Cyberbougnat

Quand j’étais chanteur

Publié par Bertrand le jeudi 14 septembre 2006 à 08h00min, mis a jour le jeudi 14 septembre 2006 à 08h47min - 1760 lectures

Clermont au cinéma — Tourné à Clermont et dans la région, le nouveau film Xavier Giannoli met en scène Gérard Depardieu dans la peau du chanteur de bal clermontois Alain Chanone. Présenté à Cannes, le film est sorti ce mercredi dans toutes les salles.

On en parle depuis des mois, depuis ce jour où les équipes de tournage ont débarqué dans les rues clermontoises avec leurs camions, éclairages, caméras... Et bien sûr il y a ces acteurs que l’on ne connait que sur les écrans et les magazines : Cécile de France et surtout Gérard Depardieu.

L’une des légendes du cinéma français incarne l’une des personnalités locales, un chanteur qui a fait danser des milliers d’auvergnats lors des bals populaires. Alain Chanone aurait pu être ouvrier Michelin, il l’a d’ailleurs été un an, mais son truc à lui c’était la musique.

D’abord batteur, il devient petit à petit chanteur et multiplie les bals dans divers orchestres. Au début des années 80 il doit arrêter les bals et ouvre un bar au Bughes. Mais au bout de cinq ans il remonte sur scène avec son propre orchestre qui écume l’Auvergne et les stations balnéaires du sud de la France l’été.

La suite de la belle histoire c’est le réalisateur Xavier Giannoli qui cherche un « chanteur de bal ». Il visite d’abord le site internet de l’orchestre, appelle Alain Chanone, vient à Clermont pour le rencontrer. Les deux hommes sympathisent et le réalisateur décide de s’inspirer de la vie du chanteur pour faire son scénario.

Bien sûr pour le besoin du film, le réalisateur a romancé, c’est une histoire d’amour entre Marion (Cécile de France), agent immobilier fragilisée par la vie, et Alain Moreau (Gérard Depardieu), un modeste chanteur tourmenté par la solitude mais profondément épris de son métier qui est « de faire danser les gens ».

Le réalisateur a suivi le chanteur dans ses concerts et ce sont ces lieux que l’on retrouve dans le film : le Sisisi, le Casino de Royat, l’Aquarius, les volcans... tant de lieux que les auvergnats reconnaîtront. L’histoire vire même au conte de fée quand le film est sélectionné pour le festival de Cannes. Alain Chanone découvre les marches, les nuées de photographes et les people. Mais surtout, le film a été très bien accueilli et la presse a salué la performance des acteurs et la réalisation.

Ainsi pour Ciné-Live "euphorisant et magique, le nouveau film de Xavier Giannoli tutoie les étoiles avec la pudeur des grands" alors que pour Ouest-France "Le bonheur de cette mélodie douce est entretenu par un tandem installé au plus efficace de sa force émotionnelle".

Désormais le film part à la rencontre de son public, le vrai verdict. Le démarrage est bon à Paris et il y a assez peu de doutes qu’il rencontrera un grand succès à Clermont. Ce fut déjà le cas lors de l’avant première à la Maison de la culture en présence des acteurs mais aussi de Serge Godard ou René Souchon tout heureux de la vitrine que représente ce film pour Clermont-Ferrand et l’Auvergne.

Quand j’étais chanteur

Réalisé par Xavier Giannoli avec Gérard Depardieu, Cécile de France, Mathieu Amalric
- Site officiel : http://www.quandjetaischanteur.com

Pour cette première semaine, le film est sorti dans toutes les salles clermontoises : les horaires à Clermont


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat

Cyberbougnat limite la pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee.

Nouveau : Soutenez en un clic via Paypal sans créer de compte :

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois

Mots clés
Cinéma