Cyberbougnat

Le Parti Communiste souhaite conduire une liste Front de Gauche unie

Publié par Bertrand le jeudi 25 avril 2013 à 10h00min, mis a jour le vendredi 26 avril 2013 à 10h56min - 2456 lectures

Municipales 2014 à Clermont-Ferrand — Le Parti Communiste a annoncé sa position pour les prochaines municipales à Clermont-Ferrand. Il souhaite une liste Front de Gauche unitaire pour le premier tour et conduite par Cyril Cineux.

La section clermontoise du Parti Communiste a clarifié sa position ce mardi sur les prochaines municipales. Traditionnel allié au parti socialiste dès le premier tour des municipales à Clermont-Ferrand depuis presque 40 ans, le Parti Communiste souhaite cette fois « construire une liste de large rassemblement portée par le Front de gauche. »

Le PCF annonce comme premier objectif de battre la droite et l’extrême-droite mais souhaite aussi « si les conditions le permettent » travailler sur un projet sein d’une municipalité qui conduise « une politique basée sur un développement harmonieux du territoire avec des valeurs de solidarités et d’égalité. » La porte est donc ouverte pour une alliance avec le PS au second tour.

Le Parti Communiste lance « un appel à toutes les forces de la gauche sociale, écologique et politique pour participer à la construction d’un projet mettant à l’ordre du jour « l’Humain d’abord », avec les Clermontoises et les Clermontois. » Une thématique déjà portée par le Front de Gauche aux élections régionales.

Le parti communiste s’est aussi prononcé sur un candidat pour conduire la liste Front de Gauche au 1er tour. Il souhaite que ce soit Cyril Cineux, responsable du PCF, président du groupe communiste à la Mairie de Clermont-Ferrand et déjà candidat du Front de gauche aux élections législatives.

Pour les communistes, il sera « celui qui portera avec le plus de motivation, de dynamisme et le plus d’efficacité cette démarche de co-élaboration du projet avec les Clermontoises et les Clermontois. »

 Deux têtes, deux visions ?

Mais le Front de Gauche réunit de multiples composantes et a désormais dans ses rangs Alain Laffont. Tête de liste LCR en 1989, 2001 et 2008, Alain Laffont a quitté le NPA pour la Gauche anticapitaliste qui est membre du Front de Gauche.

Celui qui a obtenu 15,34% et 4 sièges au deuxième tour des municipales de 2008 est toujours très en verve au conseil municipal et en dehors. Alain Laffont ménage peu le maire actuel et ses adjoints et dénonce régulièrement les investissements municipaux et les hausses des taux d’imposition. Il a par exemple dénoncé fin mars l’extension du Stade Montpied qui juge « aussi pharaonique qu’inutile. »

Il y a quelque semaines, il s’était dit « potentiellement intéressé » par une nouvelle candidature d’autant qu’il estime son programme 2008 « encore d’actualité. » Outre sa légitimité acquise notamment avec ses scores remarquables aux dernières municipales, le docteur Laffont a aussi une implantation remarquable dans les quartiers nords. Il reste incontournable et n’est pas venu seul mais avec une centaine de militants.

Le Front de Gauche a ainsi deux têtes de liste potentielles mais un positionnement à trouver. Le PCF reste plus dans une volonté de rester allié à la majorité actuelle quand la partie la plus extrême-gauche est elle en opposition au PS trop libéral. Deux visions différentes qui ne semblent pas si simples à rassembler derrière une tête de liste unique.

 La troisième voie

Mais le Front de Gauche regroupe au moins quatre composantes et les autres auront aussi leur mot à dire. Il faut aussi compter sur Patricia Guilhot du Parti de Gauche. Comme les deux hommes la conseillère générale a porté les couleurs du Front de Gauche pendant les législatives. Elle pourrait elle aussi être candidate à la tête de liste.

Si l’autre composante, la Gauche unitaire de Gé­rard Bohner ne semble pas vouloir conduire la liste, le Front de Gauche va maintenant devoir trouver une méthode pour avancer : faire un programme, désigner une tête de liste et aussi une méthode pour la désigner.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois