Cyberbougnat

Pas de tramway pendant tout l’été à Clermont-Ferrand

Publié par Bertrand le jeudi 4 juillet 2013 à 15h55min, mis a jour le vendredi 5 juillet 2013 à 08h19min - 2261 lectures

Les clermontois devront se passer du tramway du 8 juillet au 25 août 2013. Il sera en effet arrêté pendant 7 semaines pour de multiples travaux et sera relayé par le bus A.

Depuis sa mise en service le 13 novembre 206, le tramway a parcouru 9 millions de km dans les rues de Clermont-Ferrand et transporté plus de 100 millions de voyageurs. Son arrêt pendant sept semaines va donc se faire remarquer. Dès lundi, il sera remplacé par un service de bus qui assurera selon Alain Martinet, président de T2C, « un service public identique avec la même fréquence. »

Un arrêt si long peut surprendre mais le SMTC et T2C le justifient par la volonté de regrouper de multiples travaux en une seule période. Louis Virgoulay, premier vice-président de STMC, indique que « des travaux de nuit auraient duré plus d’un an et demi et que certains travaux aurait occasionné des fermetures partielles étalées sur une période de plus de 8 mois. »

De plus, la période estivale est propice aux travaux. La circulation baisse de près de deux tiers et la fréquentation des transports en commun de près de la moitié. Cet arrêt gênera moins de monde et des pénalités de retard ont été mises dans les contrats pour éviter tout retard à la reprise avant la rentrée.

 Entretien normal

Ces travaux concerneront tout d’abord l’entretien de la voie du tramway, avec la reprise de la chaussée, des travaux d’étanchéité, le remplacement de certains éléments présentant des signes d’usure, remplacement de bordures.... Certains seront minimes et habituels, mais 2,5 km du tracé seront concernés par des travaux plus importants car plus sollicités ou sur des terrains plus mouvants. Sur ce plan, Louis Virgoulay précise qu’un tramway sur rail aurait demandé tout autant de travail d’entretien et que « les rails de certains TGV ont déjà été changés deux fois. »

Le matériel roulant sera lui aussi révisé comme c’est le cas pour tout véhicule. De plus, des dispositifs de sécurité complémentaires seront installés. Des solutions techniques seront aussi mises en place pour éviter la détérioration des bandages des galets de roulement qui sont en contact avec le rail central.

D’autres travaux ne seront pas en lien avec l’exploitation du tramway mais auraient demandé l’arrêt de l’exploitation :

  • maintenance du pont de Neyrat qui prend l’eau. Le revêtement sera notamment remplacé par du béton et une procédure judiciaire est en cours pour obtenir réparation du constructeur du pont.
  • raccordement de l’extension du tramway jusqu’au quartier des Vergnes, il faut relier la ligne existante et l’extension : souder les rails, prolonger la ligne aérienne de contact (LAC) qui assure l’alimentation électrique du tramway...
  • démontage de la passerelle d’Auchan nord. Il faut notamment reprendre la LAC qui passait dessous et poser des poteaux avec une remise à hauteur réglementaire ce qui ne pouvait être le cas avec la passerelle.
  • déplacement d’une armoire électrique place Gaillard, « un gros tas de ferraille » comme le dit Louis Virgoulay contenant notamment les appareils pour la signalisation. Cette armoire sera déplacée et bien moins visible.

 Bus A de remplacement

Pour ne pas pénaliser les usagers, T2C exploitera une ligne A qui reprendra des caractéristiques proches de la ligne de tramway. Avec 21 à 25 bus en circulation, contre 14 rames de tramway, elle reprendra les mêmes fréquences de passage : 8 minutes aux heures de pointes et 10 minutes aux heures creuses en journée.

Son tracé sera calqué sur celui du tramway même si ce ne se sera pas possible partout. Selon Alain Martinet, cela concerne 6 arrêts sur les 31 du tracé du tramway. Certains arrêts sont en effet inaccessibles aux bus : La Chaux, Campus et la portion entre Hôtel de Ville et Lagarlaye. Ainsi la ligne A ne passera pas Place de Jaude mais cette dernière sera accessible via les correspondances à l’arrêt Ballainvilliers avec les lignes B, 6, 9 et 10. D’autres seront à 3 à 5 minutes à pied comme Maison de la Culture ou Lagarlaye qui sont reportées à l’arrêt Lecoq.

 Un service spécial pour les personnes à mobilité réduite

Un service d’information spécifique à cette période a aussi été mis en place. Un dépliant spécial avec toutes les stations a été édité. Les informations sont aussi sur le site de T2C. De plus en cette fin de semaine et en début de semaine prochaine, une trentaine d’agents renseignent les usagers aux arrêts principaux du tramway.

En revanche, le dispositif ne permettra pas de garantir l’accès aux personnes à mobilité réduite (PMR). Si 65% des bus mis en service sur la ligne A sont bien équipés d’un accès PMR, les quais provisoires ne sont pas forcément adaptés, même si certains ont été rabaissés, et ne pourront l’être du fait du caractère temporaire de leur utilisation.

SMTC a donc mis en place un service dédié entre le 8 juillet et le 25 août et assuré par Moovicité. Entre 7h et 23h il prendra en charges sur réservation téléphonique (0810 63 00 63) pour effectuer les trajets normalement fait en tramway. Ce service sera accessible aux personnes en fauteuil roulant, aux aveugles et personnes justifiant d’un taux minimal d’invalidité de 80%.

 Attention à la LAC

Enfin, Louis Virgoulay et les services du SMTC ont tenu à préciser que la ligne aérienne de contact (LAC) restera sous tension pendant toute la durée des travaux. Ils espèrent que des petits malins n’essaieront pas de s’en approcher en pensant qu’elle est sans danger alors qu’elle reste alimentée en 700 volts continus. La toucher est donc mortel.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat
Cyberbougnat n'affiche pas de pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois