Cyberbougnat

Européennes 2009 : Aucun député européen auvergnat dans la prochaine mandature ?

Publié par Bertrand le jeudi 22 janvier 2009 à 08h00min, mis a jour le jeudi 22 janvier 2009 à 14h16min - 859 lectures

La député européenne Catherine Guy-Quint a fait en ce début de semaine un bilan sur l'activité européenne de l'année écoulée. Alors qu'elle ne se représentera pas en juin, il est fort possible que l'Auvergne n'aie pas de député européen pendant les 5 années à venir.

L’occasion pour Catherine Guy-Quint de revenir sur les nombreux sujets qu’aborde le parlement européen et sur l’importance de l’Europe dans la vie des français car "les trois quarts de notre vie quotidienne se décident à Bruxelles." Forcément le temps fort de l’année fut la présidence française, "fantastique en affichage", "bonne sur la présence et pour le poids redonné à la fonction", mais qui a généré "beaucoup de déception sur le fond avec des dossiers pas finalisés et qui vont donc patiner pour être adoptés."

Une année sur fond de crise financière, de crise énergétique et de difficulté à dégager des fonds pour financer le budget. Elle regrette ainsi que le "budget européen soit otage des budgets nationaux" ce qui ne permet par exemple pas de réorienter facilement le non-consommable agricole vers l’énergie et notamment le maillage de l’approvisionnement en gaz, surtout profitable aux pays de l’est trop dépendants du gaz russe.

Une travail "passionnant" qui s’achèvera cet été pour la député. Assurant divers mandats depuis 1982, et député européenne depuis 10 ans, elle l’assure "sa vie d’élue politique est terminée." Si elle veut rester militante, surtout au PSE, le parti socialiste européen, elle souhaite maintenant laisser la place à un plus jeune. Convaincue du besoin de renouvellement des générations en politique, elle espère que le parti "fera monter quelqu’un de 40-50 ans", ce dont elle n’est toutefois pas certaine. Pour elle, vu le rythme parlementaire européen à Strasbourg et Bruxelles, qui n’a rien à voir avec le rythme français, "pour être un bon parlementaire il faut être en forme".

Elle espère donc de nouveaux députés européens impliqués, militants de la cause européenne, présents sur les dossiers et le travail technique, capables de chercher des alliers dans les autres pays, et surtout qui soient présent pour les professionnels qui font appel à eux et pour la région. Alors qu’il y a quelques années "personne ne pensait qu’un député européen pouvait être utile", il faut maintenant se rendre compte "du véritable pouvoir d’un député européen" qui s’occupe de choses "qui intéressent au premier chef les citoyens." Ainsi les discussions actuelles sur la santé, l’énergie ou les télécoms auront des conséquences directes dans notre vie quotidienne dans les années qui viennent tout comme nous subissons actuellement les décisions des années 90 sur La Poste ou le transport.

Aucun député auvergnat ?

Catherine Guy-Quint fera un bilan de son mandat dans quelques semaines. Quant aux prochaines élections, l’ancienne tête de liste pour le PS ne fera peut être pas campagne. Le choix des candidats présents sur la liste influenceront sûrement sa décision d’apporter son soutien ou pas.

Par contre elle a indiqué qu’il est possible que l’Auvergne n’aie pas de député européen pour la prochaine mandature. La circonscription Auvergne/Centre/Limousin passant de 6 à 5 députés, il faut être dans les deux premiers de la liste pour passer à coup sûr. La liste UMP sera conduite par Jean-Pierre Audy (Limousin) et du côté du PS les désignations ne sont pas intervenues mais il est possible qu’elle soit conduite par un député issue de la région Centre.

Catherine Guy-Quint participera le samedi 24 Janvier à 14h30 à un débat sur le rôle de l’Euro dans la crise européenne. Il se déroulera, salle Comedia du Corum Saint-Jean 17, rue Gautier de Biauzat à Clermont-Ferrand

- Site de Catherine Guy-Quint


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat

Cyberbougnat limite la pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee.

Nouveau : Soutenez en un clic via Paypal sans créer de compte :

Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois