Cyberbougnat

Jean-Pierre Brenas candidat officiel de l’UMP pour les municipales 2014 à Clermont-Ferrand

Publié par Bertrand le mardi 9 juillet 2013 à 18h52min, mis a jour le vendredi 12 juillet 2013 à 10h01min - 1978 lectures

La commission d'investiture a désigné Jean-Pierre Brenas comme tête de liste officielle pour l'UMP. Mais Gilles-Jean Portejoie semble vouloir poursuivre la construction d'une liste.

La procédure d’investiture de l’UMP pour les municipales 2014 à Clermont-Ferrand vient d’aboutir. Après une primaire interne et un sondage, la commission d’investiture nationale a décidé d’investir Jean-Pierre Brenas ce mardi 9 juillet.

La primaire interne avait été largement favorable à Jean-Pierre Brenas qui l’avait emporté sur Guy Ballet avec 97% des suffrages exprimés et un peu moins de 41% des adhérents UMP clermontois à jour.

Les résultats du sondage entre Jean-Pierre Brenas et Gilles-Jean Portejoie ne sont eux pas connus. Dans son communiqué, Jean-Pierre Brenas indique que « le sondage nous donne, Gilles-Jean Portejoie et moi à égalité en terme d’intention de vote, mais montre que les capacités de progression sont de mon côté. Ces résultats n’ont absolument rien de désobligeant pour mon challenger. »

 Communiqué officiel de l’UMP

Réunie le 9 juillet 2013 sous la co-présidence de Jean-François COPE et de François FILLON, la Commission Nationale d’investiture de I’UMP a délibéré sur la ville de Clermont-Ferrand.

Après avoir pris connaissance des résultats de la primaire interne de l’UMP, après consultation des différentes personnalités locales et de la réalisation d’un sondage, la Commission Nationale d’Investiture a donc logiquement décidé d’investir à l’unanimité le Docteur Jean-Pierre BRENAS, Conseiller Municipal et Président du groupe d’opposition.

En effet, l’analyse du sondage montre que Jean-Pierre BRENAS dispose d’une marge de progression conséquente. Dès aujourd’hui, il revient donc à Jean-Pierre BRENAS de constituer la liste de l’union de l’opposition dans un esprit de large rassemblement afin de réunir les conditions nécessaires à l’indispensable alternance dans une des seules villes de France gérée sans discontinuer par le PS, depuis près de 70 ans.

 Portejoie souhaite poursuivre

De son côté, l’avocat clermontois Gilles-Jean Portejoie avait senti le vent venir et avait indiqué dans La Montagne de ce mardi 9 juillet que le sondage le place en tête : « Le sondage UMP me place en tête — certes de peu — des intentions de vote. Je préfère ne pas parler du résultat concernant la notoriété, puisque nous sommes séparés de près de 40 points avec les bonnes et mauvaises opinions qui y sont rattachées. »

L’avocat pense donc qu’il aurait dû être investi : « L’analyse d’un sondage doit être simple : celui qui arrive en tête dans les in­ tentions de vote et en no­toriété doit être désigné. » Et sur ce constat, il semble déterminé à poursuivre la construction d’une liste en rassemblant des adhérents et sympathisants de l’UMP ou de l’UDI. On imagine voir dessus Anne Courtillé, tête de liste UMP en 2008, et Guy Ballet qui ont créé un groupe séparé au dernier conseil municipal. Il annonce vouloir commander à son tour un sondage dont les résultats seront publics contrairement à celui de l’UMP.

L’UMP a donc désormais un candidat officiel mais aussi un concurrent officiel qu’elle s’est elle même créée. Le feuilleton ne semble donc pas fini avec cette investiture...


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois