Cyberbougnat

Le radar tronçon des virages de Coudes mis en service ce lundi 9 décembre 2013

Publié par Bertrand le lundi 9 décembre 2013 à 11h16min, mis a jour le lundi 9 décembre 2013 à 11h19min - 6418 lectures - 1 partage

Le radar automatique contrôlant la vitesse moyenne sur l'A75 entre Issoire et Clermont est en service depuis ce lundi 9 décembre.

La Préfecture du Puy-de-Dôme a indiqué la mise en service du radar tronçon des virages de Coudes ce lundi 9 décembre à partir de 0h. Installé depuis plusieurs mois, le radar n’était pas en service et faisait l’objet de tests préalables.

Il contrôle les deux voies de circulation de l’autoroute A75 dans le sens Issoire / Clermont-Ferrand dans les virages de Coudes. Il contrôle la vitesse moyenne sur une distance de 3km sur les communes de Sainte-Yvoine et Sauvagnat-Sainte-Marthe. Le secteur est limité à 90km/h.

La préfecture justifie l’installation de ce radar par les caractéristiques du secteur. Selon la préfecture, sur la période 2001-2011, l’ensemble de la section des virages de Coudes a enregistré 102 accidents corporels de la circulation routière dont le bilan s’est établi à 9 tués, 54 blessés graves et 77 blessés légers. La préfecture déplore environ 300 accidents matériels par an, chacun de ces accidents pouvant rapidement dégénérer en carambolage.

Fonctionnement du radar

GIF - 38.6 ko

Les zones d’entrée et de sortie comportent chacune deux modules implantés sur mât. Le Module de Détection (MD) se déclenche si un véhicule atteint la ligne imaginaire de franchissement. Le Module de Prise de Vue (MPV) se déclenche sur ordre du module de détection.

Lors de l’entrée dans la zone contrôlée, puis à la sortie, le dispositif récupère les données d’identification du véhicule. Elles sont transmises à un calculateur qui va mesurer la vitesse moyenne : durée écoulée entre l’heure du passage du véhicule relevée au point d’entrée et celle relevée au point de sortie de la zone de mesure / longueur du tronçon surveillée.

Si la vitesse mesurée est supérieure à la vitesse légale autorisée, alors un message d’infraction est constitué et traité par le Centre National de Traitement de Rennes qui gère les radars automatiques. En revanche, le radar « vitesse moyenne » n’émet pas de flash lors de la détection des véhicules.

La préfecture a précisé la marge appliquée sur la mesure de vitesse moyenne :

Comme pour le radar vitesse fixe, une marge de 5 km/h en dessous d’une limitation à 100 km/h ou de 5 % de la vitesse limite autorisée au-dessus de 100 km/h est prise en compte, toujours à l’avantage du conducteur. Dans le cas du radar installé sur l’A75, c’est la marge de 5 km/h qui sera appliquée, l’infraction ne sera donc relevée qu’à partir d’une vitesse enregistrée de 96 km/h.

Enfin, la préfecture met en garde ceux qui sont tentés de vandaliser le radar. Elle rappelle ainsi que « toute dégradation ou détérioration d’un radar constitue une infraction pouvant être punie d’une peine d’emprisonnement de 3 ans et d’une amende de 45 000 €. Le fait de tracer des inscriptions, des signes ou des dessins sur cet équipement peut être puni d’une amende de 7 500 € et d’une peine de travail d’intérêt général. »


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois