Cyberbougnat

De nouveaux péages aux entrées de Clermont-Ferrand ?

Publié par Bertrand le samedi 21 décembre 2013 à 16h38min, mis a jour le mercredi 18 juin 2014 à 15h13min - 9267 lectures - 1 partage

Un projet de privatisation de portions d'autoroutes aux portes de Clermont fait craindre la future installation de péages.

L’A75 va-t-elle devenir payante ? C’est ce que redoutent les syndicats de la Direction interrégionale des routes Massif Central (DIR Massif Central) qui voient d’un très mauvais oeil le projet de privatisation qui leur a été annoncé oralement. Peut être avez-vous d’ailleurs vu les banderoles accrochées sur le pont à l’échangeur de Cournon-Pérignat-lès-Sarliève.

Selon le personnel d’exploitation, « avec le Plan de Relance Autoroutier, l’État veut se séparer de 20 tronçons en France dont un de 10 km voir 20 km au sud de Clermont-Ferrand au profit des sociétés autoroutières privées. » Il s’agirait ainsi de la portion d’A75 entre le Brézet et le diffuseur de Saint-Amant-Tallende. La portion de 6km entre Clermont et Pont-du-Château serait aussi concernée par ce plan.

Outre le passage au privé de certains agents, voir peut être la suppression d’emplois, on peut redouter que ces portions deviennent payantes pour l’automobiliste. L’installation de péage aux portes de Clermont serait alors une bien mauvaise nouvelle pour le budget des citoyens autant qu’une aberration pour la circulation.

Le péage de Gerzat sur l’A71 est d’ailleurs lui même une aberration qu’il serait bon de repousser jusqu’à Riom alors que nos élus poussent vers le développement métropolitain. Mais encore celui-ci est-il largement évitable via la nationale, même si cela surcharge fortement l’entrée nord de Clermont. Sur les nouvelles portions concernées la possibilité de passer ailleurs est bien faible à moins de traverses les communes et zones résidentielles.

Mais peut-on imaginer que des sociétés privées prennent ces secteurs en concession sans en tirer de revenus et bénéfices ? Le passage à deux fois trois voies de la porte de 7,5km d’A71 entre Gerzat et le Brézet coûte pas loin de 100 millions d’euros à APRR qui peut le financer avec le péage de Gerzat.

Mais cet élargissement va rendre encore plus crucial la nécessité de penser à l’élargissement de l’A75 du Brézet vers le sud car le passage de 3 à 2 voies risque de créer une zone d’engorgement.

Le Grand Clermont s’était prononcé pour l’élargissement de l’A75 qui est emprunté par plus de 65.000 véhicules empruntent chaque jour. Dans le cadre de son apport technique à l’élaboration du SCOT du Grand Clermont, l’Etat avait prévu sa saturation en 2020 avec des trafics estimés à 110.000 véhicules par jour. A titre de comparaison, la portion A71 élargie enregistre entre 45.000 véhicules par jour.

Dans ses temps où l’argent public est difficile à trouver, le passage au privé peut paraître une solution au gouvernement. Mais s’il est financé par des péages, cela revient à un nouvel impôt pour les automobilistes qui n’ont pas d’autre choix que d’emprunter ces axes.

Pétition

Pour l’instant le projet a été présenté oralement aux personnels par leur direction et ni la DIR ni le ministère des Transports n’ont confirmé ou nié cette information. Pour que la signature de cession soit effective l’été prochain, le projet sera soumis à la Commission Européenne en février 2014, puis au Conseil d’Etat.

Il est donc urgent de se mobiliser. Déjà à travers la pétition qui a déjà recueilli plus de 5.300 signatures. Mais il faut aussi aller questionner ses élus et notamment les candidats aux mairies aux élections de mars 2014. On attend d’ailleurs avec impatience leur point de vue sur cette question.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois