Cyberbougnat

T2C : la ligne 6 devient ligne C avec une offre améliorée

Publié par Bertrand le lundi 13 janvier 2014 à 13h01min, mis a jour le vendredi 17 janvier 2014 à 15h55min - 3489 lectures

Clermont-Ferrand — Nouveau trajet, nouveaux bus, nouveaux arrêts... la ligne C remplace la ligne 6 à partir de ce lundi 13 janvier 2014.

Le réseau T2C évolue ce lundi 13 janvier 2014 avec plusieurs changements dont le plus visible est la transformation de la ligne 6 en ligne C. Au delà du changement de nom, la ligne C devient la seconde ligne équipée de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS). Equipée avec les bus Créalis Néo fabriqués à Annonay en Ardèche, la ligne se rapproche désormais de ce que propose le tramway au niveau des services. C’est pourquoi les bus reprennent la couleur fleur de lave du tramway et que la ligne change de nom.

Comme la ligne B déjà équipée de la sorte, la ligne C irrigue des zones à forte densité de population. Elle dessert ainsi Cournon d’Auvergne, 2ème commune du département avec près de 20.000 habitants, traverse Clermont-Ferrand et se termine à Durtol. Elle dessert ainsi pas moins de 70.000 habitants le long de son trajet de 17,5 km.

 Nouveaux aménagements

L’amélioration du service de cette ligne a nécessité de nombreux aménagements : nouveaux abribus, distributeurs automatiques de billets à cinq stations, nouvelles bornes d’informations des voyageurs avec les temps de passage des véhicules, des quais accessibles aux personnes à mobilité réduite et des améliorations de voirie. La ligne intègre aussi le système Navibus qui permet aux passagers de suivre en temps réel leur parcours sur des écrans avec carte et affichage textuel des prochaines stations.

La ligne dessert désormais le boulevard Berthelot qui a été repensé et la Chambre de Commerce. L’avenue Ernest Cristal comprend désormais une voie réservée. Il faut ajouter des travaux et études pour que les bus soient prioritaires aux carrefours. Il est aussi prévu de permettre aux bus de couper certains ronds points par une voie centrale. Malheureusement, faute d’avoir prévu des réserves importantes sur certaines portions, il sera difficile d’échapper au trafic routier en construisant plus de voies réservées.

 Améliorer la vitesse

Or l’enjeu est bien d’améliorer la vitesse commerciale qui est le critère pour une utilisation importante des bus. Sur cette ligne, le trajet est relativement ralenti parce que le bus n’a pas de voie réservée dans des zones de trafic automobile très dense. Certes une portion a été ajoutée avenue Ernest Cristal mais pas sur l’ensemble et notamment à La Pardieu et ses carrefours très engorgés.

Quatrième ligne la plus fréquentée, elle accueille 7.400 passagers par jour, soit 1,7 million de voyages par an et environ 6% du trafic. Le SMTC espère que ces changements permettront d’augmenter encore la fréquentation de cette ligne qui fonctionne tous les jours de 5h à 22h avec une fréquence moyenne de 15 minutes entre les bus.

 Des lignes réorganisées

Dans le même temps certaines lignes sont réorganisées autour de la ligne C. La ligne 10 emprunte une partie de l’ancienne ligne 6. La ligne 32 est développée pour palier le changement de circulation de la ligne 10 et pour améliorer le nombre de circulations. La ligne 5 est aussi modifiée pour desservir Durtol les dimanches et jours fériés.

Mais des changements plus importants encore sont prévus dans le futur tant sur l’offre qui doit être repensée sur la tarification. Le SMTC souhaite ainsi la mise en place d’une nouvelle tarification qui tienne compte des revenus. Les communistes veulent eux aller plus loin avec la gratuité des transports. Des propositions qui seront discutées dans les assises du transport si Olivier Bianchi est élu maire.

Toutes ces modifications mais aussi celles consécutives à prolongation de la ligne de tramway aux Vergnes sont à retrouver sur le site de T2C


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics