Cyberbougnat

Municipales 2014 : les communistes rejoignent Olivier Bianchi

Publié par Bertrand le lundi 16 décembre 2013 à 16h00min, mis a jour le lundi 16 décembre 2013 à 15h58min - 3174 lectures

Clermont-Ferrand — Les militants communistes ont opté pour le rassemblent avec la liste conduite par Olivier Bianchi plutôt qu'une liste Front de Gauche conduite par Alain Laffont.

Les choses se clarifient un peu du côté de la gauche clermontoise pour les municipales de mars 2014. Les communistes qui avaient décidé il y a quelques mois de faire une liste séparée du Parti Socialiste pour le premier tour, chose qui n’était pas arrivée depuis 40 ans, vont finalement rejoindre la liste PS d’Olivier Bianchi.

L’ambition affichée en avril était de « construire une liste de large rassemblement portée par le Front de gauche. » Mais le Front de Gauche compte aussi dans ses rangs Alain Laffont, anciennement NPA et désormais Gauche Anticapitaliste. Fortement implanté pour ne pas dire incontournable dans certains quartiers il avait fait 15,34% aux municipales de 2008. Un score qui légitime une candidature.

Et encore il fallait aussi ajouter dans ce choix du Front de Gauche, la composante Parti de Gauche de Patricia Guilhot ainsi que la Gauche unitaire de Gé­rard Bohner qui semblait un temps vouloir y aller à condition d’être investi Front de Gauche. Dès le mois d’avril il semblait compliqué pour le Front de Gauche de faire un programme et désigner une tête une liste.

Cela s’est confirmé même si Patricia Guilhot avec retiré sa candidature et que le PC retirait celle de Cyril Cineux dans le cas d’une liste de consensus conduite par Gé­rard Bohner. Mais c’est avec Alain Laffont que les choses ne sont passés. Il y a quelques mois, les communistes faisaient le « constat qu’Alain Laffont n’a pas cessé ses attaques contre le PCF et ses élu-e-s à la municipalité clermontoise » Le PC ne pouvait alors soutenir une liste Front de Gauche que les autres composantes souhaitaient voir conduite par Alain Laffont pour maximiser le score.

Le Parti Communiste regrette aussi la volonté des autres membres du Front de Gauche « de s’inscrire dans une opposition de gauche avant même le début des élections municipales », Alain Laffont ne vote par exemple pas les budgets présentés chaque année.

Le Parti Communiste a entamé des discussions avec Olivier Bianchi et les militants ont débattu et voté sur le positionnement stratégique. Ils avaient le choix entre rejoindre la liste Front de Gauche conduite par Alain Laffont, ou rejoindre celle d’Olivier Bianchi. C’est ce dernier choix qui l’a emporté à 98%.

Le Parti Communiste rejoint donc la liste d’Olivier Bianchi sur la base d’un protocole d’accord axé sur un changement de méthode et de fonctionnement de la future municipalité de gauche et sur trois grandes thématiques essentielles : la démocratie, les transports et l’enfance. Comme lors des précédentes décennies, le Parti Communiste partira donc avec le Parti Socialiste.

Communiqué complet du Parti communiste

Après de longs mois de débat sur les questions stratégiques des élections municipales à Clermont-Ferrand, les communistes étaient appelés à voter afin d’arrêter définitivement leur orientation.

Engagés depuis 2009 dans le Front de Gauche, le PCF et ses militant-e-s avaient l’ambition de construire une liste de large rassemblement portée par le Front de Gauche. Animés avant tout par la volonté d’apporter des réponses aux besoins et aux attentes des populations, les communistes clermontois souhaitaient avec force pouvoir aboutir à la constitution d’une liste porteuse de l’idée de l’Humain d’abord, avec un programme municipal co-élaboré avec les clermontois et les clermontoises. Or les discussions dans le Front de Gauche se sont bloquées.

Le PCF Clermontois ne partage pas l’orientation, imposée de force, par la GA et le PG de s’inscrire dans une opposition de gauche avant même le début des élections municipales. Cette posture apparait stérile, facile et conduit à privilégier la dénonciation à la construction.

Face à ce blocage sur l’orientation et sur la proposition obstinée d’Alain Laffont comme tête de liste, les militant-e-s du PCF ont souhaité entamer des discussions avec le Parti Socialiste et son candidat Olivier Bianchi à la mi-novembre. Ces discussions positives ont débouché sur un protocole d’accord axé sur un changement de méthode et de fonctionnement de la future municipalité de gauche et sur trois grandes thématiques essentielles : la démocratie, les transports et l’enfance.

Ainsi les militantes et militants communistes clermontois, après en avoir débattu entre eux, devaient se prononcer sur deux choix. Le choix numéro un portait l’idée d’une participation du PCF à une liste de rassemblement de la gauche menée par Olivier Bianchi sur la base d’un protocole d’accord programmatique et de représentativité. Le choix numéro deux portait l’option d’une liste menée par Alain Laffont avec les autres composantes du Front de Gauche.

A l’issue d’un vote qui aura mobilisé près de 74% des communistes clermontois, ces derniers ont décidé à 98% le rassemblement de la gauche avec Olivier Bianchi. Ce choix marque l’ambition du PCF d’être utile aux clermontoises et aux clermontois à l’heure où la crise et l’austérité font de plus en plus de ravages dans leur vie quotidienne. Que ce soit sur la question des services publics, sur celle des transports en commun, de l’enfance ou de la citoyenneté, l’action des communistes sera guidée par la volonté de faire avancer notre ville vers le progrès social.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics