Cyberbougnat

Les PV de stationnement remplacés par un forfait post-stationnement en 2018

Publié par Catherine Lopes le jeudi 26 janvier 2017 à 06h46min, mis a jour le jeudi 26 janvier 2017 à 06h42min - 2525 lectures - 1 partage

Le compte à rebours a commencé pour la mise en oeuvre de la réforme du stationnement. A partir du 1er janvier 2018, le prix du stationnement pourra être librement fixé par les communes. Clermont-Ferrand n'échappera pas à la règle. Cyril Cineux, l'adjoint au maire en charge du transport et de la circulation nous explique ce qui va changer.

Il s’agit d’une réforme nationale, qui aurait dû entrer en vigueur en 2017 et qui a été repoussée d’un an ( et qui pourrait bien encore être décalée après les élections). Elle considère que le stationnement deviendra une occupation temporaire du domaine public. Il y aura désormais 3 façons de régulariser votre stationnement :

  • La première : vous vous acquittez directement de votre tarif de stationnement en fonction de la durée que vous estimez utiliser.
  • La seconde : vous laissez votre voiture et vous ne réglez pas et vous aurez une application d’un forfait post-stationnement.
  • La troisième : vous avez réglé mais vous restez plus longtemps que prévu, vous devrez payer un forfait post-stationnement, moins ce que vous avez déjà payé.

Ainsi l’automobiliste devra toujours s’acquitter d’un règlement pour pouvoir stationner son véhicule sur la voirie, mais ce qui change, c’est que des montants plus importants vont s’appliquer.

Pour l’instant, sur Clermont-Ferrand, Cyril Cineux l’affirme, « nous n’avons pas complètement défini cette grille tarifaire, parce que ce qu’il nous importe c’est d’être cohérents par rapport à la nouvelle politique de stationnement . On va essayer d’adapter cette réforme à un besoin de rotation des véhicules ». Il continue :

« l’idée est que l’on fasse une sorte de butoir où il y ait une dernière heure qui soit très chère pour inciter les gens à respecter la durée et le paiement. Le problème que l’on rencontre c’est que la réforme est peu adaptée aux zones de stationnement qui ont des durées limitées de 2 heures ou 3 heures. On réfléchit à des scénarios qui seront finalisés à la fin du premier semestre ».

La fin des amendes

Cela signifie qu’il n’y aura plus d’amendes. Ce qui était l’amende auparavant devient un forfait post-stationnement qui prendra en compte la totalité du tarif de la zone.

Imaginons que vous êtes sur une zone où vous allez payer les 3 premières heures 5 euros et ensuite vous allez avoir une augmentation exponentielle qui fait que vous allez payer 10 ou 15 euros au bout de 5 ou 6 heures, voire plus. Si vous avez laissé votre voiture 2 heures, vous payez 4 euros ; mais si vous la laissez en fait 3,5 heures vous devrez payer l’intégralité du forfait post-stationnement.

Cyril Cineux l’affirme : « Pour nous, le stationnement, n’est pas en premier lieu un recette financière, c’est d’abord un outil de rotation pour permettre notamment en hyper-centre de pouvoir vivre. Certes la recette est intéressante pour la collectivité, mais nous ne voulons pas sacrifier cette obligation de rotation de véhicules à une simplification de la loi qui nous amènerait à des difficultés ensuite ».

Concrètement, il ne faudra pas changer les horodateurs de la ville, mais simplement les reprogrammer. On pourra par la suite payer par carte bleue et par téléphone.

Pour rappel, il y a 3 zones tarifaires à Clermont-Ferrand : la zone violette à 1,50 euros de l’heure, la zone orange à 90 centimes de l’heure et enfin la zone verte à 60 centimes de l’heure.

Cette réforme va sans doute nécessiter beaucoup d’explications car elle va occasionner de nombreux changements dans les habitudes des Clermontois.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Catherine Lopes

Journaliste multimedia, portauvergnate heureuse, bloggueuse curieuse de tout.


Lire aussi