Cyberbougnat

Tramway de Clermont-Ferrand : 10 ans et un avenir incertain

Publié par Catherine Lopes le jeudi 27 octobre 2016 à 10h56min, mis a jour le jeudi 27 octobre 2016 à 12h13min - 6687 lectures - 3 partages

Dix ans après sa mise en service, la question de l'avenir du tramway sur pneus commence à se poser. Le futur pourrait passer par le rail ou d'autres technologies. Mais il faudra probablement tout refaire.

Le tramway clermontois fête ses 10 ans cette année. Un anniversaire qui sera célébré le samedi 3 décembre avec gratuité sur le réseau de transport durant l’après-midi. Malgré cette célébration, l’avenir du tramway sur pneumatiques demeure incertain.

 Un tramway sur rails à Clermont-Ferrand : l’idée fait son chemin

Mais le tramway sur pneumatiques a encore de beaux jours devant lui. D’après le SMTC, qui gère les transports en commun de l’agglomération, la question du changement se posera en 2030, lorsque les rames seront arrivées au bout de leur exploitation.

François Rage, président du SMTC, a déclaré devant les caméras de France 3 : « On rachète aussi des rames supplémentaires pour que ce tramway puisse fonctionner selon sa durée de vie classique qui est de 25 ans. On va fêter ses dix ans, il a fait dix millions de kilomètres, il rend service aux Clermontois et donc aujourd’hui nous sommes assurés que jusqu’en 2030, ce tramway sur pneu continuera à fonctionner. »

Ainsi, neuf millions viennent d’être investis pour rénover la ligne entre La Pardieu et la Maison de la Culture. La même somme va servir à construire un atelier de remisage.

 Une ligne A à repenser totalement dans le futur

Pourtant, le tramway se fait quelque peu vieillissant, et les ingénieurs de Translohr ne sont plus à même d’assurer le service après-vente. Se pose donc la question d’un tramway sur rails.

Lors du conseil communautaire du 14 Octobre, Hervé Prononce, vice-président de Clermont Communauté, a déclaré : « La problématique du prochain mandat sera de se poser la question : que va-t-on faire de notre système actuel ? Parce que le système pneu n’existera peut-être plus dans quelques années. »

D’ici 2019, le SMTC devra choisir quel plan adopter pour la ligne B entre le stade Marcel Michelin et la place Allard à Royat. Parmi les stratégies envisagées : mettre en place une nouvelle ligne de tramway, soit sur pneumatique, soit sur rails. Il a même été évoqué de créer cette ligne B en refaisant complètement la ligne A.

Au cours du conseil communautaire, Olivier Bianchi, président de Clermont Communauté commençait à ouvrir le débat :

« il faut commencer à l’évoquer sans tabou. Oui la ligne A va devoir muter. Le plus tard possible pour que les investissements qui ont été faits ne soient pas perdus.(...) Ce n’est pas un petit investissement de remplacement qu’il faudra faire, il faudra repenser totalement la ligne A. Je ne rentre pas dans les débats aujourd’hui, ça a peut-être été l’erreur : téléphérique, tramway, tramway sur chambre à air. Ne perdons pas la question technique pour des questions stratégiques. »

Les travaux évoqués pourraient coûter jusqu’à 200 millions d’euros. Une note qui s’avère bien salée pour Clermont Communauté, sachant que la ligne A a déjà couté 350 millions d’euros depuis sa mise en service.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat

Cyberbougnat limite la pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee.

Nouveau : Soutenez en un clic via Paypal sans créer de compte :

Auteurs
Catherine Lopes

Journaliste multimedia, portauvergnate heureuse, bloggueuse curieuse de tout.


Lire aussi