Cyberbougnat

Le Panoramique des Dômes remis en service le 2 mai 2013

Publié par Bertrand le lundi 15 avril 2013 à 21h08min, mis a jour le vendredi 19 avril 2013 à 12h55min - 2175 lectures

Puy de Dôme — Le train à crémaillère du puy de Dôme sera remis en service le jeudi 2 mai 2013. De nombreuses mesures ont été prises pour améliorer son fonctionnement.

Hors service depuis plus de cinq mois, le Panoramique des Dômes sera remis en service le jeudi 2 mai 2013. Après les derniers incidents et la suspension de l’autorisation par le Préfet, tous les acteurs du dossiers se sont mis à l’oeuvre pour remettre le train sur de meilleurs rails.

Un audit réalisé par la société suisse TMR qui exploite un train de montagne a permis de mettre en place un plan d’action. Cet audit a noté que la sortie de train du 28 octobre ne venait pas du matériel mais d’un facteur humain. Il en est de même des caténaires qui avait gelé là aussi pour un défaut de formation d’après l’expertise de la société suisse. Cette dernière a donc préconisé de renforcer les équipes, améliorer le recrutement, améliorer le management et la formation.

TC Dôme s’est aussi mis en quête d’un partenaire plus compétent pour conduire les trains. Il s’agit de CFTA, opérateur ferroviaire qui exploite des chemins de fer touristiques, des TER en Bretagne ou encore la liaison Lyon centre - aéroport de Saint Exupéry. Sa première décision a été de recruter un chef d’exploitation expérimenté.

Depuis, un important travail a été fait sur l’aspect humain : les effectifs ont été doublés, les personnels déjà en place testés, le recrutement a été amélioré, l’organisation revue et la formation largement amplifiée. La société CFTA a par exemple fait passé des tests psychotechniques utilisés par la SNCF pour juger de la capacité des conducteurs. Le directeur de la société indique que la moitié des candidats ne les ont pas réussi.

Et pour s’assurer un peu plus contre la défaillance humaine, va être mis en place un système d’arrêt automatique des trains au niveau de l’aiguillage de croisement où avait déraillé le train à cause du non respect du feu rouge. Fonctionnant sur un système proche des balises KVB (contrôle de vitesse par balises) utilisé par la SNCF, ce dispositif de sécurité permettra de faire arrêter automatiquement et progressivement le train à l’approche de l’aiguillage si le conducteur n’a pas respecté la signalisation. La mise en place de ce dispositif conditionne la mise en fonctionnement de la seconde rame pendant la période estivale.

Après une période de marche à blanc et les derniers tests, le Préfet levera l’arrêté de suspension de l’exploitation du train et donner une nouvelle autorisation d’exploitation.

 Amélioration de l’accueil

Reste maintenant à lutter contre l’image négative construite par les débuts compliqués du train. Tant Jean-Yves Gouttebel que le directeur de TC Dôme savent que c’est une exploitation irréprochable et sans incidents qui permettra de convaincre les plus réticents.

Mais en dehors de ces aspects, TC Dôme a aussi revu sa copie sur l’accueil et l’information qui étaient jugés défaillants part une partie des visiteurs. Il s’agira d’améliorer l’information sur les départs de train et leur remplissage, installer une meilleure signalétique trilingue. La gare d’arrivée au sommet qui ressemblait plus à un couloir de métro en béton a aussi été aménagée et décorée.

L’exploitant a aussi pris en compte les difficultés au niveau de la restauration. Pour la vente à emporter et l’offre snack, un deuxième point de vente au sommet sera mis en place, et il sera possible d’acheter des paniers repas en bas du puy de Dôme pour aller pique-niquer en haut.

Petite mauvaise nouvelle tout de même, le tarif augmente. L’aller-retour passe de 9,50€ à 9,70€, l’aller simple de 5,70€ à 5,80€ et l’abonnement annuel de 28,30€ à 29€. Jean-Yves Gouttebel indique toutefois que cette augmentation n’est pas due à l’arrêt du train mais au contrat qui prévoit une indexation en fonction de l’inflation.

Toutefois, pour compenser la fermeture pendant plusieurs mois, les tickets 2012 non utilisés seront échangés gratuitement et les abonnés 2012 pourront retirer gratuitement un abonnement 2013.

JPEG

 Positive attitude

Tout semble donc en place pour que ce nouveau départ soit couronné de succès. Pour Jean-Yves Gouttebel « il faut positiver » et d’ajouter « tout le monde veut attirer des touristes, cet équipement y participe, ne soyons pas ploucs. » Il faut dire que l’an dernier en quelques mois le Panoramique des Dômes a transporté 277.030 passagers payants et que le taux de satisfaction mesuré par Contours, l’organisme référent dans le classement des sites touristiques, était de 87% !

Mais le plus dur sera sûrement de convaincre les puydomois qui n’ont pas forcément pris le train mais suivi toutes ses péripéties dans les médias. Et on le sait, ils ont la mémoire longue...


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics