Cyberbougnat

Issoire : l’ancien maire porté disparu

Publié par Bertrand le dimanche 28 décembre 2008 à 12h44min, mis a jour le dimanche 28 décembre 2008 à 12h45min - 645 lectures

Pierre Pascallon n'a pas été revu depuis le mardi 23 décembre. Les gendarmes d'Issoire le recherchent activement.

L’ancien maire d’Issoire a quitté son domicile le 23 décembre vers 14 heures et n’a pas été revu depuis. Suite au signalement de sa disparition par son épouse, les gendarmes de la compagnie d’Issoire ont déployé d’importants moyens pour tenter de le retrouver. Un hélicoptère a été mobilisé pour tenter de repérer son véhicule, une Peugeot 405 bleue immatriculée 4639 TR 63. Les gendarmes ont aussi vérifié toutes les zones propices au suicide.

En effet, Pierre Pascallon est décrit comme dépressif suite à sa défaite aux élections municipale au printemps dernier. En août dernier il écrivait ainsi dans son blog :

Le choc a été rude, difficile, douloureux, très douloureux. J’ai été blessé ; c’est comme si on m’avait arraché une partie de moi-même ; une vraie déchirure au cœur. Il est vrai qu’on ne se donne pas avec autant de passion pendant presque 20 ans à une ville sans éprouver d’un coup – à devoir la quitter -, une grande douleur, un grand vide. Je n’avais pas moi-même mesuré cet attachement viscéral pour cette ville.

Depuis près de vingt, elle passait avant tout. Même pendant les rares vacances que j’ai prises au cours de ces années où j’étais en charge de la ville, j’étais toujours à l’affût de ce qui pouvait être bon ou beau pour Issoire. Je « bombardais » ainsi tous les jours mes élus et mes services de « notes » en ce sens. J’ai du mal à revenir sur la ville sans reprendre cette habitude et la douleur ressurgit encore dès que j’aperçois la pancarte d’Issoire.

En mars dernier il avait été devancé par Jacques Magne de 86 voix alors qu’il briguait son "quatrième et dernier" mandat.

Toute personne qui aurait vu Pierre Pascallon ou son véhicule est priée de téléphoner à la gendarmerie d’Issoire au 04.73.89.80.80. Il était vêtu d’un pantalon gris anthracite, d’une chemise, d’une veste et d’un manteau gris. Il portait également une écharpe blanche et des chaussures noires type mocassins.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat

Cyberbougnat limite la pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee.

Nouveau : Soutenez en un clic via Paypal sans créer de compte :

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois