Cyberbougnat

Le Lycée Vercingétorix dans l’incompréhension après l’annonce de sa fermeture

Publié par Bertrand le mercredi 20 février 2013 à 23h23min, mis a jour le vendredi 8 mars 2013 à 13h04min - 2959 lectures

Romagnat — La fermeture annoncée pour 2014 du lycée professionnel de Romagnat fait vivement réagir le personnel. Explications...

Le Conseil régional d’Auvergne a décidé de la fermeture du Lycée professionnel Vercingétorix à Romagnat à la rentrée 2014. Les filières de ce lycée seront déplacées dans d’autres établissements clermontois. Ce lycée comprend des sections en industrie graphique, photographie, électrotechnique, maintenance mais aussi une section ULIS pour des jeunes en situation de handicap

Du côté du Conseil régional on explique cette fermeture par un redéploiement de l’enseignement professionnel en concertation avec le Rectorat avec une volonté de mise en place de pôles d’excellence.

Le personnel exprime de son côté son incompréhension concernant cette décision qui vient briser la complémentarité établi entre les filières du lycée. Le personnel demande ainsi plus de transparence et le chiffrage financier qui a conduit à décider de fermer cet établissement.

Ils ont d’ailleurs manifesté ce mercredi soir devant l’Institut des Métiers de Clermont-Ferrand où devait se rendre François Hollande en fin de journée. Hélas pour eux,il a finalement tenu sa réunion avec des créateurs d’entreprises à l’aéroport.

L’intégralité du communiqué des personnels}

Le Lycée Vercingétorix dans l’incompréhension !

Suite à l’annonce de la fermeture du lycée des métiers lors du conseil d’administration par le Conseil Régional, programmée à la rentrée 2014, le lycée Vercingétorix n’accepte pas cette décision brutale et sans concertation et souhaite comprendre ce qui l’a motivée.

Déterminé à tout mettre en œuvre pour conserver un outil de formation reconnu et déjà optimisé, le lycée réclame des justifications chiffrées et précises concernant le transfert des filières sur d’autres sites, d’autant plus que le seul argument présenté est d’ordre financier et qu’aucune étude n’a été faite à ce jour , ni sur le coût de la rénovation, ni sur son transfert. En outre, il nous a été dit que les considérations humaines et pédagogiques n’ont pas encore été prises en compte et relèveraient d’une concertation ultérieure entre les différentes parties. Mais comment imaginer que cela n’ait pas été pris en compte avant la prise de décision ?? Les élèves doivent avant tout se trouver au centre des réflexions !!

« L’alchimie subtile » (sic) permettant un travail d’équipe, un réel suivi des élèves, une qualité de vie et d’enseignement s’est construite depuis de nombreuses années, entre les enseignants et tous les partenaires du lycée : industriels, Marine Nationale, Banque de France, école d’ingénieur, autres établissements et institutions… Il est illusoire de maintenir cette alchimie en disséminant l’équipe du lycée sur les différents sites d’accueil.

La force du lycée provient aussi de la complémentarité et la communication entre ses filières qui travaillent en symbiose : photographie, communication visuelle, production graphique, production imprimée, maintenance et électrotechnique, tant en CAP, qu’en Bac pro, BTS et formation continue !! Les élèves des 3 PrépaPro, des ULIS et des CIPPA s’y intègrent très bien, et cela leur est facilité par la taille humaine de l’établissement.

Le projet d’établissement conduit à la reconnaissance de la qualité de l’enseignement par le monde des métiers de la communication et des industries régionales, qui embauchent en toute confiance leurs futurs salariés parmi les élèves.

Nous souhaitons comprendre comment une simple estimation financière « à la louche » (sic) peut déclencher la fermeture d’un lycée qui fonctionne, à effectif plein, sans que les considérations humaines, pédagogiques et matérielles n’aient encore été envisagées, alors que 86 Millions d’euros pour un nouvel hôtel de Région viennent d’être engagés ?

A ce jour, malgré nos demandes, aucun chiffrage financier ne nous a été communiqué ! En tant que citoyens et contribuables, nous souhaitons la transparence. En tant que personnels du lycée, nous voulons conserver cet outil de formation reconnu par tous.

Nous demandons aux élèves, anciens élèves, parents d’élèves, partenaires industriels, autres établissements, élus, municipalités, citoyens… de nous soutenir dans cette démarche.

Les personnels du lycée Vercingétorix, réunis ce jour le 20/02/13, 16h20.

Mise à jour

Les personnels du lycée ont diffusé un communiqué de presse complémentaire. Pour l’instant la fermeture du lycée n’est pas encore actée puisque le vote de la décision finale au Conseil régional d’Auvergne ne se fera que le 25 juin. Il indique notamment que les portes ouvertes sont maintenues.

Le lycée Vercingétorix ne ferme pas !
A ce jour, le projet de fermeture relayé par le conseil régional et la presse n’est pas officiel. Il est incohérent et sa mise en œuvre est impossible !
Dans tous les cas, les sections restent ouvertes et les filières seront forcément maintenues car l’établissement est le seul à les proposer sur l’académie. Les personnels accueilleront donc les familles comme prévu lors des journées portes ouvertes des 22 et 23 mars 2013 et leur donneront de plus amples informations le cas échéant.

De plus, une pétition de soutien a été mise en place pour empêcher la fermeture du lycée. Elle a déjà recueilli près de 700 signatures.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois