Cyberbougnat

Avec Active Wheel Michelin réinvente la roue

Avec Active Wheel, Michelin a l'ambition de révolutionner l'automobile en plaçant le moteur dans la roue. Deux véhicules équipés de cette technologie sont d'ailleurs présenté au Salon de l'Auto de Paris. Patrick Oliva, directeur de la prospective et du développement durable du Groupe Michelin, nous avait présenté il y a quelques jours le fonctionnement de cette roue.

Publié le mardi 7 octobre 2008 à 00h09min,
mis a jour le lundi 6 octobre 2008 à 23h05min
29265 lectures
Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois

Mots clés
Economie - Emploi - Michelin

Le Salon de l’Auto de Paris regorge de nouveautés et de véhicules étonnants, mais deux d’entre eux, la Venturi Volage et de la Will d’Heuliez, constituent une véritable révolution car ils réinventent en partie l’automobile. Imaginez ainsi une voiture libérée d’un moteur volumineux : plus petite, habitacle plus grand, formes réinventées...

C’est la révolution promise par l’Active Wheel de Michelin. Ce concept révolutionnaire n’est pas un pneu mais une roue qui comprend les organes principaux d’un véhicule : frein, suspension et moteur ! Le petit moteur électrique est alimenté par une batterie ou une pile à combustible. La suspension électrique qui remplacée la suspension mécanique corrige roulis et tangage automatiquement. L’installation du moteur dans la roue rend également inutiles l’embrayage, l’arbre de transmission, le différentiel.

C’est donc une véritable rupture dans le monde de l’automobile, où les constructeurs se contentent de remplacer le moteur essence par le moteur électrique. Il faudra donc convaincre les constructeurs et les expériences Venturi et Heuliez seront donc très observées. La Venturi Volage est un roadster sportif de quatre roues motrices qui peut atteindre les 150 km/heure avec une accélération de 0 à 100km/h en moins de 5 secondes. La Will d’Heuliez est un petit monospace qui pourra rouler à 110 km/h et sera commercialisé à partir de 2010. Le constructeur vise la production de 50 000 unités en 2012.


Vous avez aimé cet article ?

Recevez les articles par e-mail :

Les dernières actus tous les matins dans votre boite e-mail

Partagez
Partagez-le avec vos amis pour le faire voyager et le faire connaître au plus grand nombre
Soutenez Cyberbougnat

Cyberbougnat limite la pub et ne touche pas de subvention. Mais il faut tout de même un peu d'argent pour vivre. Alors soutenez la vie du site avec un coup de main ponctuel ou régulier. Les entreprises et collectivités peuvent aussi opter pour le sponsoring. Vous pouvez aussi aider Cyberbougnat via Tipeee.

Nouveau : Soutenez en un clic via Paypal sans créer de compte :