Cyberbougnat

Ni tramway ni bus ce jeudi à Clermont-Ferrand après de multiples caillassages

Publié par Bertrand le jeudi 22 novembre 2012 à 10h32min, mis a jour le vendredi 23 novembre 2012 à 23h25min - 3325 lectures

T2C — Les conducteurs ont exercé leur droit de retrait après un nouveau caillassage du tramway hier soir. Si les bus roulaient ce matin, T2C a indiqué qu'aucun service tram et bus ne peut être assuré.

Les conducteurs de tramway et bus T2C ont exercé ce mercredi soir leur droit de retrait après un nouveau caillassage. En fin d’après-midi le tramway a en effet été pris pour cible à hauteur de l’arrêt Hauts-de-Chanturgue. Deux vitres ont été brisées. Mais cet événement n’est que la suite d’une longue série : jets de projectiles, laser dans les yeux des conducteurs, personnes qui se couchent sur les voies au dernier moment...

Ainsi T2C a déjà enregistré en 2012 près de 400 faits qui mettent en jeu la sécurité des usagers, conducteurs et matériels. Sans parler du coût financier des réparations. Les statistiques annoncées montrent de plus en plus une augmentation du phénomène : un fait tous les trois jours en moyenne en 2006, un par jour en 2011. Et la situation s’est encore aggravée depuis septembre d’après T2C. Deux secteurs sont principalement concernés : Saint-Jacques et Champratel.

Face à « des incivilités croissantes » et des « conditions de sécurité qui se dégradent », T2C avait dans un premier temps décidé de modifier ses services de nuit. Depuis lundi 19 novembre, le tramway ne circulait qu’entre Les Pistes et la Maison de la Culture. Des bus de substitution assuraient le service avec la même amplitude horaire mais en prenant d’autres itinéraires. La police dit avoir aussi intensifié ses patrouilles dans les secteurs sensibles et 40 CRS ont été mobilisés pour assurer plus de sécurité.

A priori cela semble peu efficace, et ce dernier incident ce mercredi soir a a entraîné la suspension de l’ensemble des services pour la soirée. T2C imaginait dans un premier temps un retour à la normale ce jeudi, mais ce matin les clermontois découvraient que ni le tramway ni les lignes B et 3 ne circulaient. T2C annonçait un trafic normal sur les autres lignes. A 9h45, T2C indiquait finalement qu’aucun service tram et bus ne peut être assuré ce jeudi.

Une réunion extraordinaire est organisée ce jeudi pour envisager la reprise des circulations alors qu’une réunion avec les services de l’Etat est prévue lundi.

Incompréhension des usagers

Ces modifications sur le réseau entraînent logiquement la grogne des usagers. Les habitants des quartiers concernés sont lourdement pénalisés et se sentent désignés comme coupables quand ces actes sont causés par un poignée de personnes. Les étudiants du Campus des Cézeaux se retrouvent eux coupés du reste de la ville.

Les usagers ont aussi une nouvelle fois le sentiment d’être pris en otage. Sur son site ou par SMS, T2C se contente d’annoncer des problèmes sur le réseau mais sans en donner la nature. Ce matin, les usagers pensaient donc que c’était un nouveau mouvement de grève...


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois