Cyberbougnat

Nouvelle invasion de Clermont-Ferrand par Invader

Publié par Bertrand le mardi 26 janvier 2016 à 09h39min, mis a jour le mardi 16 février 2016 à 09h18min - 7094 lectures - 21 partages

Street Art — Depuis 1998, Invader pose ses mosaïques de carrelage dans les rues du monde entier. Certaines étaient déjà visibles à Clermont-Ferrand, mais une nouvelle invasion a eu lieu ces derniers jours.

Invader apparait masqué et se définit lui même comme un AVNI, un Artiste Vivant Non Identifié. Cette figure du street art, dispose dans les rues des villes du monde entier des petites oeuvres d’art en mosaïques de carrelage. Il a choisi le symbole du jeu Space Invaders dont l’aspect pixellisé se prête très bien à la reproduction en carrelage mais fait aussi le pont avec le monde numérique et internet.

Sans prévenir, il colle rapidement et discrètement ses petites oeuvres d’ « envahisseurs d’espaces » sur les murs des villes pour les afficher directement sous les yeux des passants. Pas de grande annonce avant, souvent on ne constate son passage qu’après par ses oeuvres et ses publications sur internet. Il ajoute aussi petit à petit d’autres personnages comme à Clermont avec le 3D Bat-Invader mais aussi Serge Gainsbourg et sa cigarette.

En fonction des villes et de leur taille, Invader essaie de placer 20 à 50 créations dans les rues. Il le fait par plusieurs « vagues invasions ». Sur son site, il comptabilisait 32 oeuvres en 3 invasions à Clermont depuis 2001. Vous les avez probablement déjà vues dans les rues de Clermont, notamment dans le centre-ville.

Invader a publié sur son compte Instagram le résultat de sa dernière invasion clermontoise. Comme ça vous pourrez aller les voir en vrai.

Clap ! Just made in #clermontferrand

Une photo publiée par Invader (@invaderwashere) le

Si la majorité des oeuvres sont bien visibles dans les rues, celle-ci demandera plus de recherches pour la voir en vraie.

3D street scene #clermontferrand

Une vidéo publiée par Invader (@invaderwashere) le

Just made

Une photo publiée par Invader (@invaderwashere) le

Hidden ...

Une vidéo publiée par Invader (@invaderwashere) le

3D Bat-Invader !!!

Une photo publiée par Invader (@invaderwashere) le

La création Serge Gainsbourg dans la rue éponyme. Vous noterez la taille impressionnante de cette création par rapport à celles que l’on pouvait voir dans Clermont avant.

The owner of the house wondering what has happened there !!! #ruesergegainsbourg #clermontferrand

Une photo publiée par Invader (@invaderwashere) le

Invader avait d’ailleurs publié une photo quelques jours plus tôt des préparatifs

Final touch !

Une photo publiée par Invader (@invaderwashere) le

Merci Invader pour cette nouvelle invasion créative !

 Mise à jour

Invader en a ajouté d’autres photos sur son profil Instragram :

Bat-Invader #clermontferrand

Une photo publiée par Invader (@invaderwashere) le

Architectonic

Une photo publiée par Invader (@invaderwashere) le

 Olivier Bianchi veut protéger les oeuvres

A lire chez France 3 Auvergne, Olivier Bianchi souhaite protéger les oeuvres installées par Invader avant le festival du court métrage :

« J’ai déjà fait recenser par mes services l’ensemble des œuvres et je compte surveiller leur existence dans l’espace public. Je vais les rentrer comme des œuvres d’art dans l’espace public donc je vais essayer de les protéger. Les propriétaires ou copropriétaires peuvent les faire enlever au même titrer qu’un simple tag. Il y a un intérêt pour la ville donc de recenser ces œuvres. »

Il y a là une vraie question juridique comme pour toutes les oeuvres de rue.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics