Cyberbougnat

Clermont-Ferrand : Mireille Lacombe lance sa campagne des municipales

Publié par Bertrand le vendredi 10 janvier 2014 à 07h41min, mis a jour le vendredi 10 janvier 2014 à 08h30min - 3784 lectures

La conseillère générale et ses colistiers ont lancé leur campagne en inaugurant leur local de campagne.

Mireille Lacombe a inauguré ce jeudi soir son local de campagne et donné sa conférence de presse de lancement de sa campagne pour les élections municipales 2014 à Clermont-Ferrand. C’était pour elle l’occasion de préciser le positionnement de cette liste qu’elle présente comme un regroupement de « figures libres attachés à la laïcité. »

Et même si la conseillère générale du Puy-de-Dôme est une élue du PRG, elle précise que cette liste « n’a pas de lien et de soutien d’un parti. » A vrai dire, il serait difficile de rattacher cette liste à un seul parti. Certains membres viennent de différentes formations de gauche et notamment du PS, mais comprend aussi des personnes venues des associations et syndicats. On y trouve aussi Samir El Bakkali qui fut candidat aux cantonales dans le Canton Nord pour l’UMP.

On sent chez ce dernier, comme chez d’autres une vraie désillusion vis à vis des partis traditionnels qu’ils ont quitté plus ou moins récemment. Un sentiment qu’ils rapprochent de celui que ceux qui ne vont pas voter ressentent. Pour son co-listier Yves Leycuras, il « s’agit donc de redonner des perspectives aux gens qui ne votent pas ou votent Front National. »

La campagne se déclinera sous un slogan « Vivre ma ville : solide, sociale, solidaire. » Un premier axe fort sera la volonté de mettre en place une nouvelle dynamique citoyenne, en « rétablissant la confiance et en revoyant la gouvernance locale. » Mireille Lacombe souhaite ainsi « rétablir le lien précieux qui doit exister entre le Maire et les citoyens. »

La liste a par exemple divisé la ville en 11 secteurs qui auront chacun un élu dédié. Mireille Lacombe souhaite aussi créer des mairies annexes à Croix de Neyrat et à la Fontaine du Bac. Elles seront aussi des relais des services publics.

Comme beaucoup d’autres candidats à cette élection, Mireille Lacombe promet aussi une pause fiscale sans augmentation des impôts locaux pendant trois ans mais sans augmentation de la dette. Elle souhaite donc limiter les dépenses de fonctionnement et prône la mutualisation des moyens avec les autres collectivités.

A gauche mais pas avec Bianchi

Mais se pose aussi la question du positionnement de cette liste sur l’échiquier politique. Si le discours ressemble en partie à celui du Mouvement Citoyen de Frédéric Ranchon, Mireille Lacombe marque sa différence : « son mouvement est intéressant, mais il ne représente qu’une partie de la population, notamment les commerçants, alors que nous représentons tout le monde et tous les quartiers. »

Comme le précisent Mireille Lacombe et ses colistiers la liste est « d’inspiration sociale et positionnée à gauche. » Mais rallier la liste conduite par Olivier Bianchi pour un grand rassemblent de gauche n’est pas d’actualité pour le moment : « moi aussi il voulait venir me chercher mais nous sommes des figures libres. » Mireille Lacombe et ses co-listiers seront donc présents au premier tour des municipales en mars prochain. Elle est certaine de faire plus de 5% et verra ensuite son positionnement au second tour « en fonction des scores. »


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois