Cyberbougnat

Pasta Nina et Pandora s’installent au Centre Jaude

Publié par Bertrand le lundi 16 septembre 2013 à 09h46min, mis a jour le vendredi 20 septembre 2013 à 14h08min - 3795 lectures

Sommaire de l'article

Clermont-Ferrand — Deux nouvelles enseignes vont s’installer au Centre Jaude dans les semaines qui viennent. Un restaurant de pâtes et une bijouterie.

C’est en partant à la recherche des enseignes du Grand Carré Jaude que l’on découvre aussi celles qui s’installent dans l’actuel Centre Jaude. En attendant d’avoir la liste complète des boutiques du nouveau centre commercial qui ouvrira le 6 novembre, voici donc deux enseignes qui s’installent elles dans le Centre Jaude.

 Pasta Nina

La première adresse sera pour les gourmands et ceux qui déjeunent en ville. La galerie d’art à l’entrée du Centre Jaude rue Gonod va être remplacée par Pasta Nina. Ce restaurant de pâtes fraiches devrait surtout proposer de la vente à emporter sur cet espace d’une trentaine de mètre carrés mais disposera aussi de quelques tables.

Outre les Pasta di Nina, la chaîne qui se développe actuellement dans toute la France, propose aussi salades, sandwiches, panini, bruschetta, desserts, smoothies et glaces. Cette arrivée offrira un nouvelle option pour ceux qui déjeunent en centre-ville.

 Pandora Store

La seconde sera réservée aux filles avec une boutique de bijoux Pandora. La marque fondée en 1982 au Danemark est déjà présente dans certaines boutiques clermontoises mais proposera cette fois son propre Pandora Store. Il sera installé au rez de chaussée du Centre Jaude à la place de la boutique Swarovski qui déménagera elle dans le centre commercial du Grand Carré Jaude.

Véritable « success story », Pandora est devenue en trente ans la troisième entreprise de joaillerie dans le monde après Cartier et Tiffany & Co. Pandora se positionne entre la fantaisie et le bijou traditionnel, avec des pièces en argent massif. Ce sont surtout les bracelets personnalisables qui font la réputation de la marque. Les clientes peuvent y ajouter des breloques, appelés charms.

Avec une gamme de 600 éléments les combinaisons sont infinies et rendent les clientes plutôt accro. La marque révélait qu’aux Etats-Unis une cliente revient en moyenne 17 fois dans la boutique. Les clermontoises vont-elles aussi succomber ?


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics