Cyberbougnat

Les dates des soldes 2015 en Auvergne

Publié par Bertrand le vendredi 2 janvier 2015 à 10h41min, mis a jour le mardi 6 janvier 2015 à 11h12min - 5473 lectures - 1 partage

Les dates des soldes pour l'année 2015 sont connues. On notera cette année la suppression des soldes flottantes et l'allongement d'une semaine des soldes d'hiver et d'été.

Les soldes d’hiver débutent à 8 heures du matin le deuxième mercredi du mois de janvier, sauf si celui-ci tombe après le 12, auquel cas les soldes débutent le premier mercredi de janvier. Quant aux soldes d’été, ils débutent à 8 heures du matin le dernier mercredi de juin, sauf si celui-ci tombe après le 28, auquel cas les soldes débutent l’avant-dernier mercredi de juin.

Par conséquent voici les dates des soldes pour l’année :

  • soldes d’hiver : du mercredi 7 janvier au mardi 17 février 2015,
  • soldes d’été : mercredi 24 juin au mardi 4 août 2015.

Ces dates s’appliquent aux ventes à distance, notamment celles réalisées par internet, quel que soit le lieu du siège de l’entreprise. Par dérogation certains département peuvent solder plus tôt mais ce n’est pas le cas en Auvergne.

L’année 2015 marque une modification importante de la législation concernant les dates avec un retour aux règles de 2009. Ainsi la loi n° 2014-626 du 18 juin 2014 relative à l’artisanat, au commerce et aux très petites entreprises, a supprimé « les soldes flottantes » et les deux périodes traditionnelles de soldes sont allongées d’une semaine, passant ainsi de cinq à six semaines.

Pour le consommateur cela ne change pas forcément grand chose car de nombreux commerçants avait déjà placé leur semaine de solde flottant aussitôt après les soldes classiques.

Rappel important sur les garanties : Les limitations de garanties sur les soldes sont illégales. Un article soldé bénéficie des mêmes garanties en matière de défauts de fabrication non apparents ou de service après-vente que tout autre article. En cas de vice caché, le vendeur est tenu de remplacer l’article ou de le rembourser. S’il n’y a pas de vice caché, le commerçant n’est pas tenu juridiquement de procéder à l’échange ou au remboursement, mais il peut le faire à titre purement commercial.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois