Cyberbougnat

Municipales à Clermont-Ferrand : Pas d’accord entre Jean-Pierre Brenas et Michel Fanget pour le second tour

Publié par Bertrand le mardi 25 mars 2014 à 12h57min, mis a jour le dimanche 30 mars 2014 à 08h39min - 683 lectures

Les candidats de la droite et du centre n'ont pas trouvé de terrain d'entente pour le second tour. Les deux listes rejettent la faute sur l'autre camps.

Si la gauche a réussi à s’unir pour le second tour, la droite et le centre n’ont pas réussi. Dans un communiqué, Jean-Pierre Brenas indiquait que ses propositions avaient été refusées par Michel Fanget :

« Les électrices et les électeurs clermontois ont placé la liste du Renouveau pour gagner, conduite par Jean-Pierre Brenas, nettement en tête de toute l’opposition municipale au 1er tour de ces élections municipales. Jean-Pierre Brenas a alors formulé des propositions d’union à la liste conduite par Michel Fanget, bien que celle-ci ne puisse pas se maintenir au second tour compte-tenu de ses résultats. Ces propositions approuvées par les colistiers de Jean-Pierre Brenas ont malheureusement été refusées par Michel Fanget. Jean-Pierre Brenas en prend acte et appelle tous les Clermontois qui souhaitent l’alternance à rassembler leurs suffrages sur la liste du Renouveau pour gagner. »

Mais sur Twitter, la liste de Michel Fanget a un son de cloche différent : « Nous avons répondu à leur proposition mais finalement l’UMP ne veut plus d’union. L’ont-ils déjà voulu » Selon la liste il n’y avait aucune discussion possible avec l’équipe de Jean-Pierre Brenas et Jean-Pierre Brenas ne voulait personne de la liste de Michel Fanget qui avait répondu favorablement sur la base de l’intégration de 11 personnes.

Ils ont aussi confirmé qu’aucun colistier de la L’Union Clermont ne sera présent au second tour et donc dans le prochain conseil municipal. Michel Fanget était au conseil municipal depuis 1989.

Depuis des mois, l’union à droite était compliquée et perturbée par de nombreuses tensions. Et comme aujourd’hui, les candidats se sont rejetés la faute l’un sur l’autre au fil des semaines. Ce mardi après-midi, Michel Fanget et son équipe ont répondu en montrant les documents de négociation.

Jean-Pierre Brenas avait aussi tapé fortement sur Michel Fanget et certains colistiers. Une stratégie payante pour le premier tour et peut être pour les futures échéances car elle élimine le candidat du Modem et fait de Brenas le leader de la droite et du centre. On verra dimanche si elle est payante pour le second tour.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics