Cyberbougnat

Régionales 2010 en Auvergne : Fillon et Bertrand appellent à la mobilisation de l’UMP

Publié par Bertrand le mardi 9 mars 2010 à 08h30min, mis a jour le mardi 9 mars 2010 à 20h02min - 1725 lectures

Sommaire de l'article

L'UMP organisait ce lundi soir à Clermont-Ferrand son grand meeting de fin de campagne pour les régionales en Auvergne. Le parti présidentiel avait sorti l'artillerie lourde avec la venue de Xavier Bertrand et François Fillon. Voici les discours dans leur intégralité... Mise à jour : les vidéos de François Fillon et Xavier Bertrand sont en ligne

Pour son grand meeting de campagne en Auvergne l’UMP a vu les choses en grand. Tous les co-listiers bien entendus, mais aussi les élus locaux, Laurent Wauquiez, ministre de l’Emploi, et Jean-Marie Bockel, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Justice et bien sur les « guest stars » : le secrétaire général de l’UMP Xavier Bertrand et le Premier ministre François Fillon.

De quoi faire venir plus de 1.800 supporters à la Grande Halle d’Auvergne. Beaucoup de tempes grises toutefois et toujours l’habituel cortège de supporters de Daniel Dugléry.

Chaque tête de liste départementale a eu son temps de parole, limité, avant que Xavier Bertrand et François Fillon ne concluent, en s’autorisant quelques largesses avec le créneau horaire imparti.

 Que retenir ?

Sur le plan de la campagne locale peu de choses finalement. Pendant le meeting et la conférence de presse qui l’a précédé, Xavier Bertrand ne voulait pas avouer son parti vaincu. Le secrétaire général de l’UMP en est persuadé, il n’y aura « pas de grand chelem du PS » et même les sondages en Alsace s’améliorent.

Xavier Bertrand a surtout accusé les candidats du parti socialiste de ne pas avoir de programme. Celui de l’UMP a toutefois été peu développé hier soir. De la vidéo-surveillance dans les lycées et les gares et formations en alternance avec un apprenti dans chaque entreprise sont les idées qui sont revenues le plus régulièrement.

Les candidats de l’UMP ont comme à leur habitude tapé sur le train de vie du Conseil régional et de son président, sur l’endettement et la hausse des impôts, sur la division de la gauche. Brice Hortefeux a offert symboliquement un faux billet de TGV Paris/Clermont pour la date du 1er mars 2020. François Fillon s’est amusé du prix, 10 euros, mais on retiendra surtout la date, telle une promesse.

Le premier ministre semblait en fait surtout plus venu défendre sa politique et celle de Nicolas Sarkozy que soutenir des candidats aux élections régionales. Une attaque en règle du PS et de Martine Aubry, la laïcité, l’immigration, la fiscalité pour un discours très national destiné à rassurer ces militants venus de toute l’Auvergne. Au terme de son discours de plus de 40 minutes, François Fillon a appelé à la mobilisation et a conclu que « les sondages ne sont pas les urnes. »

 Vidéos

Nous avons choisi de vous faire partager non pas des extraits mais l’intégralité des discours du meeting de Marie-Agnès Petit (Haute-Loire), Daniel Dugléry (Allier), Brice Hortefeux (Puy-de-Dôme) et Alain Marleix (Cantal), de Xavier Bertrand et François Fillon. A voir aussi l’extrait de la conférence de presse de Xavier Bertrand.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat

Cyberbougnat limite la pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee.

Nouveau : Soutenez en un clic via Paypal sans créer de compte :

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois