Cyberbougnat

Accord entre Olivier Bianchi et Europe Ecologie Les Verts pour les Municipales 2014 à Clermont-Ferrand

Publié par Bertrand le mercredi 8 janvier 2014 à 15h48min, mis a jour le vendredi 10 janvier 2014 à 08h31min - 3158 lectures

Les accords pour les municipales se poursuivent et Olivier Bianchi a trouvé un accord avec Europe Ecologie Les Verts.

Olivier Bianchi s’attache à rassembler les diverses forces de gauche dès le premier tour et éviter un éparpillement dangereux. Dans cette optique, le candidat du parti socialiste qui avait conclu en décembre un accord avec le parti communiste, une partie du Front de Gauche et le MRC, se montrait confiant pour trouver rapidement un accord avec les écologistes qui avaient désigné Odile Vignal comme tête de liste.

S’ils faisaient partie de la majorité municipale actuelle, les Verts n’avaient pas caché ces derniers mois quelques divergences et critiqué la gouvernance interne au sein de l’équipe municipale. Les discussions ont donc abouti.

L’accord prévoit qu’EELV « sera représenté par 6 candidats dont le dernier sera placé en 43ème position et un adjoint sera nommé. » L’accord prévoit aussi le soutient de la candidature des membres d’Europe Ecologie « aux présidences de l’ADUHME et d’ATMO Auvergne ainsi que la participation d’EELV à l’exécutif du SMTC. »

Le communiqué intégral

1. Le contexte : diagnostic partagé sur la situation politique actuelle :

  • La crise économique et sociale nécessite une réponse à la hauteur des inquiétudes.
  • La montée inquiétante de l’extrême
  • Le risque d’abstention appelle à une mobilisation de toutes les forces de la gauche.

2. Des objectifs fédérateurs

- « Clermont-Ferrand, ville à énergies positives »

Pour libérer et mobiliser les énergies du territoire, en engageant la 3ème industrielle qui sera à la fois énergétique, numérique et démocratique.

Nous sommes collectivement déterminés à mobiliser les acteurs qui oeuvrent aujourd’hui dans le secteur de l’économie sociale et solidaire. Il s’agira dans le prochain mandat de soutenir et de faire grandir les initiatives locales.

Pour la future municipalité, nous souhaitons initier la transition énergétique comme nouvel enjeu du territoire, avec la priorité au 5ème combustible. Cela passerait par la création d’un service public de l’efficacité énergétique et par une « alliance locale » c’est-à-dire un réseau qui réunirait l’ensemble des forces vives.

-  « Clermont-Ferrand, ville de la sobriété heureuse »
Pour passer de la ville industrielle à la ville nature et faire de l’urbanisme un levier vers une économie plus solidaire et respectueuse de l’environnement. Nous sommes volontaristes pour concrétiser « la ville du ¼ d’heure » en facilitant en particulier l’écomobilité et le partage de l’espace public.

Donner toute sa place à la nature à Clermont-Ferrand, c’est pour nous le nouveau défi pour une ville qui valorise toutes ses ressources par des jardins suspendus et des voies vertes. Mais également par le soutien à une agriculture urbaine (cantines clermontoises, soutien aux filières locales, jardins familiaux et partagés).

- « Clermont-Ferrand, ville des solidarités »
Pour assurer la concrétisation des droits de tous les citoyens mais également garantir à chacun la possibilité d’agir pour son épanouissement individuel nous voulons créer la fabrique citoyenne : travailler à un guichet unique de toutes les aides sur le territoire, développer le « pouvoir d’agir » de chaque citoyen, soutenir les initiatives locales et faire de la participation citoyenne un principe de l’action publique.

3. Contrat de mandature

Le mandat sera placé sous le signe de nouvelles modalités de travail. En direction des Clermontois avec l’évolution des modalités de fonctionnement des instances participatives… En direction des élus où la règle sera le débat collectif et l’association aux décisions. Et la collaboration avec les institutions et organismes sera renforcée.

Concernant Clermont-Ferrand, EELV sera représenté par 6 candidats dont le dernier sera placé en 43ème position et un adjoint sera nommé.

Si la présidence de Clermont Communauté est assurée par le Maire socialiste de Clermont-Ferrand, il soutiendra la candidature d’EELV aux présidences de l’ADUHME et d’ATMO Auvergne. ainsi que la participation d’EELV à l’exécutif du SMTC. EELV participera à l’exécutif et aura son groupe politique au sein de la majorité.

La gauche ne partira pas pour autant totalement unie. Alain Laffont conduira une liste Front de Gauche et la PRG Mireille Lacombe conduit toujours une liste Divers Gauche.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois