Cyberbougnat

Gilles-Jean Portejoie candidat à la mairie de Clermont-Ferrand en 2014

Publié par Bertrand le mercredi 19 septembre 2012 à 13h00min, mis a jour le mardi 18 septembre 2012 à 22h55min - 4719 lectures

L'ancien premier adjoint de Serge Godard sera candidat à la mairie de Clermont en 2014 pour l'UMP.

Comme on pouvait s’y attendre, la rentrée signe le départ des grandes manoeuvres pour les élections municipales qui auront lieu en 2014. C’est du côté de l’UMP que les choses ont commencé avec l’annonce d’un candidat : Gilles-Jean Portejoie.

Ce dernier est ou fut avocat de Mazarine Pingeot, Michel Charasse, Bernard Tapie mais aussi de Johnny Hallyday ou de la famille Coluche. Il s’est toujours dit « socialiste et Mitterrandien », proche de Mélenchon, Bartolone, ami avec Hortefeux et avoir de la « sympathie pour Sarkozy. »

 Ancien premier adjoint de Serge Godard

Il fut surtout premier adjoint du socialiste Serge Godard à la mairie de Clermont-Ferrand de 1997 à 2007. Son départ de la mairie en 2007 fut une drôle de péripétie de la vie politique clermontoise dans la droite ligne de l’héritage d’une succession de Roger Quilliot ratée. Au départ Serge Godard et Gilles-Jean Portejoie s’étaient alliés pour permettre au premier de devenir maire alors qu’il était loin d’être le favori quelques semaines plus tôt. L’avocat devenait premier adjoint et devait être le successeur intronisé en cours de mandat quand Serge Godard passerait la main.

Mais les relations entre les deux hommes se sont tendues d’autant que Gilles-Jean Portejoie confiait avoir « le sentiment au bout de 10 ans d’avoir épuisé les charmes de la fonction de premier adjoint. » Le premier adjoint montrait aussi son désaccord avec Serge Godard : « nous avons un véritable désaccord sur le fond. Notamment sur l’élan pour la ville qu’il convient d’amplifier ; je doute qu’il le souhaite. Et sur le nécessaire renouvellement du personnel politique. »

Il avait alors l’intention de présenter une liste contre le maire et son équipe aux élections suivantes. En juin 2007, Serge Godard avait alors démissionné de son fauteuil de maire pour clarifier les choses au sein du conseil municipal socialiste mais surtout éjecter son premier adjoint. Serge Godard a été réélu maire en Conseil municipal le 9 juillet 2007 puis a été réélu. Gilles Jean Portejoie n’a lui pas présenté de liste mais a apporté un soutien discret à Anne Courtillé via un message lu par Brice Hortefeux.

 Tour de passe-passe de l’UMP ?

Le passage à droite, ou plutôt le retour puisqu’il avait d’abord été membre de l’UDF, de l’ancien premier adjoint de Serge Godard n’est donc pas vraiment une surprise et le rapprochement était en cours depuis longtemps. L’avocat avait d’ailleurs un fauteuil très bien placé lors du meeting de Nicolas Sarkozy à la Grande Halle d’Auvergne il y a quatre mois.

Ce qui semble plus étonnant c’est que Brice Hortefeux avait apporté son soutien il y a deux ans à Jean-Pierre Brenas comme candidat pour mener l’alternance en 2014. Est-ce le mauvais score de ce dernier aux législatives, 20% au premier tour et seulement 32% au second tour face à Odiles Saugues, qui a changé la donne ?Longtemps dans l’ombre, Gilles-Jean Portejoie annonce être candidat avec Jean-Pierre Brenas mais peut-il être autre chose que tête de liste ?

L’UMP semble tenter là un tour de passe-passe pour brouiller les cartes alors que la mairie semble difficilement perdable par la gauche. Mais la manoeuvre semble encore compliquée. Gilles-Jean Portejoie n’est plus dans les affaires municipales depuis 5 ans et s’est fait oublié de nombreux clermontois. Son groupe de soutient sur Facebook pour sa candidature en 2014 est bien calme aussi.

Surtout, celui qui parlait du « nécessaire renouvellement du personnel politique » semble être lui même atteint par cette sentence. Il aura 64 ans lors des élections de 2014 et plus de 70 ans à la fin de son mandat. Voilà qui ne plaide pas vraiment pour lui si les clermontois souhaitent un rajeunissement de l’équipe municipale.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics