Cyberbougnat

Parc Paléopolis : partez à la découverte de l’histoire de la Vie sur Terre

Publié par Bertrand le vendredi 29 mars 2013 à 07h30min, mis a jour le vendredi 29 mars 2013 à 09h33min - 1208 lectures

A Gannat dans l’Allier — Le parc paléontologique a ouvert ses portes cette semaine dans l'Allier. Des dinosaures à la crise biologique, il invite à découvrir le grand puzzle de la vie sur Terre.

Le parc Paléopolis a ouvert ses portes ce jeudi 28 mars à Gannat. Né des richesses enfouies dans la mémoire géologique de l’Allier, il propose à ses visiteurs de plonger dans la paléontologie et l’évolution. Le parc propose une lecture pédagogique autour de la recherche scientifique en utilisant les outils modernes et intégrant aussi les questions de la biodiversité contemporaine.

Soutenu par la communauté scientifique et notamment par le professeur Yves Coppens, parrain du parc et président du Comité Scientifique, Paléopolis a vocation à devenir un sanctuaire de la paléontologie et un espace de découverte.

Que ce soit chez les scolaires ou auprès du grand public, Paléopolis veut susciter l’émerveillement, le questionnement, favoriser le plaisir de la découverte, stimuler le sens de l’observation, des portes d’entrées formidables pour éveiller l’esprit critique. Les visiteurs sont aussi invités à participer. Equipés de pinceaux, pelles et seaux, enfants et adultes peuvent découvrir le métier du paléontologue sur le terrain. Ils peuvent réaliser un moulage de fossiles et le conserver.

Sur un parc de 5 hectares, Paléopolis propose trois expositions : une permanente sur l’évolution, une sur l’Auvergne et une dernière sur les minéraux.

 Le grand puzzle de la vie sur Terre

L’exposition permanente « La fascinante histoire de la Vie sur Terre, 4 milliards d’années d’évolution » invite à la découverte de l’histoire commune des habitants disparus et actuels de notre planète. Sur près de 600 m2, la mise en scène de Pierre Yves Lamer conduit le visiteur des fossiles à nos jours à travers la grande histoire de la vie sur Terre.

Elle permet notamment au visiteur de découvrir que l’œuf d’autruche est la plus grande cellule existante et pèse plus d’un kilo et demi ou que l’Arthropleura, un mille pattes de presque 3 mètres, était végétarien. Un squelette du célèbre T-Rex rappelle que les « terribles lézards », plus connus sous le nom de dinosaures, sont apparus il y a environ 230 millions d’années et n’ont pas complètement disparu, puisque les oiseaux ont survécu.

Plus proche de nous, l’annonce d’une sixième crise biologique selon de nombreux spécialistes devrait également interpeler le visiteur, car cette fois-ci, ce ne sont pas une météorite ou une éruption volcanique qui seraient responsables de la disparition de milliers d’espèces, mais en un temps record, les activités de l’Homme avec la chasse, la surpêche, la déforestation ou encore la pollution.

 L’Auvergne tropicale

Il y a 23 millions d’années, alors que la latitude de l’Auvergne était quasiment identique à celle d’aujourd’hui, un climat tropical régnait sur la Limagne. Un grand lac recouvrait alors cette vaste plaine longue d’une centaine de kilomètres. De cette époque le département de l’Allier a conservé des sous-sols extrêmement riches en fossiles végétaux et animaux. Le baron Cuvier, père de la paléontologie, fut le premier à décrire au XIXème siècle les richesses paléontologiques du territoire.

Les fossiles du Primaire et du Quaternaire font de l’Allier un département riche en patrimoine paléontologique, ceux du Tertiaire font de la Limagne un site remarquable, notamment grâce aux oiseaux, seuls dinosaures aujourd’hui vivants.

Paléopolis propose ainsi à ses visiteurs un safari, « voyage » en langue Swahili, voyage dans le temps dans une Auvergne surprenante avec son climat subtropical. Loin du cli- mat actuel, le voyageur aura bien du mal à reconnaitre cette région aujourd’hui tempérée où la température annuelle est de 11° en moyenne en Limagne.

La troisième exposition permet de découvrir les minéraux. Paléopolis dédie 200 m2 à ces trésors, majoritairement issus du Massif Central. Des quartz, des fluorites, des barites, des malachites et autres améthystes parmi les plus beaux de France, issus des collections de Gilles Emringer, apporteront un autre éclairage sur l’histoire géologique de notre pays.

Les saisons seront ponctuées d’évènements culturels comme « Cinés dinos », « La journée de la paléontologie » ou encore des animations estivales autour de l’astronomie.

Paléopolis

Chazoux - Route de Bègues - 03800 Gannat

Du 28 mars au 11 novembre 2013 :

  • Tous les jours : de 10h à 19h
  • Juillet/août : de 10h à 19h30 et nocturnes

Tarif des entrées : Adultes : 12 euros - Enfants : 9,50 euros

- www.paleopolis-parc.com


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois

Mots clés
2013-13 - Allier - Exposition - Gannat - Tourisme