Cyberbougnat

Les colisiters UMP de Michel Fanget appellent à voter Jean-Pierre Brenas

Publié par Bertrand le dimanche 30 mars 2014 à 09h28min, mis a jour le dimanche 30 mars 2014 à 09h26min - 520 lectures

Muncipales à Clermont-Ferrand — Bien que fortement déçus et en colère par le comportement de la liste de Jean-Pierre Brenas, les colistiers UMP ont tout de même appelé à voter pour le candidat de droite au deuxième tour.

Bien que sous la menace d’une expulsion de leur parti et ayant fait l’objet pour certains d’attaques personnelles, les quatre membres UMP de la liste de Michel Fanget ont tout de même appelé à voter pour la liste de Jean-Pierre Brenas via un communiqué signé Anne Courtillé, Jean-Philippe Degui, Alexis Jamet et Stéphanie Fagot-Revurat :

L’union de toutes les forces de la droite et du Centre n’a pas su se faire lors de ces élections municipales à Clermont-Ferrand, ni au premier tour, ni au deuxième tour. C’est donc d’abord un constat d’échec qui doit être fait, ce d’autant plus que les partis centristes ne seront plus représentés au conseil municipal, ce qui est historique. Comment dès lors parler de renouveau ou de reconquête ?

Passée la déception des résultats de ce premier tour, passée la colère de l’échec de cette liste de fusion, et devant une telle situation, les républicains que nous sommes ne peuvent rester sans avis, sans réaction.

Parce que le programme de la liste l’Union s’inscrivait clairement dans l’opposition à la municipalité actuelle, par ses propositions sur la fiscalité, sur la qualité du cadre de vie, sur la tranquillité publique ; parce qu’il existe encore une infime chance de changement au 2ème tour ; parce que ce mariage contre nature et d’intérêt BIANCHI-LAFFONT est une farce électorale, nous voterons personnellement pour la liste « le renouveau pour gagner » au second tour dimanche 30 mars, ceci malgré les procédures d’exclusion et de suspension initiées par l’UMP contre certains d’entre nous et malgré des attaques personnelles honteuses dont nous avons fait l’objet.

Au final, l’absence pendant 6 ans, des forces du centre au Conseil municipal de Clermont-Ferrand, est, et restera, une erreur politico-stratégique hypothéquant l’avenir.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois