L’ASM Clermont Auvergne débute le championnat par une victoire à Bayonne (6-13)

Publié par Bertrand le samedi 18 août 2012 à 20h48min, mis a jour le samedi 18 août 2012 à 20h55min - 789 lectures

Rugby - Top 14 - 1ère journée — L'ASM Clermont Auvergne a parfaitement débuté la saison par une victoire à Bayonne.

Pour cette première journée de championnat, Vern Cotter ne disposait pas de son effectif complet mais pouvait aligner dès le départ ses deux recrues : Chouly en troisième ligne et Stanley au centre. Rougerie absent pour blessure, c’est Skrela qui a pris le brassard de capitaine.

Dans la chaleur basque, les deux équipes montrent une bellle volonté de jouer mais aussi des approximations dans le jeu et les passent mais aussi un temps d’adaptation aux nouvelles règles : nouveaux commandements en mêlées, limite de 5 secondes derrières les rucks... Peu d’actions vont donc au bout et le jeu se concentre surtout en milieu de terrain.

En début de match les clermontois dominent légèrement et se rapprochent une fois de la ligne, mais leur action est avortée par un en-avant. Bayonne n’est pas en reste et alterne le jeu pour essayer de déstabiliser Clermont. Si les basques ne s’approchent pas des 22m clermontois, ils obtiennent deux pénalités lointaines que Podgieter ne concrétise pas. Finalement, il faudra un ballon aérien manqué de Skrela dans l’axe des poteaux pour que Bayonne obtienne une pénalité plus simple et ouvre le score (3-0, 24e).

Clermont repart de l’avant et va concrétiser pas une pénalité de 40m de Parra (3-3, 30e). Malheureusement le clermontois va manquer une seconde tentative dans la foulée. Pour le reste, la chaleur étouffante ne permet pas aux équipes de mettre beaucoup de rythme et la pause est la bienvenue pour les acteurs de cette rencontre. Point négatif de cette première mi-temps la sortie sur blessure de Kayser.

 Un essai pour entamer la seconde mi-temps

Les clermontois débutent la seconde mi-temps par une longue action et conclue par une récupération de Jean-Marcellin Buttin qui plonge derrière la ligne pour le premier essai de l’ASM. Avec la transformation Clermont prend la tête (3-10, 42e).

Clermont se met en confiance et de l’autre côté Podgieter manque une nouvelle pénalité. Les basques ne désarment pas et vont se lancer à l’assaut de la défense clermontoise qui résiste bien mais se met à la faute. Cette fois la tentative de Podgieter passe et Bayonne revient (6-10, 60e). Clermont continue de subir et ne voit plus le ballon et se met une nouvelle fois à la faute. Mais Podgieter n’est toujours pas en réussite et manque une nouvelle pénalité.

 Clermont à 14 puis à 13

Si Clermont est devant, les choses se corsent. Ti Paulo est expulsé pour 10 minutes pour un hors-jeu et Bayonne obtient une nouvelle pénalité (67e). Heureusement Podgieter n’est vraiment pas en réussite et manque encore.

Vient alors une grand confusion sur le plan de l’arbitrage avec la règle de la carence. Du fait de l’expulsion temporaire de Ti Paulo, l’arbitre fait simuler la mêlée mais demande la sortie d’un joueur clermontois. Debaty rentre de nouveau mais Pierre et Lapandry sorte. L’ASM se retrouve à 13 avec deux plaqueurs et coureurs en moins.

Les clermontois doivent alors serrer les dents jusqu’à la 77ème minute mais vont bien négocier cette période. Les clermontois vont même prendre de l’avance pusque Parra bien plus réaliste que le buteur bayonais ne tremble pas pour se mettre son équipe à l’abris (6-13, 75e). Il manque cependant la suivante qui aurait assuré la victoire et privé Bayonne du bonus (77e).

Mais l’essentiel et là, l’ASM l’emporte pour la première fois depuis longtemps à Bayonne et a montré sa solidité et son réalisme. Ce match ne restera pas dans les annales, mais la saison est bien partie.

Partagez

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en utilisant ces boutons ci-dessous :

Cette info vous rend...


Auteurs
Bertrand

Clermontois et fier de l’être, j’ai conçu Cyberbougnat comme le webmag d’un clermontois pour les clermontois