Cyberbougnat

A 16 heures le Tocsin a retenti, comme le 1er août 1914

Publié par Bertrand le vendredi 1er août 2014 à 10h30min, mis a jour le vendredi 1er août 2014 à 19h05min - 841 lectures - 1 partage

Le tocsin a retenti ce vendredi à 16 heures dans de nombreuses villes de France pour commémorer le centenaire de la Première Guerre mondiale. Synonyme de grave événement, cette sonnerie avait annoncé la mobilisation de 1914.

Le samedi 1er août 1914, en plein après-midi, l’ordre de mobilisation était annoncée dans tous les villages par le son du tocsin. Le 4 août la guerre était déclarée. Cent ans après la mobilisation générale de la société française, de nombreuses communes françaises vont sonner le tocsin le 1er août 2014 afin d’inviter les habitants à se recueillir et rappeler à tous l’émotion qui a saisi la population française lorsque le tocsin a retenti il y a 100 ans.

Le Maire de Clermont-Ferrand a ainsi souhaité faire sonner ce vendredi 1er août à 16h le tocsin par les cloches de trois édifices cultuels : la cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption, la basilique Notre-Dame-du-Port et l’église Notre-Dame-de-Prospérité à Montferrand.

Il en fut de même à Cournon d’Auvergne où les cloches sonnèrent à nouveau pour rendre hommage, cent ans après, à ceux qui ont tout quitté pour ce conflit qui fut l’un des plus meurtriers de l’Histoire. La Ville de Cournon d’Auvergne s’investit dans le cadre des commémorations lancées à l’échelle nationale et internationale et propose un programme mémoriel, culturel, historique et pédagogique (labellisé « Centenaire »).

Faire raisonner le tocsin était un instant solennel marquant ce moment déclencheur d’une tragédie mondiale. Il signera également le début du programme de commémorations mis en place à Cournon d’Auvergne.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois