Cyberbougnat

Jean-Pierre Brenas impute la division de la droite à Michel Fanget

Publié par Bertrand le lundi 3 février 2014 à 15h20min, mis a jour le lundi 3 février 2014 à 15h17min - 1658 lectures

Municipales 2014 à Clermont-Ferrand — Le candidat de l'UMP répond à celui du Modem qui l'accusait de ne pas prendre en considération les clermontois.

​Dans son communiqué annonçant hier soir l’échec de l’union, Jean-Michel Fanget jetait la faute sur Jean-Pierre Brenas : « les exigences de l’équipe de Jean-Pierre BRENAS, qui ne prennent pas en considération les attentes des Clermontois, nous amènent à proposer une vraie alternative d’union. »

Ce dernier lui a répondu ce lundi par un communiqué où il rejette la faute sur le leader local du Modem : « Michel Fanget décide de rompre unilatéralement cet accord et une nouvelle fois de conduire une liste de division comme cela a été le cas dans le passé. »

Les querelles se poursuivent donc au sein de la droite toujours autant divisée à un mois et demi du premier tour. Une scission qui n’est pas étonnante tant les membres des différents clans se sont invectivés depuis des mois. L’union au premier tour semble maintenant impossible, une éventuelle union au second tour tout autant hypothétique.

Le communiqué de Jean-Pierre Brenas

Le principe de l’union approuvé par tous a été acté le 21 janvier dernier. L’entente sur la juste représentation des forces en présence a été validée. Aujourd’hui, malgré tous ses engagements, Michel Fanget décide de rompre unilatéralement cet accord et une nouvelle fois de conduire une liste de division comme cela a été le cas dans le passé.

​Jean-Pierre Brenas a, tout au long de la semaine, formulé des propositions afin que toutes les sensibilités puissent être représentées. Quelles qu’aient été ses propositions, toutes ont été refusées, démontrant ainsi que la décision de la division était hélas prise.

​Jean-Pierre Brenas regrette cette position. Il persiste dans sa volonté d’union et présentera une liste rassemblant tous ceux qui croient en l’unité et veulent sincèrement l’alternance. Elle représentera toutes les sensibilités composant l’opposition républicaine, toutes les catégories socio-professionnelles, tous les quartiers.

​Jean-Pierre Brenas, dont la seule préoccupation est l’intérêt des clermontois, en appelle à la raison et reste la main tendue pour aboutir à l’union.

​Les clermontois sauront se souvenir de ceux qui par la division empêcheront l’indispensable succès de l’alternance. Oui à ceux qui construisent l’union, non a ceux qui agitent la division.

​Plus que jamais, l’objectif numéro un est de battre la gauche et le candidat socialiste. Jean-Pierre Brenas à la tête d’une liste de rassemblement UMP-Centristes incarne l’avenir, le rassemblement et un véritable espoir d’alternance politique à Clermont-Ferrand.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois