Cyberbougnat

Inauguration du Pôle d’échanges intermodal de la gare de Clermont-Ferrand

Publié par Bertrand le samedi 17 janvier 2015 à 16h53min, mis a jour le samedi 17 janvier 2015 à 16h53min - 2477 lectures

Nouveau parvis, nouvelles voies de bus, gare autocars, stations et agence C.Vélo, sous-terrain refait, accès aux quais pour les personnes à mobilité réduite... la première tranche de la rénovation de la gare a été inaugurée ce samedi matin.

On inaugurait ce samedi 17 janvier 2015 le Pôle d’échanges intermodal (PEI) de la gare de Clermont-Ferrand. Si un projet devait illustrer les difficultés de la décision publique et de l’organisation française, c’est peut être bien la rénovation de la gare et de son parvis pour créer un pôle intermodal.

Sur le carton d’inauguration d’un projet imaginé il y a 10 ans, figuraient ainsi pas moins de neufs logos. De quoi faire ironiser un Jean-Yves Gouttebel très critique sur la manière de conduire la réforme territoriale : « Comme vous le voyez, l’ère du non croisement des financements n’est pas encore d’actualité. »

Ce projet a ainsi réuni l’Etat, le conseil régional, le conseil général, Clermont communauté, la Ville de Clermont le SMTC, Réseau ferré de France, Gares & Connexions qui gère les gares, et la SNCF. Le PDG de la SNCF avait d’ailleurs fait le déplacement. Il ne faut pas oublier l’Union européenne, plus gros co-financeur avec 3,1 millions d’euros d’un projet qui a coûté 17,10 millions d’euros HT au total.

JPEG - 412.1 ko
Ruban tricolore
Maire, Préfet, PDG de la SNCF et de nombreux élus étaient présents

On inaugurait ce matin la station de bus et cars, le parvis, le souterrain et l’accès aux quais, ainsi que l’agence C.Vélo et ses nouvelles stations. Je parlerai dans un autre article du traitement réservé au vélo, et des incohérences qui rendent l’accès et le départ de la gare difficiles voir dangereux pour les cyclistes et l’accès aux quais toujours aussi compliqué.

Les travaux de cette première phase doivent améliorer l’accès à la gare notamment en bus et en taxi, ainsi que la circulation des passagers pour accéder aux quais. Le passage sous-terrain a été refait et allongé pour déboucher directement via les escaliers ou escalators sur le parvis entièrement refait. Cinq ascenseurs ont été installés : deux aux extrémités et trois autres pour accéder aux quais. La gare est ainsi désormais accessible aux personnes à mobilité réduite.

Escaliers mécaniques à la sortie du sous-terrain

JPEG - 461.3 ko
Cinq ascenseurs pour accéder aux quais plus facilement

La gare elle même sera rénovée dans une seconde phase qui comprendra aussi l’agrandissement du parking, la fin de l’aménagement de l’avenue de l’Union-Soviétique entre le parvis de la gare et l’avenue Edouard-Michelin. Il faut y ajouter les opérations de rénovation urbaine avec une amélioration du logement et la volonté de la mairie de mieux gérer l’implantation commerciale. Si on y ajoute la rénovation de l’avenue Anatole France c’est bien tout le quartier qui est en mutation.

Et aux usagers et habitants qui s’inquiètent de quelques incohérences, Olivier Bianchi a promis une réunion dans trois mois pour voir ce qu’il faut améliorer d’ici la fin de l’année. En revanche, Guillaume Pépy n’avait lui aucune nouvelle particulière concernant l’amélioration de la ligne Clermont-Paris et la ligne grande vitesse.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics