Cyberbougnat

Clermont Communauté va-t-elle basculer à droite ?

Publié par Bertrand le lundi 24 mars 2014 à 17h13min, mis a jour le mardi 25 mars 2014 à 08h46min - 1081 lectures

La gauche a perdu 6 communes de Clermont Co ce dimanche soir au premier tour des élections municipales. Les forces devraient donc être beaucoup plus équilibrées dans l'agglomération.

La gauche française a pris une bonne claque, la gauche clermontoise aussi. Sur Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi arrive en tête mais pas tant que ça, mais le candidat socialiste estimait aussi que les résultats sur l’agglomération étaient un « un tremblement de terre ».

Car au niveau de Clermont Communauté, la gauche a perdu 6 communes : Beaumont, Cébazat, Ceyrat, Lempdes, Nohanent et Romagnat. L’opposition de droite et de gauche sont déjà assurés de diriger 10 communes sur les 21 de Clermont Co. Le deuxième tour devrait désigner une majorité de droite à Durtol et Pérignat-lès-Sarliève, si bien que la droite devrait diriger plus de la moitié des communes.

Mais la majorité à Clermont Communauté se joue en nombre de sièges. Sur les 38 sièges déjà pourvus, la droite et le centre en ont pris 24 et la gauche 14.

La liste remportant Clermont prendra 29 sièges sur 39 mais dans tous les cas les rapports de force seront beaucoup plus équilibrés entre gauche et droite. La droite table en effet désormais sur 30 à 35 sièges. Il faudra donc apprendre à « composer » selon les mots d’Olivier Bianchi en intégrant des maires d’opposition dans l’exécutif de Clermont Co. Probablement une très bonne chose pour la démocratie locale.

 6 communes en ballotage

Aubière
Deux listes de droite et deux listes de gauche. Le maire sortant Christian Sinsard (Union de la Gauche) arrive en tête avec 35,26%, mais le second tout dépendra des alliances. Les deux listes de gauche totalisent un peu plus de 52% des voix mais il faut arriver à convaincre les socialistes dissidents de Nicole Lozano.

Clermont-Ferrand
Quatre listes peuvent se maintenir. Olivier Bianchi arrive en tête (31%) mais Jean-Pierre Brenas (UMP) est embuscade (24,93%). Ce lundi et mardi vont permettre aux listes de négocier des accords. Olivier Bianchi, Alain Laffont et Mireille Lacombe se sont donnés un temps de réflexion. Jean-Pierre Brenas a lancé un appel à Michel Fanget qui n’a plus d’autre choix que s’allier s’il veut rester au conseil municipal.

Durtol
La liste divers gauche de Michel Sabre arrive en tête mais les deux listes divers droite cumulent plus de 63%.

Gerzat
Si la liste divers droite arrive en tête d’une seule voix (30,68%), elle est cernée par trois listes de gauche. Toutes peuvent se maintenir au second tour. L’union doit permettre à la gauche de s’imposer mais l’ambiance était si tendue à Gerzat que l’union parait encore compliquée. La gauche pourrait alors perdre bêtement une terre réputée imperdable.

Pérignat-lès-Sarliève
Le maire sortant Pierre Riol rate sa réélection d’une dizaine de voix (49,27%). Xavier Chaabane sous label Mouvement 100% citoyen arrive deuxième avec 33,05%. La gauche est loin avec 17,68%.

Pont-du-Château
Le maire sortant René Vinzio (Union de la gauche) sort en tête du premier tour mais rate la réélection directe (45,47%). Il est suivi par la droite (33,89%) et une autre liste de gauche (20,64%).

 5 communes restent à gauche

Aulnat
Le maire sortant Didier Laville (PS) était le seul candidat à sa propre succession et il n’y avait donc aucun suspense. On notera que tout de même 41% des électeurs se sont déplacées

Blanzat
Comme à Aulnat, il n’y avait qu’un seul candidat à Blanzat. Michel Beyssi succède à Jacques Prival et la commune reste à gauche.

Châteaugay
Bernadette Chassefière ne se présentait pas, et c’est son ancien adjoint René Darteyre qui conduisait la liste de gauche. Il s’impose avec 58,70% des voix

Cournon
Sans surprise, le maire sortant Bertrand Pasciuto (PS) conserve son fauteuil (60,60%). On notera tout de même un recul de plus de 10 points depuis 2008 (71,09%).

Saint-Genès Champanelle
Le maire sortant Roger Gardes (Union de la Gauche) était le seul candidat en lice.

 4 communes restent à droite et au centre

Le Cendre
Aucune surprise du côté du Cendre où le maire sortant Hervé Prononce (UDI) et chef de l’opposition à Clermont Communauté s’impose très largement (73,44%).

Chamalières
Malgré une liste dissidente à droite, Louis Giscard d’Estaing garde tranquillement son fauteuil (58,43%). Sa liste remporte les 5 sièges communautaires.

Orcines
Le maire Jean-Marc Morvan (Divers droite) était candidat à sa propre succession. Il l’emporte avec 57,62% des voix.

Royat
Le maire sortant Marcel Aledo (Divers Droite) est réélu confortablement (69,48%).

 6 communes basculent de gauche à droite

Beaumont
Le maire sortant François Saint-André (Union de la Gauche) est battu par le candidat de droite, l’ancien maire Alain Dumeil l’emporte de 125 voix. La droite remporte ainsi 2 sièges communautaires sur 3.

Cébazat
Maire depuis 30 ans, Bernard Auby (PS) ne se représentait pas. C’est Flavien Neuvy (UDI) qui lui succèdera après sa large victoire (63,64%) alors que la commune était socialiste depuis 1946 ! La liste de rassemblement de Flavien Neuvy remporte ainsi les deux sièges communautaires.

Ceyrat
Probablement la plus mauvaise surprise pour la gauche à en croire les réactions hier. Le maire sortant Alain Brochet est battu par le centriste Laurent Masselot (51,81%) et ne fera donc pas de quatrième mandat. Là encore la gauche perd deux sièges communautaires.

Lempdes
La droite fait basculer la ville avec un victoire d’Henri Gisselbrecht (Divers Droite) dès le premier tour (50,56%). La droite récupère les deux sièges communautaires. Le Front National fait son entrée au conseil municipal avec deux élus.

Nohanent
Le maire Roland Labrandine (Union de la Gauche) est battu dans son duel face à Laurent Ganet (Divers droite). Là encore la droite récupère les deux sièges communautaires.

Romagnat
Le maire PS François Farret est largement battu par la liste de droite conduite par Laurent Brunmurol (63,80%). Là encore la gauche perd deux sièges à Clermont Communauté.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics