Cyberbougnat

Jean-Pierre Brenas fera l’union tout seul

Publié par Bertrand le jeudi 23 janvier 2014 à 18h15min, mis a jour le jeudi 23 janvier 2014 à 18h17min - 2061 lectures

Faute de n'avoir pu s'entendre avec les autres composantes du centre et de la droite, le candidat UMP est bien seul maintenant.

Quelques minutes avant que Michel Fanget n’annonce sa liste municipale incluant Gilles-Jean Portejoie et certains de ses fidèles partisans, Jean-Pierre Brenas avait envoyé un communiqué rappelant sa volonté d’union et mettant en garde contre la division.

Un dernier appel lancé beaucoup trop tard pour dissuader qui que ce soit surtout après les déchirures autour de la désignation du candidat officiel. La férocité des échanges notamment sur Twitter laissait présager qu’aucune alliance entre Jean-Pierre Brenas et Gilles-Jean Portejoie n’était possible.

Le communiqué de Jean-Pierre Brenas

Depuis près de vingt ans, des listes de division empêchent toute perspective de succès de la droite dans la capitale régionale. Aujourd’hui encore, alors que les chances de de faire bouger les lignes, de redonner un nouveau souffle à Clermont-Ferrand n’ont jamais été aussi réelles, certains, préfèrent rejouer les scénarios passés quitte à ruiner tout espoir d’alternance.

Candidat responsable, Jean-Pierre BRENAS, investi par l’UMP, grande famille de la droite et du centre, n’a eu de cesse de tendre la main pour parvenir à l’unité. Et parce que sa démarche est guidée par le seul intérêt général, Jean-Pierre BRENAS est toujours et inlassablement ouvert à l’union, sa porte est grande ouverte à ceux qui ont la profonde et sincère volonté de mettre fin à plus de soixante-dix années de règne sans partage.

Candidat soutenu par de très nombreuses personnalités issues de la société civile, qui apprécient particulièrement la rupture, le rajeunissement et le renouvellement qu’il incarne ainsi que sa grande connaissance des dossiers, sa présence sans relâche sur le terrain et son sérieux ; Jean-Pierre BRENAS en appelle à la responsabilité et au discernement de tous ceux qui, dans l’opposition, entendent participer au combat des municipales.

Chaque jour, viennent s’agréger autour de la candidature de Jean-Pierre BRENAS, de nouvelles personnalités de la société civile qui appellent à l’union autour de lui, parmi lesquelles : Edith CANDELIER, le Professeur DASTUGUE, Jean-Pierre LAVIGNE, Alain SOREAU, Claude ANDANSON, Gérard BRUNEL, Hervé PIALOUX, Danielle BLINEAU, Anne DISCHAMP, Luc ANDOUARD, Kévin (groupe Wazoo)…

Parce que les expériences du passé doivent servir de leçon et, justement, pour éviter que l’histoire ne se répète, Jean-Pierre BRENAS conjure ceux qui seraient tentés de faire réapparaître la traditionnelle liste de division à ne pas se tromper d’adversaire et leur renouvelle sincèrement son appel à l’union et au rassemblement, conditions nécessaires et indispensables pour conduire à la victoire.

Jean-Pierre Brenas et l’UMP se retrouvent maintenant bien seuls pour faire l’union. Et comme le dit fort justement Jean-Paul Vincent, Gilles-Jean Portejoie a joué un bien mauvais tour au candidat officiel de l’UMP : « Il emmène avec lui ses électeurs et leurs voix, qui feront forcément défaut à JP Brenas, mettant un peu plus l’UMP en difficulté. »

L’avocat dégage aussi probablement encore un peu plus la voie à Olivier Bianchi. Gilles-Jean Portejoie est donc finalement peut-être toujours un peu avec la majorité dont il a fait partie par le passé...


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics