Cyberbougnat

L’Electric Palace ouvre ses portes du 30 janvier au 7 février 2015

Publié par Bertrand le vendredi 30 janvier 2015 à 11h42min, mis a jour le vendredi 6 février 2015 à 10h39min - 1133 lectures

Du 30 janvier au 7 février, l'Electric Palace ouvre ses portes en complément chaleureux, gourmand et festif du Festival du Court métrage. Découverte des nouveautés et d'une programmation riche montée par des étudiants de l'Université d'Auvergne.

Depuis 2010, quand débute le festival international du Court métrage, s’ouvre aussi un lieu éphémère, accueillant et festif. L’Electric Palace vient à sa manière remplacer chaque année la brasserie pour une pause entre deux séances, un rendez-vous entre professionnels du film ou pour finir la journée en musique. Les clermontois apprécient ainsi d’y finir leur journée en participant aux différentes animations. Chaque année l’Electric Palace accueille ainsi entre 20.000 et 30.000 personnes.

En 2015, l’Electric Palace investit deux lieux. Comme les deux années précédentes, vous le retrouverez sur la Place Gambetta avec ses chapiteaux. Le grand sera dédié aux concerts et aux spectacles. Le plus petit, appelé cette année le Bicycle Bar, permet de se restaurer. Des foodtrucks viendront aussi s’installer tous les soirs.

La nouveauté est la mise en place d’un espace convivial Boulevard François Mitterrand, directement devant l’ancienne gare routière. Il proposera aux festivaliers un espace convivial avec bar à vins, foodtrucks et animations pour se rencontrer et se restaurer midi et soir.

Le lieu sera très animé avec toujours de nombreux concerts et cette année des animations plus nombreuses, notamment les week-ends. L’Electric Palace colle sur ce plan avec les thématiques du festival du court-métrage, la Chine et le vélo. Vous pourrez ainsi participer à des ateliers d’auto-réparation de vélos, de relaxation et calligraphie chinoise ou encore de peinture asiatique. Et pour faire un fil rouge culturel d’autres structures comme Greffon Plastique, les associations Génépi ou Lieu’Topie viendront se greffer.

Côté programmation, l’ambition est de proposer une offre très éclectique pour favoriser le croisement des publics, faire découvrir aux festivaliers et aux clermontois des talents pas seulement locaux et issus de tous les univers musicaux. C’est le chanteur Julien Estival qui ouvrira ce vendredi 30 janvier où se succèderont tous les styles pendant 10 jours.

Voici quelques exemples mais la liste n’est pas exhaustive : le duo hip-hop L’Epicerie, Thomso (reggae), Rivherside (electro blues), Boca Loca (latino rock), Death Club (rock alternatif), By the Fall (Folk), l’ancienne chanteuse de Cocoon Morgane Imbeaud, Naouack (hip hop rock), Thomas Khan (soul blues), The Pirouettes... Ajoutez à cela les DJs ou encore Jo Dahan (Mano Negra) qui revient sur scène accompagné de Richard Kolinka (ex-batteur de téléphone) et vous aurez de quoi faire plaisir à vos oreilles.

Un outil pédagogique

La spécificité de l’événement réside aussi dans son organisation. L’Electric Palace est ainsi organisé chaque année par les étudiants du Master 2 Management des Activités Culturelles et Audiovisuelles de l’Université d’Auvergne. Il permet à la vingtaine d’étudiants qui composent la formation d’appliquer directement leurs enseignements.

Depuis la recherche de financement, la maitrise du cadre juridique, la gestion de la logistique, l’organisation de la production, la communication et la gestion quotidienne, les étudiants montent l’ensemble du projet en étroite collaboration avec les professionnels qui enseignent dans la formation.

Une spécificité pédagogique qui fait la force de cette formation en donnant à ces étudiants un bagage plus complet avant d’aller travailler dans le monde de la communication, la culture ou l’événementiel. C’est aussi ce qui attire maintenant des étudiants venus de toute la France.

Electric Palace

Du 30 janvier au 7 février 2015 à Clermont-Ferrand : Place Gambetta et Boulevard François Mitterrand
- Site officiel avec la programmation complète


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics