très bas, ainsi le record de froid date lui du 29 octobre 1997 avec une température de -9.2°C.

A ce jour, la température minimale moyenne pour le mois d’octobre 2014 est de 12°C, soit plus de 4 degrés de plus par rapport à la normale observée de 1981 à 2010 (7.9°C). Il en est de même pour la température maximale moyenne : 22.1°C contre 17,6°C en moyenne.

Il faudra bien entendu attendre la fin du mois pour voir si ce mois d’octobre a été extraordinairement chaud d’autant que Météo France annonce un rafraichissement dès cette semaine. Pour l’instant la moyenne mensuelle la plus haute pour la température maximale est de 21.5°C en octobre 2001.

Ces températures élevées n’ont en revanche pas influé sur la pluviométrie. Avec 9 jours de précipitations, le mois d’octobre est ainsi plus pluvieux que la moyenne (7.4j) et le cumul déjà supérieur, 57.4mm contre 49mm en moyenne. Un cumul principalement du à 4 jours particuliers où il est tombé plus de 10mm de pluie à Clermont et même 12.9mm le 14 octobre.

Eté indien ?

Il est toutefois impropre de parler véritablement d’été indien. Déjà parce que comme l’expliquait Joe Dassin dans sa chanson, l’été indien est « une saison qui n’existe que dans le nord de l’Amérique. » Cette période aussi connue sous le « été des indiens » concerne en fait la frontière entre les États-Unis et le Canada, coté est, couvrant notamment le Québec.

Elle a une signification météorologique bien précise. Il s’agit d’une période de temps doux et ensoleillé qui survient juste après les premières gelées de l’automne dans l’hémisphère nord, mais toujours avant l’hiver. Outre la localisation, nous n’avons pas non plus connu de période de froid.

En France, l’expression est ainsi souvent galvaudée et régulièrement utilisée pour parler des périodes d’ensoleillement tardives. On parlera ainsi plutôt d’été de la Saint-Denis lorsque les températures du 9 octobre sont estivales et d’été de la Saint-Martin lorsque c’est le cas le 11 novembre.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois