Cyberbougnat

Festival du court métrage de Clermont-Ferrand 2016

Publié par Bertrand le jeudi 4 février 2016 à 08h38min, mis a jour le vendredi 5 février 2016 à 08h03min - 1057 lectures - 8 partages

Du 5 au 13 février — La 38ème édition du Festival international du court métrage débute ce vendredi 5 février pour une grosse semaine de projections et d’événements tout autour.

L’adepte des découvertes cinématographiques aura le choix. Pas moins de 71 séances à découvrir de 10h à 23h tous les jours pendant huit jours. Chacun a sa technique pour faire son propre programme. Certains picorent quelques séances, d’autres ont déjà fait le programme de leur marathon du court. Dès samedi les bruits de couloirs sur les séances à éviter ou à ne pas manquer nous guiderons ou détournerons des 16 salles de projection. En ce sens, Note ton court sera aussi d’une grande aide pour ceux qui se sentent moins aventureux.

L’équipe de Sauve qui peut le court métrage a fait son choix parmi 7.644 films candidats à la projection pour n’en conserver que 168 en compétition. Avec les programmes thématiques et les rétrospectives, les festivaliers pourront découvrir 405 films au total. Découvriront-ils parmi eux les futures grands noms du cinéma français et mondial ? Peut-être d’autant que les compétitions officielles proposeront de nombreux premiers films.

Parmi, les nouveautés, le festival ira pour la première fois diffuser des séances de la compétition officielle au Rio. Vous pourrez aussi y rencontrer des réalisateurs pour échanger avec eux sur leurs films à la suite de la séance de 14h.

Hors compétition, les festivaliers pourront découvrir une rétrospective sur 100 ans de cinéma suédois dont le premier film d’animation du pays. Le panorama Star-système nous trimballera entre rêveries, fantaisie pure et documentaire. La série ET1 propose même un documentaire sur l’artiste Invader revenu à Clermont il y a quelques jours pour une nouvelle invasion graphique et artistique.

La « Fémis », célèbre école de cinéma parisienne fête ses 30 ans avec trois programmes. Regards d’Afrique s’ouvre cette année à l’Afrique Méditerranée et anglophone. Dans les créations musicales, le programme DB1 est consacré au nouvel album des Tindersticks en avant-première mondiale.

Et si vous trépignez d’impatience, découvrez les brèves digitales en ligne dès maintenant avec une sélection de courts métrages qui se prêtent idéalement à l’Internet.

Le festival c’est aussi le marché du court, des séances 3D, des programmes pour les enfants et les écoles, du ciné-piscine, 13 expositions, des concerts, soirées. Rendez-vous aussi à l’Electric Palace de 18h à 1h pour manger, boire un verre et écouter des concerts en acoustique. Enfin, notez que L’Atelier, l’école éphémère du cinéma, déménage cette année à l’école de commerce boulevard Trudaine.

Quelques adresses web aussi à noter et garder dans ses favoris :

Bon festival à tous !


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics