Cyberbougnat

Le Mouvement 100% Citoyens de Frédéric Ranchon labellisé par Nous Citoyens

Publié par Bertrand le jeudi 23 janvier 2014 à 19h27min, mis a jour le samedi 1er février 2014 à 09h51min - 2018 lectures

Sommaire de l'article

Municipales 2014 à Clermont-Ferrand — La démarche citoyenne lancée par Frédéric Ranchon a reçu le soutien du mouvement national lancé par l'entrepreneur Denis Payre.

Lancé il y a quelques mois, le Mouvement 100% Citoyen lancé par Frédéric Ranchon se structure petit à petit pour affronter la bataille des municipales. Lancé en dehors de tout parti, et apolitique, il aura finalement bien le soutien d’un mouvement politique national, mais pas un parti traditionnel. En effet, alors qu’il annoncera la composition de sa liste dans trois semaines environ, Frédéric Ranchon a été labellisé par « Nous Citoyens », mouvement politique qui grossit rapidement.

Lancé en octobre par Denis Payre, entrepreneur qui avait fondé l’éditeur de logiciel Business Objects devenu leader mondial dans son domaine, Nous Citoyens est un mouvement politique qui se veut « non partisan et veut mobiliser les Français pour réformer notre pays. » Pour Denis Payre, Nous Citoyens est ainsi « la vraie troisième voie pour tous les déçus de la politique »

 10ème parti de France

Denis Payre revendique donc une autre façon de faire de la politique, axée sur une véritable volonté de réforme au service de l’intérêt général. Il souhaite aussi que la société civile participe fortement et s’oppose à ceux qui font carrière dans la politique en prenant des décisions en vue de leur réélection. Nous Citoyens insiste aussi sur la « nécessité de transparence et de bonne gouvernance des collectivités locales. »

En novembre, Denis Payre justifiait sa démarche dans Le Figaro : « compte tenu du niveau de frustration des Français, il pourrait y avoir une révolution, il faut en être conscient. Il n’y a plus qu’1 % des Français qui respecte les politiques aujourd’hui. La rupture est consommée. C’est très inquiétant. »

Un message qui passe très bien et qui a rapidement convaincu une partie des français. En un peu plus de trois mois le mouvement revendique déjà plus 12.000 partisans sur Facebook mais surtout 6.000 adhérents. C’est ce qui en fait le 10ème parti de France devant le NPA et pratiquement au niveau du Nouveau Centre, le parti de l’ex-ministre et député UDI Hervé Morin. Une ascension vertigineuse et assez inédite en France.

En Novembre, fort de cette mobilisation, Denis Payre avait annoncé sa volonté de soutenir des candidats aux municipales : « Nous soutiendrons des gens qui nous ressemblent, soit 20 % des citoyens qui ne sont pas des politiques de carrière mais qui veulent faire bouger leur commune en s’impliquant. »

Il a dans ce cadre conclu une charte très stricte sur les valeurs, les engagements, la gouvernance. Elle précise notamment que la liste et ses membres ne doivent pas être investis par un autre parti politique, qu’un maire ne pourra exercer que deux mandats successifs et que la liste représente la société civile dans sa diversité. La charte exige ainsi que 60% des membres n’ont jamais été membres d’une assemblée délibérante locale.

 Reconnaissance

Petit à petit le mouvement labellise ainsi des listes dans des villes, près d’une vingtaine aujourd’hui dont plusieurs arrondissements parisiens, Arras, La Rochelle, Narbonne ou Grenoble. L’objectif est ainsi d’être présent dans 30 ou 40 communes.

Pour Frédéric Ranchon, il s’agit là « d’une véritable reconnaissance. » Il s’agit aussi
pour lui d’un véritable encouragement à poursuivre malgré le manque de moyens. Avec sa liste ils ont construits un ensemble de propositions concrètes avec une maitrise de la fiscalité et des dépenses, l’aide au commerce de proximité, la sécurité ou le développement de la ville. Vous n’y trouverez pas de grands projets car Frédéric Ranchon « ne veut pas faire rêver les clermontois mais veut les sécuriser. »


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics