Cyberbougnat

L’A89 et l’A6 enfin reliées en 2017

Publié par Bertrand le lundi 24 février 2014 à 09h25min, mis a jour le vendredi 28 février 2014 à 14h12min - 4188 lectures

Les kilomètres manquants pour relier les deux autoroutes devraient être ouverts en 2017 et finir ainsi la liaison entre Clermont et Lyon.

Le barreau de Balbigny qui permet d’aller de Clermont-Ferrand à Lyon par l’A89 en évitant Saint-Etienne s’avère très pratique mais a un gros défaut. Faute de raccordement à l’A6, l’autoroute termine sur un cul-de-sac. Arrivé à La Tour de Salvagny, rejoindre l’A6 se fait via une petite route très chargée pour faire les 5,5 kilomètres manquants. Un véritable point noir pour la TransEuropéenne imaginée entre Bordeaux et Genève.

Cela devrait changer en 2017 puisque le commissaire enquêteur a donné un avis favorable après l’enquête publique du raccordement de l’A89 à l’A6. Le projet pratiquement similaire mis à part l’abandon du péage avait été rejeté en 2009. Cela passera par un passage à deux fois deux voies des nationales RN7 et RN489 qui permettent actuellement de relier les deux autoroutes mais aussi construire un tout nouveau barreau d’environ 1,3 km pour faire la liaison avec un nouvel échangeur.

JPEG - 211.5 ko

Son avis est assorti d’une réserve sur la configuration du système d’échanges avec l’A6. Il préconise un passage des bretelles du projet au-dessus l’A6, plutôt qu’en dessous comme dans le projet soumis à l’enquête, afin de limiter les besoins d’emprises et les impacts du projet sur l’environnement. Il souhaite que cette liaison se fasse sans péage pour la rendre attractive pour le trafic local et de contournement.

Le commissaire recommande aussi une réduction de la vitesse à 90km/h sur cette portion pour la sécurité et réduire les nuisances sonores pour les riverains. D’ailleurs, il recommande de faire ces travaux acoustiques en urgence pour La Tour de Salvagny.

Après ce feu vert, le calendrier devrait être assez rapide avec une déclaration d’utilité publique fin 2014 et un démarrage des travaux au premier semestre 2015. La mise en service est ainsi prévue pour le premier trimestre 2017.

Ce projet avait reçu un avis défavorable de nombreux élus locaux du Grand Lyon et du département mais aussi de pétitions de par son impact écologique. Des recours judiciaires ne sont donc pas à exclure.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics