Cyberbougnat

Grève reconductible à la SNCF à partir du 10 juin 2014 : évolution au jour le jour

Publié par Bertrand le mardi 10 juin 2014 à 07h39min, mis a jour le vendredi 20 juin 2014 à 19h17min - 6083 lectures

Plusieurs syndicats de la SNCF appellent à la grève depuis mardi 11 juin avec un fort impact sur le nombre de trains en circulation. La fin de la grève a été votée ce vendredi 20 juin et le trafic reprendre normalement dans le week-end.

Quatre syndicats de cheminots — la CGT, Sud Rail, FO et First — ont appelé à une grève nationale contre le projet de réforme ferroviaire à partir du mardi 19h et reconductible toutes les 24 heures. La grève a provoqué d’importantes perturbations sur tous les axes et impacté autant les grandes lignes que les TER. L’ouverture des guichets et boutiques SNCF était également impactée.

 Suspension du mouvement vendredi 20 juin

Le mouvement social national a été suspendu en Auvergne ce vendredi 20 juin, ce qui permet à SNCF d’envisager un retour progressif à la normale des circulations dès samedi. SNCF annonce un trafic quasi normal dimanche.

Prévisions de trafic pour la journée du samedi 21 juin 2014 en Auvergne :

Axe Clermont-Ferrand - Paris : 5 allers / 5 retours seront assurés :

  • Au départ de Clermont-Ferrand : 06h32, 08h32, 13h32, 16h24, 19h29
  • Au départ de Paris : 07h00, 08h58, 13h00, 14h00, 19h00

Axe Clermont-Ferrand / Lyon : 4 allers / retours sont assurés :

  • Au départ de Clermont-Ferrand : 06h26, 08h57, 13h57, 16h57
  • Au départ de Lyon Perrache : 11h29, 14h29, 18h29, 20h29

TER Auvergne :

  • 2 trains ou car TER Auvergne sur 3 circuleront
  • Des cars de substitution sont mis en place. Les autocars TER réguliers et travaux circulent normalement.

 20 juin : Les syndicats jugent que le mouvement produit des effets

La prochaine assemblée générale aura lieu ce vendredi 20 juin à 11h. Comme le montre cette affiche prise en photo à la gare, les syndicats dénoncent « une direction autiste et méprisante » qui « tente de ‘criminaliser’ les initiatives » des syndicats.

JPEG - 334.7 ko

Les syndicats montrent leur détermination et juge que leur action porte ses fruits :

« Plutôt que de venir débattre avec les cheminots en lutte, la direction préfère le recours systématique à la force en faisant appel aux forces de police pour intimider et rabaisser les grévistes. C’est mal nous connaître que de penser nous décourager avec ces procédés. D’ores et déjà, notre mouvement produit des effets, aussi bien dans la conscience des cheminots que dans celle des usagers. »

Prévisions de trafic pour la journée du vendredi 20 juin 2014 en Auvergne :

Le taux de participation à la grève organisée par la CGT et Sud Rail pour le jeudi 19 juin 2014 s’est établi pour l’ensemble du personnel SNCF à 10.48 %. Un chiffre en baisse mais la grève est reconduite ce vendredi 20 juin. Toutefois les conditions de circulation continuent de s’améliorer avec plus d’Intercités entre Clermont et Paris. En revanche cela ne change pas pour le nombre de TER en circulation. Conditions annoncées sous réserve bien entendu du respect du plan de transports et des éventuels blocages imprévus.

Axe Clermont-Ferrand - Paris : 5 allers et 6 retours sont assurés :

  • Au départ de Clermont-Ferrand : 5h32, 8h32, 13h32, 17h27, 19h29
  • Au départ de Paris : 7h00, 8h58, 13h00, 17h00, 18h00, 19h00

Axe Clermont-Ferrand / Lyon : 4 allers / retours sont assurés :

  • Au départ de Clermont-Ferrand : 6h26, 11h57, 14h57, 17h57
  • Au départ de Lyon Perrache : 11h29, 18h29, 20h29
  • Au départ de Lyon Part-Dieu : 20h40

TER Auvergne :

  • 1 train ou car TER Auvergne sur 2 circulera
  • Des cars de substitution sont mis en place. Les autocars TER réguliers et travaux circulent normalement.

Prévisions de trafic pour la journée du jeudi 19 juin 2014 en Auvergne :
La grève est reconduite ce jeudi 19 juin avec des conditions de circulation légèrement améliorées puisqu’il y aura un aller-retour sur l’Intercités Clermont-Paris. Sous réserve bien entendu du plan de transports et des éventuels blocages imprévus.

Axe Clermont-Ferrand - Paris : 4 allers / retours sont assurés :

  • Au départ de Clermont-Ferrand : 5h32, 8h32, 13h32, 17h27, 19h29
  • Au départ de Paris : 7h00, 8h58, 13h00, 17h00, 19h00

Axe Clermont-Ferrand / Lyon : 4 allers / retours sont assurés :

  • Au départ de Clermont-Ferrand : 6h26, 11h57, 14h57, 17h57
  • Au départ de Lyon Perrache : 11h29, 16h29, 18h29, 20h29

TER Auvergne :

  • 1 train ou car TER Auvergne sur 2 circulera
  • Des cars de substitution sont mis en place. Les autocars TER réguliers et travaux circulent normalement.

 Prévisions de trafic pour la journée du mercredi 18 juin 2014 en Auvergne :

La grève est reconduite ce mercredi 18 juin avec des conditions de circulation identiques à celles de ce début de semaine. On ne constate donc aucune d’amélioration.

Axe Clermont-Ferrand - Paris : 4 allers / retours sont assurés :

  • Au départ de Clermont-Ferrand : 5h29, 13h29, 17h27, 19h29
  • Au départ de Paris : 8h58, 13h00, 17h00, 19h00

Axe Clermont-Ferrand / Lyon : 4 allers / retours sont assurés :

  • Au départ de Clermont-Ferrand : 6h26, 11h57, 14h57, 17h57
  • Au départ de Lyon Perrache : 11h29, 16h29, 18h29, 20h29

TER Auvergne :

  • 1 train ou car TER Auvergne sur 2 circulera
  • Des cars de substitution sont mis en place. Les autocars TER réguliers et travaux circulent normalement.

 Prévisions de trafic pour la journée du mardi 17 juin 2014 en Auvergne :

Les syndicats poursuivent la grève alors que l’examen du texte va débuter à l’Assemblée Nationale.

Axe Clermont-Ferrand - Paris : 4 allers / retours sont assurés :

  • Au départ de Clermont-Ferrand : 5h29, 13h29, 17h27, 19h29 (arrivée Paris Gare de Lyon)
  • Au départ de Paris : 8h58, 13h00, 17h00, 19h00

Axe Clermont-Ferrand / Lyon : 4 allers / retours sont assurés :

  • Au départ de Clermont-Ferrand : 6h26, 11h57, 14h57, 17h57
  • Au départ de Lyon Perrache : 11h29, 16h29, 18h29
  • Au départ de Lyon Part-Dieu : 20h40

TER Auvergne :

  • 1 train ou car TER Auvergne sur 2 circulera
  • Des cars de substitution sont mis en place. Les autocars TER réguliers et travaux circulent normalement.

 Les grévistes bloquent les trains en Auvergne le lundi 16 juin

Les grévistes sont passés à une nouvelle étape ce lundi 16 juin. La SNCF indique que des manifestants ont envahi les voies et les postes d’aiguillage dès 4 heures du matin ce qui empêche la circulation des trains. Selon la SNCF, la quasi-totalité des trains sont supprimés ou en retard indéterminé.

Communiqué de SNCF :

Depuis 4h00 du matin, des manifestants entravent de manière illégale la circulation des trains dans différentes villes d’Auvergne : Clermont-Ferrand, Moulins et Saint Germain des Fossés. Les postes d’aiguillage sont envahis par des grévistes, ce qui empêche le départ des trains. Les autorités publiques ont été averties de la situation.

Notre souci principal aujourd’hui est la circulation des « trains du bac », trains sensibles identifiés en amont par nos services. La quasi-totalité des trains sont supprimés ou en retard indéterminé. Au nom du service public, nous dénonçons cette situation qui pénalise nos voyageurs qui doivent déjà composer avec moins de circulations disponibles du fait du mouvement social.

Les agents SNCF présents en gare font leur possible pour identifier les candidats et leur proposer si besoin un transport en taxi afin de les acheminer à leur centre d’examens.
Nous appelons chacun à prendre ses responsabilités et nous espérons pouvoir faire circuler tous les trains annoncés.

Prévisions de trafic pour la journée du lundi 16 juin 2014 en Auvergne :
La SNCF annonce une légère amélioration du trafic sur Clermont-Ferrand-Paris avec 4 allers - retours. Pour le reste le trafic reste identique à celui du début de la grève. Toutefois l’intervention des grévistes dans les postes d’aiguillage devrait largement modifier ce plan de transport.

Axe Clermont-Ferrand - Paris : 4 allers / retours sont assurés :

  • Au départ de Clermont-Ferrand : 5h25, 13h29, 17h27, 19h29
  • Au départ de Paris : 8h58, 13h00, 17h00, 19h00

Axe Clermont-Ferrand / Lyon : 4 allers / retours sont assurés :

  • Au départ de Clermont-Ferrand : 6h26, 11h57, 14h57, 17h57
  • Au départ de Lyon Perrache : 11h29, 16h29, 18h29, 20h40

TER Auvergne :

  • 1 train ou car TER Auvergne sur 2 circulera
  • Des cars de substitution sont mis en place. Les autocars TER réguliers et travaux circulent normalement.

 Aménagements des horaires pour le BAC

Vendredi, le gouvernement a souhaité rassurer les milliers de lycéens candidats au baccalauréat et surtout faire en sorte « de ne pas les pénaliser. » Le ministre de l’éducation nationale Benoît Hamon a ainsi transmis « par prudence et par anticipation un certain nombre de consignes aux rectorats sur les conditions d’accueil des candidats qui seraient en retard. »

Le ministre de l’éducation nationale a annoncé ce vendredi 13 juin que les candidats qui arriveraient avec une heure de retard lundi aux épreuves du baccalauréat à cause de la grève à la SNCF pourront composer une heure de plus ajoutant qu’aucun justificatif de retard ne serait demandé.

Ainsi, les chefs de centre sont invités à :

  • admettre les candidats dans les salles d’examen jusqu’à une heure après le début des épreuves ; cette période pourra être prolongée de quelques minutes selon les circonstances et laissée à la libre appréciation du chef de centre.
  • leur donner le même temps de composition que les candidats qui auront commencé l’épreuve à l’heure en le majorant de leur temps de retard (exemple : un candidat autorisé à démarrer l’épreuve à 8h47 composera jusqu’à 12h47)

Les candidats retardataires n’auront pas à présenter de justificatifs, les chefs de centre étant appelés à se montrer bienveillants. Les premiers candidats ne seront autorisés à sortir de la salle de composition que lorsque tous les élèves retardataires y auront été admis.

Pour rappel, lundi 16 juin, les candidats des séries générales (341 317 candidats) composeront leur épreuve de philosophie de 8h à 12h ; les candidats des séries technologiques (140 215 candidats) n’ont pas d’épreuve écrite le matin et plancheront sur la philosophie de 14h à 18h ; les candidats des séries professionnelles (140 215) composeront sur leur épreuve de français de 9h30 à 12h.

Accusée de prendre le BAC en otage, le syndicat CGT des cheminots de Bourg-en-Bresse a écrit un tract en direction des jeunes qui passent leur bac à partir de lundi.

 Mesures d’indemnisation pour les abonnés

Vendredi 13 juin, SNCF a annoncé la mise en place un dispositif d’indemnisation pour TOUS les abonnés TGV, TER, INTERCITES et Transilien. Tous les clients abonnés seront indemnisés forfaitairement à hauteur de 20 % du montant mensuel de l’abonnement. Ils bénéficieront d’une réduction à valoir sur l’abonnement du mois de juillet 2014. Les coupons d’abonnement pour juillet sont en vente dès le 20 juin 2014.

Lundi 16 juin, SNCF a annoncé l’augmentation de cette indemnisation pour les abonnés TGV, TER, Transilien (Ile-de-France) et INTERCITES. Elle sera portée à 33 % au lieu de 20 % si la reprise des trafics n’était pas effective mardi 17 juin 2014. Tous les abonnés, TER, Transilien (Ile-de-France - Pass Navigo mensuel hors abonnement de la zone 1-2), INTERCITES, et TGV bénéficieront de cette réduction.

SNCF indique qu’elle prend entièrement à sa charge le coût de cette mesure. Elle l’estime à environ 30 millions d’euros et même 45 millions d’euros si la circulation ne reprend pas mardi 17 juin.

 Trafic pour les jours précédents

Trafic pour la journée du dimanche 15 juin 2014 en Auvergne :
Axe Clermont-Ferrand - Paris : 3 allers / retours sont assurés :

  • Au départ de Clermont-Ferrand : 13h29, 16h21,19h29
  • Au départ de Paris : 8h58, 13h00, 19h00

Axe Clermont-Ferrand / Lyon : 4 allers / retours sont assurés

  • Au départ de Clermont-Ferrand : 9h00, 13h57, 14h57, 17h57
  • Au départ de Lyon Part-Dieu : 14h45, 20h40
  • Au départ de Lyon Perrache : 17h29, 18h29

TER Auvergne :

  • 1 trains ou car TER Auvergne sur 2 circule
  • Des cars de substitution sont mis en place. Les autocars TER réguliers et travaux circulent normalement.

Trafic pour la journée du samedi 14 juin 2014 en Auvergne :
Le taux de participation à la grève pour le vendredi 13 juin 2014 était de 17,49% pour l’ensemble du personnel SNCF. Un chiffre en baisse mais la grève est maintenue encore ce samedi.

Axe Clermont-Ferrand - Paris : 3 allers / retours sont assurés :

  • Au départ de Clermont-Ferrand : 6h32, 13h29, 19h29
  • Au départ de Paris : 8h58, 13h00, 19h00

Axe Clermont-Ferrand / Lyon : 4 allers / retours sont assurés

  • Au départ de Clermont-Ferrand : 6h30, 9h00, 14h00, 17h00
  • Au départ de Lyon Part-Dieu : 11h45, 14h45, 17h45, 20h45

TER Auvergne :

  • 2 trains ou car TER Auvergne sur 3 circulent
  • Des cars de substitution sont mis en place. Les autocars TER réguliers et travaux circulent normalement.

Trafic pour la journée du vendredi 13 juin 2014 en Auvergne :
Le secrétaire d’Etat aux Transports Frédéric Cuvillier a fait part jeudi d’une « avancée sensible » des discussions avec les syndicats de cheminots grévistes, ouvrant « la voie à une sortie de crise. » :

La SNCF annonce une amélioration sensible pour les Intercités, TGV et l’international. Cela se traduira pas un aller-retour supplémentaire sur l’Intercités Clermont-Paris. En revanche, il n’y aura pas de changement sur le TER Auvergne voir un trafic moindre pour le Clermont-Lyon.

Les assemblées générales annoncées par les deux syndicats en grève se dérouleront vendredi en milieu de matinée. En cas de reprise du service, le trafic sera alors amélioré dans l’après-midi de vendredi afin de permettre de renforcer les trains de la pointe du vendredi soir. SNCF maintient sa recommandation de reporter leurs déplacements à toutes les personnes qui en ont la possibilité.

Axe Clermont-Ferrand - Paris : 4 allers / retours sont assurés :

  • Au départ de Clermont-Ferrand : 5h29, 13h29, 17h27, 19h29
  • Au départ de Paris : 8h58, 13h00, 17h00, 19h00

Axe Clermont-Ferrand / Lyon : 3 allers et 3 retours sont assurés

  • Au départ de Clermont-Ferrand : 6h26, 14h57, 17h57
  • Au départ de Lyon Perrache : 11h29, 18h29, 20h40

TER Auvergne :

  • 1 train ou car TER Auvergne sur 2 circule
  • Des cars de substitution sont mis en place. Les autocars TER réguliers et travaux circulent normalement.

Trafic pour la journée du jeudi 12 juin 2014 en Auvergne :
Pour le jeudi 12 juin, la SNCF annonce une amélioration de 5% des circulations ferroviaires par rapport à mercredi. Toutefois cela ne se traduit pas dans les prévisions annoncées.

Axe Clermont-Ferrand - Paris : 3 allers / retours seront assurés :

  • Au départ de Clermont-Ferrand : 5h29, 13h29, 19h29
  • Au départ de Paris : 8h58, 13h00, 19h00

Axe Clermont-Ferrand - Lyon : 3 allers et 4 retours seront assurés :

  • Au départ de Clermont-Ferrand : 6h26, 14h57, 17h00
  • Au départ de Lyon Perrache : 16h29, 18h29
  • Au départ de Lyon Part-Dieu : 11h45, 20h45

La SNCF indique que le plan de transport annoncé pour la journée du jeudi 12 juin a été tenu conformément aux prévisions.

TER Auvergne :

  • 1 train ou car TER Auvergne sur 2 circulera
  • Des cars de substitution sont mis en place. Les autocars TER réguliers et travaux circulent normalement.

Trafic pour la journée du mercredi 11 juin 2014 en Auvergne :

Axe Clermont-Ferrand - Paris : 3 allers / retours seront assurés :

  • Au départ de Clermont-Ferrand : 5h29, 13h29, 19h29
  • Au départ de Paris : 8h58, 13h00, 19h00

Axe Clermont-Ferrand - Lyon : 6 allers et 3 retours seront assurés :

  • Au départ de Clermont-Ferrand : 6h30, 14h57, 17h00
  • Au départ de Vichy : 6h30, 6h53, 17h51
  • Au départ de Lyon Perrache : 18h29
  • Au départ de Lyon Part-Dieu : 11h45, 20h45

TER Auvergne :

  • 1 train ou car TER Auvergne sur 2 circulera
  • Des cars de substitution sont mis en place. Les autocars TER réguliers et travaux circulent normalement.

La SNCF a indiqué en fin de journée que le plan de transport annoncé pour la journée du mercredi 11 juin a été tenu conformément aux prévisions. Selon la SNCF, le taux de participation à la grève organisée pour le mercredi 11 juin 2014 s’est établit pour l’ensemble du personnel SNCF à 27.84 %.

La SNCF indique que ce taux de participation n’est pas une estimation, mais le décompte réel à partir des prises de service, toutes les entités de l’entreprise fournissant leurs résultats et la compilation des données étant faite par les pôles ressources humaines des établissements. Cette méthode de calcul est constante depuis dix ans. Le processus de comptage est certifié par un organisme externe.

 Pression sur le parlement

Les syndicats souhaitent obtenir des améliorations sur le texte de loi qui sera discuté en première lecture les 17, 18 et 19 juin à l’Assemblée Nationale. Destiné à stabiliser la dette du secteur ferroviaire et à préparer son ouverture totale à la concurrence, il prévoit de réorganiser la SNCF et Réseau ferré de France (RFF), qui gère le réseau. Mais pour les syndicats, le projet ne règle en rien le problème de l’endettement et ne va pas assez loin dans la réunification des deux entreprises, séparées en 1997.

Les syndicats veulent aller plus loin dans la réunification des deux entreprises et réclament « la réhumanisation des gares et des trains » ainsi que « des conditions sociales de vie et de travail de haut niveau. »

L’UNSA, le deuxième syndicat des cheminots, a décidé de ne pas se joindre à la grève afin de privilégier « un dialogue constructif » jusqu’à une rencontre avec Frédéric Cuvillier prévue jeudi. Cette organisation avait ainsi prévu de déposer un préavis de grève à partir du 17 juin en cas d’échec des négociations. La CFDT, quatrième syndicat, a également pris ses distances, estimant qu’il valait mieux négocier des aménagements à la réforme, plutôt que jouer le rapport de force.

Le gouvernement et le patron de la SNCF ont tous deux essayé de désamorcer le conflit avant. Dans Le Journal du Dimanche, le secrétaire d’Etat aux Transports Frédéric Cuvillier, affirmait que la réforme est « de nature à rassurer » les syndicats sur l’avenir. Pour lui, elle permettra à la France de « peser dans le débat sur l’avenir du rail en Europe » en défendant un « modèle 100 % public, unifié et eurocompatible. »

De son côté Guillaume Pepy essaie de limiter l’impact. Le patron de la SNCF avait demander aux cheminots d’assurer « le service minimum » le 16 juin pour la première épreuve du baccalauréat dans le cas où le conflit se prolongerait. Les lycéens « comptent sur le service public » avait-il déclaré sur RTL en essayant de jouer sur la corde sensible.

 Enlisement

Le bras de fer est monté d’un cran. François Hollande est monté au créneau vendredi 13 juin pour demander aux grévistes de la SNCF d’arrêter leur mouvement : « le mouvement doit s’arrêter. » Lors d’un déplacement à Andorre, le Chef de l’Etat s’est montré ferme : « La réforme, elle est faite pour qu’il y ait un meilleur service public, donc qu’il y ait des assurances qui peuvent être données aux cheminots c’est tout à fait légitime ; elles ont été fournies. »

Au micro de France Info, le secrétaire d’Etat aux Transports, Frédéric Cuvillier, avait lui estimé que les premières épreuves du baccalauréat pourraient être menacées lundi par l’appel de la CGT-Cheminots et de SUD-Rail à poursuivre la grève à la SNCF contre la réforme ferroviaire : « Oui, je pense que compte tenu des positions qui ont été prises, y compris la journée du Bac se trouve être menacée par les positions de deux syndicats sur l’ensemble des syndicats de la SNCF. » Il aussi confié un certain scepticisme : « La grève est voulue pour des raisons qui parfois m’échappent et qui peut-être sont assez éloignées du projet de loi lui-même. »

 Soutien du Parti Communiste

Dans un communiqué de presse, la Fédération PCF du Puy-de-Dôme apporte ce lundi 16 juin son total soutien aux cheminots. Le PCF « appelle le gouvernement à reprendre le dialogue et à créer les conditions d’une fin de la grève en reportant l’examen à l’Assemblée nationale du projet de loi sur la réforme du système ferroviaire. A cet égard, les dernières déclarations émanant de l’Exécutif ne font qu’attiser inutilement les tensions et éloigner une issue rapide et positive au mouvement. »

Pour la fédération « les lycéens ne doivent pas servir de prétexte à François Hollande pour écraser la contestation sociale et se dérober à son obligation de dialoguer avec les syndicats professionnels. »

Pour connaître les trains et les cars qui circulent, information a distance et en mobilité :

Les informations seront aussi affichées en gare et données par les agents SNCF.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois