Cyberbougnat

Le MoDem prépare les municipales

Publié par Bertrand le jeudi 23 mai 2013 à 08h46min, mis a jour le vendredi 24 mai 2013 à 08h57min - 986 lectures

Clermont-Ferrand — Le parti du centre a clarifié sa position pour les prochaines élections municipales à Clermont-Ferrand. Pour le moment, l'heure est à l'ouverture vers des projets et des personnes de qualité.

Le Modem auvergnat se met en marche pour les futures échéances électorales. Les dirigeants auvergnats du Modem se sont ainsi réunis la semaine dernière Place de Jaude pour échanger et travailler sur les grands thèmes pour les prochaines échéances. Les élections européennes qui sont traditionnellement plus favorables au parti centriste que les législatives « verrouillées par l’UMP et le PS » et les municipales bien entendu.

Sur ce plan, le Modem travaille au rassemblement des idées, des personnes et des compétences. Michel Fanget précise : « Nous allons rechercher des projets et des personnalités de qualité, sans nous fonder sur l’étiquette. Il s’agit d’une démarche d’ouverture. » Pas de nom, mais Michel Fanget assure que des contacts ont été pris aussi bien du côté de la majorité socialiste que de l’opposition.

Pour Clermont, comme pour les grandes villes, les désignations seront validées par le bureau national dans quelques semaines. On ne doute toutefois pas que la liste sera construite autour de Michel Fanget, déjà candidat aux précédentes municipales, et Stanislas Renié, vice-président du Modem 63 et qui vient de quitter la président de Clermont Commerce. Les enjeux programmatiques seront eux plutôt annoncés en septembre.

Mais ce qui interroge bien entendu c’est le positionnement exact du Modem dans l’échiquier politique français. Le Modem en convient, le soutien de François Bayrou à François Hollande aux dernières élections présidentielles n’a pas été compris. Et pour les élections municipales, la position du Modem peut continuer à troubler certains.

Ainsi les démocrates seront têtes de liste dans certaines villes ou sont engagés dans des partenariats ouverts, parfois avec le PS comme à Dijon, parfois avec l’UMP comme à Bordeaux. Et pour ceux qui s’en étonnent, le Modem rappelle que c’est la vie du centre et que déjà avec Jean Lecanuet le centre a soutenu ou gouverné avec la gauche et avec la droite tant au niveau national que local.

A Clermont-Ferrand, le MoDem sera autonome au premier tour et étudiera un « rassemblement » au deuxième tour. Rappelons qu’aucun accord n’avait été trouvé entre les quatre listes aux précédentes municipales clermontoises. Et Michel Fanget le rappelle souvent, si « le coeur de la ville bat au centre gauche » il « ne vas pas aller vendre son âme. »

On peut alors imaginer que la séparation du Parti Communiste et du Parti Socialiste pour les prochaines municipales constitue pour le MoDem une ouverture intéressante.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics