Cyberbougnat

Carnets de voyage volcaniques

Publié par Alexandra, Bertrand le mercredi 16 novembre 2005 à 08h50min, mis a jour le vendredi 18 novembre 2005 à 23h17min - 1582 lectures

Thomas et Valentine sont géologues et passionnés de volcans et de beaux-arts. Ils se sont donc lancés dans le carnet de voyage et ont été sélectionné dans le cadre du Prix Vulcania. Rencontre...

Passionnés de volcans, nos deux géologues rêvent de voyage dans le monde entier pour découvrir ces montagnes vivantes et les paysages que la lave sculpte. Mais quand certains se contentent de glaner des souvenirs et prendre des photos, nos deux géologues reviennent eux avec un carnet de voyage.

Leur très beau carnet sur Lanzarote a d’ailleurs été sélectionné dans le cadre du Prix Vulcania de la Biennale du Carnet de Voyage. Nous avions profité du vernissage de l’exposition des carnets sélectionnés en septembre pour les rencontrer et découvrir comment et pourquoi ils réalisent un carnet de voyage.

Pouvez-vous vous présenter ?
Nous sommes géologues et nous avons une passion, la vulcanologie. Pour aller plus loin dans cette passion, nous essayons de faire des voyages sur ce thème. Nous essayons de parcourir le mieux possible les volcans de la planète. Nous débutons, nous avons fait l’Etna, le Piton de la Fournaise, qui sont des volcans actifs, et dans le cadre de ce carnet c’était une escapade d’une semaine pour notre plaisir sur l’île de Lanzarote aux Canaries. Cette île a connu une grosse éruption au 18ème siècle, donc c’est encore très récent et il y a des alignements de volcans absolument somptueux et on voulait absolument voir ça.

Pour faire vivre un peu plus cette passion, nous avons choisi de créer des carnets qui conjuguent nos deux passions : les voyages sur les volcans et la passion pour les beaux-arts. Cela nous permet d’exprimer ce que l’on a ressenti pendant nos voyages. Pour faire le carnet on fait beaucoup de collecte d’échantillons. Comme nous sommes géologues, nous ramassons beaucoup de cailloux, du sable, des morceaux de plantes, voir des animaux, des cochenilles par exemple. Il y a aussi beaucoup de collages. Par exemple, si on visite un lieu, on va coller le ticket d’entrée, on va dessiner par dessus. Nous aimons bien aussi profiter de tout ce qui est culinaire, on aime bien goûter le vin et les spécialités locales. Un voyage c’est aussi des rencontres avec des gens et des cultures.

Comment vous est venue cette passion des volcans ?
Nous sommes tombés dedans quand nous étions petits. Nous sommes tous les deux passionnés de volcans, les parents de Valentine s’y intéressaient aussi. Nous nous sommes retrouvés sur cette passion et nous essayons de la faire vivre et de la partager à travers ces carnets.

Qu’essayez-vous de faire partager à travers ce carnet ?
C’est le côté naturaliste du carnet, le rapport à la nature par le côté brut des volcans, par les plantes et les animaux que l’on rencontre pendant le voyage. Nous essayons aussi de donner une caution scientifique en expliquant dans le détail ce que nous avons vu, en donnant les noms scientifiques des plantes et des animaux, le mode de formation des volcans...

Cela se veut pédagogique mais pas prise de tête. Il reste spontané, assez léger, il décrit bien ce que l’on a vécu au jour le jour. Nous le rédigions tous les soirs, et nous avons ensuite sélectionné les passages les plus intéressants en ajoutant quelques informations scientifiques.

Cela permet aussi de se replonger dans le voyage une fois rentrés à la maison. Nous, à la base ces carnets on les a fait pour nous, et c’est d’ailleurs la première fois que nous faisons un concours. Ce sont des carnets qui sont faits pour nous, donc quand nous les consultons cela nous permet de nous replonger dans les lieux et dans l’atmosphère et de rendre les paysages que nous avons vu un peu éternels. Maintenant on veut aussi les faire partager.

Du dessin, du collage, mais pas de photo ?
On fait pas mal de photos et d’ailleurs on a énormément de photos de Lanzarote. Sur ce carnet qui a été fait sur place nous n’avons pas intégré de photos, mais nous finalisons un carnet sur l’île de la Réunion et l’éruption d’Août 2004 où nous intégrons beaucoup de photos car cela se prête plus à la réflexion et à la chronologie de l’éruption. Alors que pour ce carnet c’était beaucoup plus spontané et pris sur le vif.

Combien avez vous fait de carnets ?
Celui là c’est notre troisième. Nous en avons fait un sur les volcans d’Italie et nous finalisons un énorme carnet sur l’île de la Réunion qui est en fait composé de deux carnets. Je pense qu’il sera prêt d’ici quelques mois.

Et votre prochain voyage ?
Toujours une destination volcanique, on rêve d’Hawaï ou d’un volcan africain.

Merci et bons voyages à eux deux...

Le carnet Escapade à Lanzarote sera exposé pendant la biennale du carnet de voyage à Clermont-Ferrand du 18 au 20 novembre.
- Le blog de Valentine et Thomas

A lire en fin de semaine une présentation complète de la Biennale 2005


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat

Cyberbougnat limite la pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee.

Nouveau : Soutenez en un clic via Paypal sans créer de compte :

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois

Alexandra