Cyberbougnat

Classement de la Chaîne des Puys au patrimoine mondial de l’Unesco : objectif 2014 !

Publié par Bertrand le mercredi 20 février 2013 à 07h00min, mis a jour le vendredi 22 février 2013 à 10h36min - 663 lectures

Jean-Yves Gouttebel a fait le point ce mardi soir sur la candidature de La chaîne des Puys et de la faille de Limagne au patrimoine mondial de l’UNESCO. La route pour le classement en 2014 est encore longue...

Retenu par la France, le dossier de 700 pages de la Chaîne des Puys et de la Faille de Limagne est maintenant engagé dans une compétition mondiale avec les autres sites souhaitant être eux aussi classés mais aussi avec des sites déjà classés et qui pourraient présenter un intérêt similaire. En revanche il n’y pas de compétition avec la Grotte Chauvet elle aussi candidate. Les deux projets peuvent être retenus et seront jugés par des experts différents.

Il s’agit maintenant de convaincre les experts de l’Unesco du caractère exceptionnel de la Chaîne des Puys et de la Faille de Limagne. De nombreux volcans sont en effet déjà classés et d’autres sont en lice pour l’être. Ainsi, le Mont Fuji et l’Etna sont eux en lice pour un classement dès cette année. Il s’agit donc de montrer que le projet auvergnat est exceptionnel et le seul dans le monde a présenter de telles caractéristiques.

Et dans les faits c’est le cas tant par la variété des volcans présents que par la présence de la Faille de Limagne parallèle à la Chaîne des Puys. Ce classement a d’ailleurs poussé les scientifiques a creuser les causes de cet alignement exceptionnel et mieux mettre en valeur la faille très méconnue.

Il reste maintenant à le faire savoir au niveau européen et mondial. L’équipe travaillant sur le projet sollicite des experts scientifiques du monde entier pour soutenir le projet sur le plan de la géologie. Le classement aura aussi besoin du soutien des habitants, collectivités et entreprises locales. L’Unesco tient en effet compte de l’association et du soutien des populations locales ainsi que l’accessibilité des sites classés

Yves Michelin, du laboratoire Vetagro Sup, a d’ailleurs rappelé le cas très particulier de la Chaîne des Puys : « Si elle concourt au classement au patrimoine naturel son accès a toujours été garanti par l’activité humaine très ancienne sur ses flancs. » Ainsi, contrairement à d’autres volcans peu accessibles et enfouis dans les forêts, la Chaîne des Puys est facilement accessible et visible grâce à la présence de l’agriculture et du pastoralisme qui ont notamment conduit au déboisement des volcans.

Aussi, le plan de gestion indispensable au classement demande une réflexion toute particulière. Il ne s’agit pas d’une mise sous cloche pour ne plus toucher le lieu, mais garder cette activité humaine qui a permis de faire de la Chaîne des Puys et de la Faille de Limagne ce qu’elles sont. Le but est de toujours mieux conserver tout en permettant aux habitants de mieux vivre.

Pour Yves Michelin, l’inscription au patrimoine mondial devrait toutefois rassurer les personnes inquiètes car « elle va imposer de grosses pressions et obliger à dépasser les habituelles petites guerres de clocher. »

 Continuer à mobiliser

En 2013 et 2014, l’enjeu sera de continuer à mobiliser et faire connaître le projet. Cela passera par un colloque en septembre à Clermont, la participation à des rencontres internationales spécialisées, des contacts internationaux mais aussi des réunions locales publiques sur le plan de gestion dès cette semaine : le 21 février à Aydat, le 1er mars à Chamalières, le 4 mars à Charbonnières les Varennes, le 7 mars à Olby.

Le travail sera aussi de préparer la venue des experts pendant 7 à 10 jours à l’automne 2013. Ils vérifieront l’adéquation le dossier, si le site est de VUE (Valeur Universelle exceptionnelle), les mesures de préservation et l’adhésion de la population locale à la démarche d’incription.

C’est pour cela que le Conseil général va continuer à mobiliser et sensibiliser. Cela passera par exemple par la réalisation d’un kit pédagogique ou encore la constitution d’archives vivantes. Il s’agira de collecter des documents auprès des habitants afin de matérialiser une culture commune partagée par les habitants et qui permettent aux visiteurs de mieux connaître ce site exceptionnel.

En revanche il n’y pas de compétition avec la Grotte Chauvet qui est l’autre projet français en lice. Les deux sites relèvent d’examinateurs différents puisque la Chaîne des Puys est un site naturel quand la Grotte Chauvet relève du classement des biens culturels.

 Le train à crémaillère participe à la démarche globale

Enfin, Jean-Yves Gouttebel a rappelé que le train à crémaillère est un élément de la protection du lieu. Au moment du classement Grand site de France, le Conseil général avait vérifié auprès des ministères que ce projet de train ne nuirait pas au dossier. Les ministères concernés avaient au contraire indiqué que c’était un élément favorisant car permettant de « garantir l’accès dans de meilleurs conditions de préservation du lieu. » Il en est de même dans la démarche de l’Unesco.

Reste cependant à faire rouler le train encore à l’arrêt. Le président du Conseil général annoncera bientôt la date de réouverture et les nouvelles mesures d’exploitation pour éviter de nouveaux incidents. Il a toutefois indiqué qu’il « sera intransigeant sur le nouveau plan d’exploitation pour qu’il soit à la hauteur de l’équipement et que le Préfet l’avait aidé à faire en sorte que ce soit le cas. »

En attendant, il assure que l’arrêt du train « ne coûte pas un centime ni au département ni au contribuable. »


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois


Web Statistics